Previous month:
14 mars 2022 - 20 mars 2022
Next month:
28 mars 2022 - 3 avril 2022

21 billets

Cas de conscience (assez insoluble)

(domenica)

 

Retour de week-end, entre temps l'épisode de pollution s'était renforcé, et voilà que du samedi dans la journée des interdictions de circulation avaient été posées. Mais nous étions partis la veille.

Nous avons appris seulement à quelques kilomètres de chez nous en rentrant, sur des panneaux lumineux, que nous n'aurions pas eu le droit d'utiliser notre voiture qui est un peu vieille. L'info nous parvient qui plus est, alors que nous sommes sur l'autoroute, vraiment pas un endroit où l'option Arrêtons-nous et prenons le train est possible (1). 

Qu'étions-nous censés faire ?

Appeler nos patrons en mode : Boss, je reste en week-end, je n'ai pas le droit de rentrer ?

Soucis de temps de paix ...

 

(1) Notre lieu de villégiature ne comportait pas de gare proche, de toutes façons. 


Haroun, le mauvais esprit assez fin (et puis renager, enfin et croiser un ami)

(venerdi)

J'ai enfin pu prendre le temps d'aller nager, de regarder la vidéo "présidentielles" d'Haroun, lequel parvient à faire rire malgré la dureté des temps (et on n'a encore pas vu la suite, les conséquences économiques dans 1 ans 1/2 à 2 ans).

Un de mes amis a ses horaires de bureau voisins des miens et qui parcourt le trajet inverse - disons pour simplifié - à à peu près les mêmes heures. 
Pendant des jours nous ne nous sommes pas croisés - je ne parle pas des effets de bord du télétravail - et cette semaine trois fois dont l'une ce matin alors que pour une fois je n'allais pas travailler mais sortais de l'entraînement sans obligations par après.

Il y a un épisode de pollution aux particules fines. Si ça ne tenait qu'à moi nous ne prendrions pas la voiture pour le bref déplacement prévu.

 


Travail salarié, une séance de kiné, travail administratif et d'intendance

(lunedi)

J'ai tant travaillé que je n'ai pris aucune photo. Nada, rien. Signe aussi d'une journée métro boulot dodo (pour mémoire : nouveau CRM, ce qui oblige à davantage de concentration)
Il a fait beau et chaud.

Seule respiration : une séance de kiné prise à titre préventif mais qui au bout du compte est tombée à point pour me sauver d'un mal de dos naissant. 

Travail administratif en soirée, et aussi réserver des billets de train pour le stage de triathlon. Il faudrait également s'occuper d'autres réservations, seulement elles ne dépendent pas que de moi. 

La guerre se poursuit en succession d'horreur. Zelensky tente encore de sauver son pays. L'Europe se dote d'une unité armée.

Un reportage entrevu sur la 5 (c'est notre fille qui regardait lorsque je suis rentrée) nous informe qu'en 2030 les piscines de La Hague seront saturées.
En ce siècle encore assez neuf, un enjeu majeur grave chasse l'autre. Et ça ne semble faire que commencer.
Une partie des gens qui ne porte plus de masques alors que la pandémie ne s'est guère calmée le font en mode On n'est plus à ça près.