Cahier du jour, confinement 2 jour 27 : mort de Maradona

(mercoledi)

   

 Partir bosser en RER, j'avais envie de lire. Et peut-être souhaitais m'économiser après la séance de Tabata de la veille même si les courbatures étaient légères.
Je me demande à quoi rimaient les courbatures ultra-violentes que j'avais eu le week-end précédent après la séance de Tabata du vendredi 14.


Journée de boulot lente à décoler, interrompue seulement par le déjeuner d'une Thaï Box au 4ème ; il y avait grâce à quelques vieux de la vieille de la bonne humeur et ça faisait du bien, certaines et certains sont des conteurs né·e·s. Finalement, si j'avais été engluée dans des tickets sans solution le matin, ce fut à fond d'avancer en fin d'après-midi sur des tickets sur lesquels j'étais autonome. 
Finir conséquemment fort tard (19:23) et trouver heureusement assez vite un vélib et rentrer majestueusement (et pas si lentement, au fond, 13,7 km/h de moyenne)
Apprendre au moment d'allumer l'ordi qu'après bien des moments où l'on avait pu croire sa fin proche, Diego Maradona était mort pour de bon. Et que ça fasse quelque chose, un coup. Plus que je ne l'aurais cru. Il incarna un temps le grand frère électif qui s'en était sorti.

Capture d’écran 2020-11-26 à 00.13.34

Passer la soirée à regarder des infos qui parlaient davantage de Maradona que du #Covid_19. Cet ultime exploit. 
Pendant ce temps les enfants regardaient ou écoutaient chacun en son logis ABBA ou Le monde fabuleux d'Amélie Poulain #DrôleDÉpoque, quand sommes-nous en train de vivre ?

Capture d’écran 2020-11-25 à 21.50.33

 

 
 
updated: November 25, 2020, 23:14 GMT
60 671 175 cas dont : 1 425 350 morts et 41 924 869 guéris
 
USA : + 161 116 nouveaux cas ; 268 033 morts depuis le début ; + 2 114 morts ce jour ; soit 808 morts / 1 M d'habitants
France :  + 16 282 nouveaux cas ; 50 618 morts depuis le début ;   381 morts ce jour ; soit 775 morts / 1 M d'habitants
Italie : + 25 853 nouveaux cas ; 52 028 morts depuis le début ; + 722 morts ce jour ; soit 861 morts / 1 M d'habitants
Belgique : + 1 901nouveaux cas ; 15 938 morts depuis le début ;  + 183 morts ce jour ; soit 1 373 morts / 1 M d'habitants
 
Les trois pays déclarant ce jour le plus de cas au total sont : 
USA : 13 118 175 cas 
Inde : 9 266 697 cas 
Brésil : 6 166 898 cas 
La France et ses quelques 2 100 000 cas arrive juste après
 
Les trois pays déclarant ce jour le plus de nouveaux cas sont : 
USA : + 161 116 cas 
Brésil : + 45 449 cas 
Inde : + 44 699 cas 
 
Les trois pays déclarant ce jour le plus de décès au total sont : 
USA :  268 033 décès
Brésil : 170 799 décès
Inde : 135 261 décès
 
Les trois pays déclarant ce jour le plus de nouveaux décès sont : 
USA : + 2 114 décès
Mexique : + 813 décès
Italie : + 722 décès
La France est 11ème avec +381 décès
 
 
autres sources disponibles :

Cahier du jour, confinement 2 jour 26 : On va pouvoir retourner courir en forêt !

(martedi)

    Entamé la journée avec un rêve Covid free dans lequel j'expliquais à Stéphane G. en quoi consistait mon nouveau boulot.
Partir au boulot avec le vélo jaune (l'autre a le frein arrière qui n'est plus efficace, il va falloir qu'on se fasse une session atelier mécanique ce week-end). Jolie bizarrerie : un beau soleil au départ et soudain me rendre compte en arrivant à la hauteur du cimetière du Montparnasse que j'étais dans la brume. J'en ai allumé mes loupiotes, qui n'étaient normalement pas nécessaires (il faisait grand jour vers 8:30 mon heure de départ). 
Une journée de boulot normale en tout point ce qui en fait est rare, tout étant plutôt surchargé globalement, 
coupée par le désormais habituel repas pris dans la salle commune du 4ème d'un plat du Thaï Box.
Partir presque à l'heure (18:00 théoriques) mais trouver moyen d'arriver à la maison pas très tôt (vers 19:30), pourtant sans avoir musardé.

Me faire une séance de Tabata, celle de la veille en replay. Où en est réduite à se nicher la sensation d'exister.

Apprendre que l'on pourrait retourner dès le week-end prochain courir en forêt (et oublier tout le reste fors la réouverture (entre autre) des librairies samedi) - déclaration du président de la république en fin de journée, que je n'ai pas écoutée mais lu les résumés -.
Non sans quelques stupéfactions : « Nous nous devons les uns aux autres beaucoup de bienveillance » : euh il a vraiment osé dire ça le monsieur, au lendemain de ce qui s'est passé à Répu, ou je suis en train de lire un article satirique en le prenant au premier degré ? #Covid19France
et puis ce doute : 
Capture d’écran 2020-11-25 à 00.21.49
 
Une douce soirée, suivre les infos, pas si désespérantes - il a vraiment l'air bien le gouvernement Biden, grand soulagement que la transition soit enfin amorcée -, pas partout.
 
