Un petit presque rien
Deux disparitions

Les petits souvenirs du dimanche soir (via Dr Caso)

(domenica)

 

Pour une fois il me reste assez d'énergie pour répondre à l'invitation de Dr Caso au sujet des p'tits souvenirs des dimanche soirs.

 

  • Est-ce que votre maison/appartement doit être toujours impeccablement rangée et propre, ou est-ce que vous êtes assez relax de ce côté-là, ou est-ce que c’est toujours le cheni intégral chez vous?

cheni intégral mais par manque de temps. Dès que je dispose d'un jour de congé sans être épuisée j'en range une partie. Mais sinon le travail salarié + un minimum de sport pour tenter de me maintenir en bon état pompent toute mon énergie, il ne m'en reste plus pour ranger.
Pendant le premier confinement la maison de Normandie est restée nickel : pas de secret, je disposais tout simplement de mon temps.

 

  • Quel a été l’un des moments les plus chouettes de votre vie?
    Le dimanche 12 juin 2005 jour où la libération de Florence Aubenas et Hussein Hanoun nous a été annoncée. Je faisais partie du comité de soutien, et ce fut un jour d'immense allégresse.
    Sinon, j'ai honte car c'était sur fond d'une grande détresse collective, mais : le premier confinement. J'étais avec mon mari, au calme, en paix. Avec enfin l'entière liberté de notre temps pendant plus de deux mois. Jamais je ne me suis sentie aussi libre que lors de cette période où nous étions ... enfermés.

 

  • Si on devait se souvenir de vous dans 100 ans, pour quoi souhaiteriez-vous que ce soit?

    Je crois que ça me gênerait qu'on se souvienne de moi dans 100 ans en dehors de ma descendance si j'en ai jusque là. 
    (pas gagné car pas de petits-enfants à l'horizon)

 

  • Qu’est-ce qui vous rend triste, quand vous y pensez?
    L'état dans lequel nous autres humains avons foutu la planète qui nous a été confiée.
    Puis : les guerres, en particulier celle actuelle en Ukraine.
    Le fait que certains trouvent normal de s'accaparer des fortunes colossales quand d'autres meurent de soif, de faim, d'absence de soins. Le fait que cette tendance se renforce au fil des ans, davantage aux mains de très peu.


  • Quelles sont les trois choses pour lesquelles vous ne dépenseriez jamais votre argent?

    On ne peut jamais dire jamais. 
    Alors si je peux reformuler la question ainsi : quelles sont les trois choses pour lesquelles vous n'avez a priori aucune intention de dépenser votre argent ?
    Je dirais : 
    1/ Des trucs de luxe inutiles et polluants ; 
    2/ De la chirurgie esthétique (sauf si réparation après opération ou accident) ;
    3/ Des tatouages (la mode qui dure depuis une ou deux décennies m'est incompréhensible et elle arrive de toutes façons alors que j'ai la peau déjà fripée)

    Je pourrais ajouter l'achat d'un animal (je conçois mal que l'on puisse acheter ou vendre un être vivant comme un objet) et les paris sur des activités humaines de compétition (1) ; voire animales aussi (oui, le concept même du tiercé me chiffonne)

 

(1) Je veux dire parier sur la couleur du prochain chapeau de la Reine d'Angleterre, pourquoi pas ? Mais pas parier sur des courses, des résultats sportifs ...

Commentaires