 
#Vélotaf en vélo jaune
 
Capture d’écran 2020-11-24 à 22.55.34
Capture d’écran 2020-11-24 à 22.55.34


 
 
updated: November 24, 2020, 23:27 GMT
60 064 473 cas dont : 1 413 589 morts et 41 506 652 guéris
 
USA : + 158 440 nouveaux cas ; 265 747 morts depuis le début ; + 2 042 morts ce jour ; soit 801 morts / 1 M d'habitants
France :  + 9 155 nouveaux cas ; 50 237 morts depuis le début ;  + 592 morts ce jour ; soit 769 morts / 1 M d'habitants
Italie : + 23 232 nouveaux cas ; 51 306 morts depuis le début ;  + 853 morts ce jour ; soit 849 morts / 1 M d'habitants
Belgique : + 1 123 nouveaux cas ; 15 755 morts depuis le début ;  + 137 morts ce jour ; soit 1 357 morts / 1 M d'habitants
 
Les trois pays déclarant ce jour le plus de cas au total sont : 
USA : 12 938 400 cas 
Inde : 9 221 998 cas 
Brésil : 6 121 449 cas 
La France et ses quelques 2 100 000 cas arrive juste après
 
Les trois pays déclarant ce jour le plus de nouveaux cas sont : 
USA : + 158 440 cas 
Inde : + 44 276 cas 
Brésil : + 33 445 cas 
 
Les trois pays déclarant ce jour le plus de décès au total sont : 
USA :  265 747 décès
Brésil : 170 179 décès
Inde : 134 743 décès
 
Les trois pays déclarant ce jour le plus de nouveaux décès sont : 
USA : + 2 042 décès
Italie : + 853 décès
Brésil : + 638 décès
La France est 5ème avec près de 600 décès
 
 
autres sources disponibles :


Cahier du jour, confinement 2 jour 24 : Doux dimanche rétrécit

(domenica)

Mini-sunday morning run des temps de confinement, au Parc des Impressionnistes, donc. Avec l'interdiction absurde d'aller vers la nature lorsqu'on est citadin, nous étions plein de confinés à tourner en rond. Le sport consistait donc à éviter de se croiser de trop près. En plus que les hommes ne font vraiment pas attention, ils frôlent quand ils pourraient passer large, c'était démotivant, on ne pouvait pas vraiment courir à notre allure personnelle. 
Bon petit brunch y srambled eggs partagés et croissant.
Petites écritures du quotidien et une sieste en regardant le documentaire sur Bobby Fisher dont j'avais manqué la veille pour cause de sommeil, la fin
Une fin de journée que calme à la maison, à écrire, à lire, à regarder un peu de sport sur l'ordi, à exécuter une tâche ménagère (lessive) et une pour le vélo (nouvelles piles pour des loupiotes). Je n'ai eu la force ni de ranger, ni de trier des photos.

PS : Jours de découverte des oreilles bourdonnantes (pas mon cas, j'obtiens un cliquètement)

Capture d’écran 2020-11-22 à 12.55.01


 
updated: November 22, 2020, 21:08 GMT
58 772 522 cas dont : 1 390 958 morts et 40 661 126 guéris
 
USA : + 24 981 nouveaux cas ; 261 939 morts depuis le début ; 149 morts ce jour ; soit 790 morts / 1 M d'habitants
France :  + 13 157 nouveaux cas ; 48 732 morts depuis le début ;  214 morts ce jour ; soit 746 morts / 1 M d'habitants
Italie : + 28 337 nouveaux cas ; 49 823 morts depuis le début ;  562 morts ce jour ; soit 825 morts / 1 M d'habitants
Belgique : + 3 224 nouveaux cas ; 15 522 morts depuis le début ;  170 morts ce jour ; soit 1 337 morts / 1 M d'habitants
 
Les trois pays déclarant ce jour le plus de cas au total sont : 
USA : 12 475 647 cas 
Inde : 9 129 003 cas 
Brésil : 6 052 786 cas 
 
Les trois pays déclarant ce jour le plus de nouveaux cas sont : 
Inde : + 43,652 cas 
USA : + 35 949 cas 
Italie : + 35,949 cas 
 
Les trois pays déclarant ce jour le plus de décès au total sont : 
USA :  261 999 décès
Brésil : 169 016 décès
Inde : 133 750 décès
 
Les trois pays déclarant ce jour le plus de nouveaux décès sont : 
Italie : + 562 décès
Mexique : + 550 décès
Inde : + 487 décès
 
Comme c'est dimanche, j'ai le temps d'y regarder d'un peu plus près : 
 
Les trois pays déclarant ce jour le plus de guéris sont : 
Inde : 8 560 625 guéris
USA : 7 406 939 guéris
Brésil : 5 429 158 guéris
 
Les trois pays hors pays de moins de 2 M d'habitants, déclarant ce jour le plus de cas / 1 M d'habitants sont : 
Qatar : 48 874 cas / 1 M d'hab
Belgique : 47 970 cas / 1 M d'hab
République Tchèque : 45 876 cas / 1 M d'hab
 
Les trois pays, hors pays de moins de 2 M d'habitants, déclarant ce jour le plus de décès / 1 M d'habitants sont : 
Belgique : 1 337 décès / 1 M d'hab
Pérou : 1 072 décès / 1 M d'hab
Espagne : 911 décès / 1 M d'hab
La Belgique compte probablement ses morts différemment : sans doute sont comptés comme décès dû au COVID_19 des décès dans les cas de co-morbidités et qui chez leurs voisins sont imputés à la pathologie première plutôt qu'au COVID_19
 
Pays ayant effectué le plus de tests / habitant, hors pays de moins de 2 M d'habitants, sont : 
1 test par habitant : Danemark, Émirats Arabes Unis, Singapour
1 test toutes les 2 personnes : Belgique, Espagne, Royaume Uni, États-Unis, Israël, Russie, Lithuanie, Hong Kong,  
1 test toutes les 3 personnes : Italie, France, Suède, Suisse, Irlande, Portugal, Canada, Autriche, Allemagne, Biélorussie, Qatar, Finlande, Norvège, Australie
 
 
autres sources disponibles :

Cahier du jour, confinement 2 jour 22 : une visite

(venerdi)

    Partir au travail à vélo, légèrement en retard et avec l'impression de n'avoir pas les bonnes jambes de ne pas avancer alors qu'en fait 13,2 km/h de moyenne ce qui est le usual speed avec tous les feux. Au bout du compte, pas plus en retard que ça.
Quand je suis arrivée une équipe de télé, annoncée les jours précédents, était là. Ce fut une journée de travail fort médiatique en somme : équipe de télématin le matin et en milieu d'après-midi Roselyne Bachelot en coup de vent avec tout un aréopage ; elle était toute pimpante et nos chefs tout contents.
Au delà des considérations politique et d'image, était-il bien raisonnable de faire stationner tant de mon en de mêmes salles alors qu'une pandémie fortement sévit ? Nous avions la possibilité de prendre une RTT (ou de télétravailler) si ces présences nous avaient dérangées. Et aussi le choix de refuser une éventuelle proposition de figuration active. 
Pour l'équipe de télévision qui venait pour un reportage qui sera ensuite monté, j'ai été surprise que nous n'ayons pas à signer de document pour la cession de notre droit à l'image. Mais peut-être que c'est normal puisque nous n'étions pas présents en tant qu'individus mais seulement dans le cadre de notre emploi ?

Dans certains services le télétravail était particulièrement bien vu aujourd'hui, en respect des normes sanitaires. Pour autant, le parking vélos était si complet lorsque je suis arrivée, que j'ai dû accrocher le mien à un poteau.

J'ai été priée de planquer mes affaires de vélo que je pose généralement sur le coin gauche de mon bureau. J'ai obtempéré non sans faire un peu d'humour. De toutes façons j'avais autre chose en tête. Et puis j'étais au fond, et le passage de la ministre, dans notre service, a eu lieu sans s'attarder. J'étais pour ma part aussi bien lors du passage de la télé le matin que du sien, au fil et en ligne avec des clients, ce qui fait que j'ai peu suivi ce qui se disait et faisait. Si je figure sur une photo, ça fera sans doute comme sur celle du comité de soutien où je suis concentrée sur mon travail au milieu de micros et caméras. 
(zut alors je ne la retrouve plus) 6061484861_84f9d5034b_o

[oui c'était quinze ans avant la pandémie, ni masques ni distances sanitaires, tout le monde entassé dans des locaux exigus et personne ne tombe malade après]

 
Par respect de confidentialité, je ne saurais trop en dire, mais il aura été intéressant d'observer les préparatifs en amont, tant dans l'entreprise qu'au niveau du staff politique, en passant par le dispositif de sécurité dans les abords immédiats. C'est à la fois discret et assez impressionnant. Et in fine, la ou le ministre fait ce qui lui convient et qui ne correspond pas forcément à la visite guidée guindée pré-établie. 
Très vite il y eut sur son fil officiel, deux touites correspondant à son passage. Opération de com. rondement menée, très pro.

Le déjeuner à 13:30 en salle commune avait été marrant, du fait que cette agitation émoustillait tout le monde.
À force de prendre un plat du jour à emporter chez le Thaï box et de n'avoir plus d'entraînements, j'ai pris 1,5 kg (constaté au soir)
Finir tard, pas de mystère, l'agitation médiatique et chic m'avait retardée quand bien même j'étais restée concentrée, c'est l'ensemble du rythme de travail qui avait été différent.
Nous nous rappellerons du type qui, alors que des barrières avaient été dûment installées en temps et en heure avec interdiction de stationner avait poussé une des barrières pour se garer puis l'avait remise en place comme si c'était sa propre voiture qu'elle était censée protéger. 


Retour avec le vélo tout silencieux (en ce moment il l'est de façon impressionnante, pas un roulement de billes, pas un couinement) dans un Paris presque vide, bon sang quel kiff ! J'ai un peu honte, c'est grâce à une catastrophe sanitaire, mais il y a un côté magique. Côté magique renforcé ce soir pas ce #VélotafMiracolo :
un chauffeur de taxi qui alors que nous redémarrions en même temps à un feu à pris le temps de me faire un signe pour me demander si je tournais ou si j'allais tout droit afin de ne pas risquer de me couper la route (c'était à un feu sans sas vélo d'où que nous étions sur la même ligne, vers le parc Monceau).
Petite soirée très tranquille de vieux couple : JF tombé de sommeil très vite et moi prise par les infos du monde (the world pas le journal) et désireuse de boucler les petites écritures avant d'aller dormir.

L'article du Parisien concernant la visite ministérielle, était déjà en ligne.

Lu un billet particulièrement intéressant au sujet de la situation aux USA.

Pas de nouvelles des enfants et le temps que je songe à en prendre (retour vers 20h30, douche, dîner => il est passé 21h30 ou 21h45) il se faisait un peu tard pour le faire sans risquer de déranger (ou d'inquiéter en mode Que se passe-t-il pour que maman appelle si tard ?)

J'espère pouvoir lire ensuite un peu.

Capture d’écran 2020-11-20 à 21.29.25
Capture d’écran 2020-11-20 à 21.29.25
trajet aller : pourtant je n'étais pas aller si lentement. Et il n'y avait pas non plus de vent de face. D'où venait donc cette sensation de lenteur ?
Capture d’écran 2020-11-20 à 21.29.25

 

updated: November 19, 2020, 23:22 GMT
57 879 624 cas dont : 1 376 663 morts (260 213 morts aux USA, soit 784 morts / 1 M d'hab) et 40 079 679 guéris
France :  + 22 882 nouveaux cas et 634 morts et 48 265 morts depuis le début de l'épidémie, soit 739 / 1 M d'habitants
Italie : + 37 242 nouveaux cas et 699 morts 
Belgique : + 4 477 nouveaux cas et 171 morts
 
Assez curieusement les infos d'ici ou là en Europe disent Ouf ça va mieux, on va pouvoir vous laisser aller faire vos courses de Noël (avec quel argent pour ceux qui ont perdu leur job ou leur petite entreprise pour cause de pandémie ? ; or les mêmes comptages nous auraient fait frémir d'horreur au printemps. 

 


Cahier du jour, confinement 2 jour 21 : le village Potemkine

(giovedi)

 
Partir bosser avec le vélo jaune (pour changer) sous un soleil qui joint avec la faible circulation rendait la ville merveilleuse
Une journée de travail dense mais normale et supportable, coupée par une pause déjeuner restaurant Thaï et salle du 4ème avec une discussion qui par moment fut drôle. 
Un retour sous la pluie, mais c'était vivifiant. Et de remonter seule la piste cyclable des Champs Élysées, avec les belles lumières de ville la nuit par temps pluvieux, oh là là que c'était beau ! 
Rentrée tard mais peu avant JF qui me prépara des spaghetti. Les restaurants étant fermés il rentre de plus en plus souvent manger le midi. Seulement cette pause déjeuner à rallonge lui vaut de terminer encore plus tard qu'à l'ordinaire. 
Soirée trop brève à regarder ou (inclusif) lire les infos sur les réseaux sociaux et Rai News 24.
 
 
Capture d’écran 2020-11-19 à 21.01.58
Capture d’écran 2020-11-19 à 21.01.58


updated: November 19, 2020, 23:22 GMT
57 192 022 cas dont : 1 364 492 morts (258 096 morts aux USA, soit 778 morts / 1 M d'hab) et 39 686 099 guéris
France :  + 21 150 nouveaux cas et 429 morts et 47 127 morts depuis le début de l'épidémie, soit 721 / 1 M d'habitants
Italie : + 36 176 nouveaux cas et 653 morts 
Belgique : + 5 182 nouveaux cas et 186 morts

Cahier du jour, confinement 2 jour 19 : la fuite d'eau s'appelait confinement

(martedi)

    Journée de boulot dense mais où j'ai pu clore quelques cas et où nous nous sommes mis à plusieurs pour venir à bout de l'un d'eux qui ne manquait pas d'intérêt.

Barack Obama, avec son livre, a fait sauter le standard aurait-on dit au temps d'SVP 11 11 (avec la voix de Guy Lux)

À présent que nous sommes limités dans nos déplacements, les trajets #Vélotafs sont encore plus de bonheur. Pas trop de mise en danger aujourd'hui. 

En revanche arrivée un peu en retard au boulot parce que j'étais partie juste et que Président Macron ne m'a pas aidée : il y avait tout un cortège officiel qui arrivait à l'Élysée pile quand j'y passais et si la circulation n'a pas été détournée, nous avons, vélos compris été bloqués pendant de longues minutes. Ensuite quand j'étais sur le Boulevard Saint Germain re-belote (en moins long).

J'ai déjeuné dans l'escalier : trop de monde en salle commune et pas envie de déjeuner à mon poste même si nous y avons été encouragés : le risque de devoir prendre un appel la bouche pleine est trop grand.

Alors que je rentrais en passant par les bords de Seine et le musée d'Orsay, j'ai vu un mini-feu d'artifice à hauteur de Concorde. Je n'en demandais pas tant. Me suis demandée qui le lançait et pourquoi ?

Le cadeau d'anniversaire que m'a offert ma fille a fini par arriver et était fort bien vu. Un joli mot était soigneusement joint.

JF a fait tailler ou plutôt massacrer, la haie de La Haye.
Le fiston avait cuisiné pour sa colocation des pâtes au thon.

Au soir, un match de foot France Suède, toujours dans la série UEFA nations league et qui en cette période de disette sportive sont finalement fort bien venus. Le match était une splendeur de beau football, des deux côtés, avec dans la dernière minute un but qui ressemblait à un gag.

Puis nous avons regardé la nouvelle vidéo de Syblo : reprise course à pied après la trève. 

Bref, je ne sais pas comment je me suis débrouillée mais malgré la période terrible, la répression policière (ce soir encore et contre des journalistes), le fait d'avoir ma vie engloutie par le travail, j'ai passé une très bonne journée, il faut bien l'avouer.

Capture d’écran 2020-11-17 à 21.38.08 Capture d’écran 2020-11-17 à 21.38.08
Capture d’écran 2020-11-17 à 21.38.08

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sourire avec ce touite : 

Capture d’écran 2020-11-17 à 21.38.08

PS : Pas le courage de prendre le temps d'expliquer le titre pour l'instant. Il faut dire qu'il se fait tard.

updated: November 17, 2020, 23:48 GMT
55 914 515 cas dont : 1 342 625 morts (254 085 morts aux USA, soit 766 morts / 1 M d'hab) et 38 923 070 guéris
France :  + 14 524 nouveaux cas et 625 morts et 46 273 morts depuis le début de l'épidémie, soit 708 / 1 M d'habitants
Italie : + 32 191 nouveaux cas et 731 morts 
Belgique : + 1 932 nouveaux cas et 195 morts
 

 


Cahier du jour, confinement 2 jour 18 : reprise du travail

(lunedi)
 
Petit déjeuner vite fait (pain non frais), départ pour le travail à vélo avec détours mais ensuite par la Concorde, car le procès des attentats de janvier 2015, interrompu pour cause de Covid_19 de l'un des principaux accusés, a repris.
Une journée de boulot dense mais supportable, coupée d'un déjeuner (pris à 12:30 à la demande du responsable, ce qui ne me dérange pas, j'ai bien dit que je pouvais volontiers me rendre utile en étant la variable d'ajustement de la pause déjeuner) dans la salle du 4ème où nous étions 7, quoi que très respectueusement répartis (repas du Thaï box). Tout le monde est prudent est respectueux, depuis le début que je fréquente l'entreprise et je trouve ça très appréciable.
Microsoft et ses mises-à-jour intempestives créé au pauvre monde quelques petits tracas. Rien de neuf sous le soleil, si ce n'est le point de vue avec lequel je vois les choses cette fois.

Apprendre lors de la pause déjeuner, par un message de ma fille sur mon téléphone, que nous avions des ennuis à La Haye parce que la haie dépasse et que quelqu'un est tombé (cela dit : ce n'est pas la haie qui a poussé qui que ce soit). Au soir j'ai eu la bonne surprise d'apprendre que l'Homme de la maison avait déjà commencé à prendre les choses en main (ça finira sans doute mal pour la haie, mais en ce moment je ne suis pas assez disponible pour m'en occuper et il saura en l'occurrence se montrer plus diplomate que moi).


Un retour très agréable, peu de circulation, et il faisait doux ; je me suis permis de passer le pont à pied en admirant la Seine si lisse, pas un bateau. Les reflets sont merveilleux. Et si photogéniques.
Soirée bien engloutie par des échanges de textos, rapport à la haie de La Haye puis à écrire devant les éditions de Rai News 24. Très vite, il est tard.
 
PS : reçu un cadeau doublement mystérieux, je n'ai pas su immédiatement ce que c'était (en fait un super-tapis de souris sur lequel on peut aussi poser l'ordi) ni qui l'avait envoyé (aucune carte, aucun mot, aucun expéditeur, rien) just "gift" et l'entreprise de transport (Yun)
 
Capture d’écran 2020-11-16 à 22.15.28
Capture d’écran 2020-11-16 à 22.15.28

updated: November 17, 2020, 00:06 GMT
55 320 869 cas (dont : 1 331 592 morts (252 621) morts aux USA, soit 762 morts / 1 M d'hab) et 38 459 925 guéris
France :  + 9 406 nouveaux cas et 506 morts et 45 054 morts depuis le début de l'épidémie, soit 690 / 1 M d'habitants
Italie : + 27 354 nouveaux cas et 504 morts 
Belgique : + 4 659 nouveaux cas et 118 morts
 
Cette forte baisse des nouveaux cas en France ressemble fort à une absence de remontée d'un nombre important de cas. Peut-être lié aux nouveaux tests (antigéniques) ? 
 
Pour se remonter le moral : 
L'Auberge des blogueurs c'est fini, mais ça reste libre à lire.

Cahier du jour, confinement 2 jour 17 : smooth sunday

(domenica)

Je me demande ce qu'il y avait de si particulier dans la séance de Tabata de vendredi soir, il n'empêche que les courbatures aux jambes étaient toujours aussi fortes et qui rendaient même la simple marche dans l'appartement pour aller d'une pièce à l'autre épuisante. Pas question donc d'aller courir.

Par ailleurs la matinée avait été solidement venteuse avec sans doute une forte baisse de la pression atmosphérique - j'ai été un peu KO comme des prémices de mal de mer, ça m'arrive souvent dans ces cas -. Puis il avait plu. Bref, vraiment pas la bonne journée pour caler une séance d'entraînement pour moi, pas même d'entretien.

Alors ça a été un dimanche au chaud, à ne faire que des choses douces, à échanger avec les enfants par différentes messageries, à lire au lit "La Capucine" de Marie, à me régaler après le réveil d'un bon petit-déjeuner y croissant, puis suivre des infos via Twitter et écouter un peu de JJG sur l'élan impulsé par Sacrip'Anne.

à déjeuner brièvement de petits restes (riz, entre autre) et à dîner d'un vrai plat dont pâtes et champignons, préparé par JF après des courses en fin d'après-midi, à écrire le quotidien - je ne peux rien faire de plus en ce moment -, à faire la sieste en regardant plus ou moins du football (matchs de l'Europa league), à regarder Stade 2 (ce qu'il reste du sport, malgré l'épidémie), à recevoir un appel téléphonique de ma sœur et ça faisait du bien de se parler, à tenter de ne pas trop penser à la reprise du boulot le lendemain.

J'espérais au moins que les courbatures ne m'empêcheraient pas le #Vélotaf qui constitue ma consolation des journées travaillées, même hors période confinée.

 
updated: November 15, 2020, 23:02 GMT
54 786 721 cas (dont : 1 323 865 morts (251 805 morts aux USA, soit 759 morts / 1 M d'hab) et 38 111 134 guéris
France :  + 27 228 nouveaux cas et 302 morts et 44 548 morts depuis le début de l'épidémie, soit 682 / 1 M d'habitants
Italie : + 33 979 nouveaux cas et 546 morts 
Belgique : + 6 268 nouveaux cas et 197 morts
 
 
Pour se remonter le moral : 
L'Auberge des blogueurs c'est fini, mais ça reste libre à lire.

 

 


Cahier du jour, confinement 2 jour 16 : Welcome to [les effets de] Tabata (et puis : 57 !)

(sabato) 

    La journée aura été dominée par ... les courbatures. Welcome to Tabata disent la plupart des musiques, et j'en avais déjà eues après la séance de lundi, seulement celles issues de la séance de la veille étaient encore plus fortes sans même attendre 24h. J'ai néanmoins maintenu le morning run prévu, l'ai fait d'exactement 1h aux jardins Bic juste en bas avec JF. Sans m'y inclure de séance : je ne pouvais tout simplement pas. L'effet des courbatures s'est calmé lors des 20 dernières minutes mais c'était pour être plus fortes encore plus tard. 
Un bon petit déjeuner, JF étant allé chercher un croissant ; puis les petites écritures du matin, façon de trier.
Le Fiston est passé pour une visite d'anniversaire de 40 minutes chrono (1) à défaut d'avoir la place de faire une vraie fête.
J'étais heureuse de le voir seulement le côté minuté donnait une impression de type Visite à l'hôpital. 

J'ai fait une sieste en dormant peu, je regardais du sport (un beau match de rugby joué par les équipes de France et d'Angleterre femmes à Grenoble devant des gradins vides pour cause de consignes sanitaires et qui laissaient ainsi entendre les échanges entre joueuses et avec leurs entraîneurs. C'était intéressant. Puis du foot (un Belgique - Suisse sur l'Équipe TV, qui avait eu lieu dans la semaine, avec d'intéressants commentaires de Ludovic Obraniak) et re du foot, en suivant distraitement (2) le France Portugal pour la Ligue des nations. J'étais surtout sous l'emprise des douleurs aux jambes et aux abdos. Ce qui est curieux c'est qu'en effectuant la séance de Tabata, j'avais eu une impression de relative facilité même si j'étais loin du niveau atteint en fin de confinement 1. Ce piège !

Je m'étais promis de ne rien faire le jour de mon anniversaire mais je me suis quand même un peu occupée de repas et de lessives. Et si je n'avais pas eu les jambes en douleurs, je m'apprêtais à faire quelques rangements. Replier le linge de la lessive précédente et étendre la suivante ; l'après-midi descendre les poubelles auront suffi comme exploit. 
J'ai fini par prendre un produit contre les douleurs en fin de soirée.

C'est seulement à retardement que j'ai compris que Luke Rhinehart était vraiment mort. J'avais pourtant vu passer des posts, de Gilles (Marchand) ou de David (Meulemans) mais tout s'est passé comme si le bonhomme ayant déjà fait deux fois courir la rumeur de son décès, j'avais refusé d'y croire. 
 
Bizarre d'avoir 57 ans, j'ai l'impression d'être vers 40, guère plus - seule la fatigue, le besoin de récupération me rappellent que non -. Bizarre d'avoir 57 ans dans ces circonstances, la pandémie n'étant pas la seule folie du monde en cours actuellement (3). Et plus tard, ça sera pire.
 
En attendant, un brin de promesse sur l'avenir, même si c'est surtout le sien et qu'il ne s'agit que de tennis : l'Italie semble tenir en Jannick Sinner un sacré futur grand.
 
(1) pour être incluse dans l'heure autorisée. Visiblement il ne souhaite pas inclure quelques courses utilitaires dans son trajet.
(2) Je répondais prioritairement à mes messages de Bon anniversaire malgré tout
(3) Par exemple du côté du front Polisario, paix qui depuis 30 ans, de loin, semblait acquise, la guerre redémarre. Ou des trucs d'horreur extrême, pire que le pire est toujours possible. [incendie mortel dans l'unité de soins intensifs Covid d'un hôpital en Roumanie]
Et d'un côté moins dramatique, Amazon concède à l'Irlande son unité (4)
(4) Tout est parti de la demande d'un client en Irlande du Nord qui se plaignait de ne pouvoir voir via son abonnement Amazon Prime certains match de rugby et à qui il a été répondu que Désolé mais nous n'avons les droits que pour le Royaume-Uni et les internautes étant ce qu'ils sont c'est parti en vrille. 
 
Capture d’écran 2020-11-14 à 12.14.19
Capture d’écran 2020-11-14 à 12.14.19
Capture d’écran 2020-11-14 à 12.14.57
 
 
 
updated: November 14, 2020, 23:19 GMT
54 299 675 cas (dont : 1 317 291 morts (251 218 morts aux USA, soit 757 morts / 1 M d'hab) et 37 818 653 guéris
France :  + 32 095 nouveaux cas et 354 morts et 44 246 morts depuis le début de l'épidémie, soit 677 / 1 M d'habitants
Italie : + 37 255 nouveaux cas et 544 morts 
Belgique : + 4 619 nouveaux cas et 215 morts
 
Il y a plutôt moins de nouveaux cas (tout est relatif !) en France ou du moins à Paris mais c'est sans doute une fausse perspective : les nouveaux tests antigéniques sont déjà beaucoup pratiqués et leur comptage pour autant ne remontera qu'à partir de la semaine qui vient. 
Trump continue à ne pas reconnaître la victoire de Biden et pour se rendre au golf circule en limousine parmi ses supporters déchaînés, pendant que Biden fait un tour à vélo dans un parc près de chez lui avec une escorte entièrement à bicyclette. 
Des affrontements ont eu lieu entre supporters des deux. Ce qui m'étonne c'est que ça ne soit qu'à présent.
 
Pour se remonter le moral : 
L'Auberge des blogueurs c'est fini, mais ça reste libre à lire.

Cahier du jour, confinement 2 jour 15 : un anniversaire inhabituel pour l'amie concernée (et accessoirement un objet retrouvé)

(venerdi)

Tout d'abord ce texte de la chronique de François Morel. Je le découvre aujourd'hui grâce à une camarade du cercle de lecture de l'Attrape-Cœurs, ma librairie habituelle à laquelle pour cause de limitation à un kilomètre des déplacements et qu'il y en a au moins deux qui nous séparent, je ne peux aller en ce moment, pas même rechercher un livre que j'aurais au préalable commandé. Pas étonnant que vu d'Allemagne la France semble un autoritaire Absurdistan. Nous devrions au moins pouvoir conserver un accès à la nature, un droit aux activités de plein air puisque la contamination ne s'effectue pas ainsi, si l'on garde le masque quand c'est possible (i.e. par pour les entraînements sportifs) et ses distances aussi.

 

Quant au texte, j'espère que ça ne pose pas de problème de le partager.


« Je me souviens, le premier confinement, je ne l’avais pas mal pris. Il avait fait beau, on mangeait dehors. Je dinais à heure fixe, ça me changeait. Je réussissais à perdre du poids. J’écrivais. J’ai travaillé mais de manière différente. J’ai regardé des séries. Et puis surtout, j’ai profité de mes proches. Ce fut une parenthèse pas désagréable. Tous les soirs à 20h, comme tout le monde, j’applaudissais le personnel hospitalier. Je me disais que ce n’était pas si mal un pays qui, plutôt que son économie, privilégiait notamment la vie de ses vieux.
Le deuxième confinement, j’ai moins aimé. D’abord, plutôt que vers le printemps, on allait vers l’hiver. On était un peu démoralisé. On se demandait combien de temps ça allait durer, s’ils allaient bientôt réussir à trouver un vaccin. Le soir, à 20h, on n’applaudissait personne. C’est pas quand on met les radiateurs qu’on va ouvrir les fenêtres en grand.
Le troisième confinement, c’est là que la vente des chiens a explosé. C’était encore le meilleur moyen de justifier les promenades en ville. Ceux qui n’avaient pas les moyens de s’acheter un chien s’achetaient juste une laisse. Quand ils croisaient des gendarmes, ils se mettaient à courir la laisse à la main en criant Sultan ! Sultan ! Reviens ! Reviens Sultan, reviens !
Le quatrième confinement, c’était l’anniversaire de la mort de Samuel Paty. Certains ont eu l’idée, (ça partait d’une bonne intention), d’applaudir tous les soirs à 20H les professeurs des écoles, des collèges, des lycées. Ça a fait des polémiques. Certains ont pensé que ça pouvait passer pour une provocation.
Le cinquième confinement, je ne m’en souviens plus trop. Je crois que j’ai commencé à boire le premier jour et je suis resté torché pendant les six semaines. Je buvais. Parfois, je vomissais pour faire de la place. Puis je rebuvais…
C’est surtout à partir du sixième confinement que j’ai repris du poids.
Je me souviens que entre le septième et le huitième confinement, je ne suis même pas sorti de chez moi, j’avais perdu l’habitude.
Pendant le neuvième confinement, en ouvrant la fenêtre, j’ai le voisin d’en face qui travaille dans le BTP qui m’a crié "Vu votre nouvelle silhouette, vous devriez peut-être faire élargir vos portes au cas où vous auriez envie de ressortir de chez vous entre les deux prochains confinements. De quoi je m’occupe ?" j’ai répondu en refermant la fenêtre.
Le dix-septième confinement, je me souviens, on a regardé plein de films, des vieux trucs, des comédies sentimentales. Les enfants étaient quand même étonnés, ils ne comprenaient pas quand ça finissait bien, pourquoi le monsieur et la dame, se sentaient obligés de se frotter la bouche l’une contre l’autre, parfois même de sortir la langue en guise de contentement ? "C’est dégueulasse, ils disaient, c’est pas hygiénique et puis ça sert à rien…"
On ne leur répondait pas trop, on avait peur de passer pour des parias, on avait de la nostalgie…
Voilà. J’arrive bientôt à mon vingt-troisième confinement. D’une certaine manière, ça passe vite la vie confinée quand on est dans la torpeur.
Pour les jeunes, on est des dinosaures. Ils nous demandent "Mais avant quand ça n’existait pas les confinements, qu’est-ce que vous pouviez bien faire toute la journée à traîner dehors ? Et pourquoi vous étiez obligés d’être en présentiel pour prendre un apéro avec des potes alors qu’avec Zoom c’est tellement plus pratique ?"
On fait comme si on n’entend pas.
On attend la nuit pour pouvoir faire des rêves de baisers, de poignées de mains, d'étreintes, de terrasses, de cinémas, de théâtres. Nos rêves d’aujourd’hui, c’était le quotidien d’hier...»
François Morel

J'ai reçu l'agenda 2021 que j'avais commandé, pas sur Truczone mais néanmoins pas en librairie - c'est un modèle que souvent en tant que libraire on a comme petit cadeau d'avant la fin d'année, histoire de motiver les troupes  -.  À la guerre comme à la guerre et je suppose que j'ai rendu service à quelqu'un. Il n'empêche j'ai l'impression de trahir mes amies, mais je ne pouvais attendre. 
En effet, et malgré les incertitudes absolues du moment, la vie administrative, professionnelle et les espoirs de reprise de vie sportive, nécessitent dès à présent l'usage d'un agenda pour l'année à venir. Le premier objectif étant de parvenir jusqu'à son début vivants.

C'est curieux, en Italie la veille au soir aux infos sur la Rai News 24, il était question de débuts de vaccination en Italie dès janvier. Ça n'était pas même annoncé au conditionnel, tout juste était-il précisé que les personnes considérées comme à risques et les soignant·e·s auraient priorité. 
En France ce matin, sur une radio du service publique, on entend ceci, concernant le même sujet, intervention pédagogique et qui me semble bien expliquer les différents niveaux d'incertitudes même si l'espoir y est. Il n'empêche, je ne peux me départir de l'impression que si l'Italie est clairement trop optimiste - l'idée étant que voyant le bout du tunnel les gens s'abstiennent de trop s'agglutiner pour les sacro-saintes fêtes de fin d'année -, on serait peut-être en France déjà en train de préparer le terrain pour un retard dans le début des vaccinations une fois le ou les vaccins mis au point. J'espère me gourer.

La rubrique Memories de FB me remet sous les yeux un texte écrit il y a douze ans. Je me demande s'il en reste d'autres. Et me rends compte qu'à cette occasion les notes et status ne sont plus disponibles en lecture générale, on n'y a plus accès qu'en ayant l'adresse précise avec le numéro de leur enregistrement. J'ignore si c'est une anomalie passagère ou un sacrifice des archives personnelles à l'occasion du changement général récent de présentation. Dommage, j'aimais bien y retrouver des souvenirs de la période 2008 / 2013, celle de ma vie où j'ai sans doute été moi-même comme rarement, et relativement en forme dans l'épuisement.
Sinon, ça n'est pas si grave, on sait bien que les plateformes sont là pour gagner de l'argent et que nous en sommes les produits tout autant que la marchandise. Il n'y a de durée (et encore, des risques existent perpétuellement) que là où nous payons. 

Étrange année : c'est l'anniversaire d'une amie qui compte beaucoup pour moi seulement elle est seule confinée dans son coin (le boulot de son bien-aîmé n'étant pas des masses télétravaillable en ce moment) et nous vers Paris. Bien sûr les moyens modernes de communication atténuent les distances et l'isolation. Il n'empêche, souvenirs des années précédentes lorsque nous avions fêté ça dignement. 
Quelqu'un est parvenu à lui faire livrer des fleurs. C'est tant mieux mais mon étonnement est significatif d'un confinement 2 tellement bizarre, tellement incohérent.  

Sinon, en résumé : 

Avoir pris mon petit déjeuner relativement tôt, JF étant aller chercher du pain frais avant d'aller travailler.
Quelques petites écritures quotidiennes le matin et quelques écoutes et retrouvailles de texte.
Rangements.
Déjeuner avec JF, ça aura fait une chouette semaine de se revoir le midi.
 sieste
À force de rangements, je retrouve mon pass Navigo tombé à l'intérieur d'une pochette de dossier d'inscription au Club Med Gym. Avant la douche et le dîner, je parviens à terminer le rangement de tout ce qui se trouvait dans l'alcove du meuble d'Éliane. 
Mais avant ça, Tabata, dur, je m'étais bien rouillée depuis le confinement 1 et avec ces entraînements qui avaient à peine repris qu'ils ont dû cesser. En attendant, ça fait du bien.
Une soirée, ça alors, à la maison et qui passe bien trop vite.

J'ai retrouvé ceci :
Efd5a325-82ee-45ef-ae06-dd41b551d3fc

j'avais oublié que le H1N1 avait été considéré comme un péril suffisant pour nous valoir courrier nominatif et campagne spécifique de vaccination. 

 
 
updated: November 13, 2020, 23:18 GMT
53 717 443 cas (dont : 1 308 426 morts (249 919 morts aux USA, soit 753 morts / 1 M d'hab) et 37 477 310 guéris
France :  + 23 794 nouveaux cas et 932 morts et 43 892 morts depuis le début de l'épidémie, soit 672 / 1 M d'habitants
Italie : + 40 902 nouveaux cas et 550 morts 
Belgique : + 5 002 nouveaux cas et 133 morts
 
Trump continue à ne pas reconnaître la victoire de Biden mais dans une conférence de presse qu'il a donnée au sujet du Covid_19 il s'est un peu trahi (ou alors c'était une habile manœuvre, avec lui, toujours le doute que la folie soit jouée pour manipuler les abrutis). La défaite lui a déblondi les cheveux, ce que Pete Souza n'a pas manqué de souligner (ce fou-rire, en ce moment, il m'en faut peu).
 
Pour se remonter le moral : 
L'Auberge des blogueurs c'est fini, mais ça reste libre à lire.