Previous month:
26 juillet 2021 - 1 août 2021
Next month:
9 août 2021 - 15 août 2021

2 billets

Toujours afficher la barre de défilement

(sur Mac OS High Sierra)


    J'en fais un billet pour éviter de reperdre du temps avec ça : mon côté vieille école et le manque de temps libre dans ma vie font que lorsque je suis sur mon ordi perso, j'éprouve le besoin d'avoir la petite barre en haut qui s'affiche avec différentes données bien pratiques dont la date et l'heure (et l'état de la batterie et de la connexion). J'ai besoin de savoir d'où j'en suis.

Régulièrement des mises à jour enlèvent ce paramétrage qui effectivement limite un peu la place du reste disponible sur l'écran mais c'est pour moi vraiment plus efficace.

Alors une fois pour toutes : pour remettre cette petite barre utilitaire c'est dans 

Préférences système => Général Capture d’écran 2021-08-07 à 11.59.35

puis dans Afficher les barres de défilement 

cocher Toujours 


Oh ! Un "bug de l'an 2000" potentiel le 16 octobre 2021

Capture d’écran 2021-08-02 à 23.14.10

Si j'ai bien compris la synthèse faite par @michelv et le touite initial de @ariadneconil

le réchauffement climatique fait tourner la terre plus vite. Il faudra faire - 1s à un moment donné pour en tenir compte. 

L'UTC (Temps Universel Coordonné) est occasionnellement incrémenté ou décrémenté d'une seconde intercalaire par rapport au Temps atomique international pour rester cohérent avec la rotation de la Terre qui définit le Temps universel.

Seulement le temps GPS est une échelle de temps continue qui ne suit pas forcément ces sauts d'ajustages. Il y a du code pour tenter de permettre aux différents systèmes de communiquer sans se dérégler.

La seconde de rétropédalage prévue prochainement risque de ne va pas plaire aux GPSD  pour la connexion à certains GPS parce qu'un coin de programme était précisément là pour les protéger d'un -1 s accidentel. Il avait en ce temps-là été estimé que leur semaine 2180 (1) était loin dans le futur alors qu'on pouvait pour s'en protéger remettre les choses pépouzes à la semaine 1024 et voir venir (2).

Sauf que la semaine 2180 débute le samedi 16 octobre 2021 qui n'est plus du tout loin dans le futur à présent et que ça risquerait de remettre les pendules des bécanes concernées au dimanche 3 mars 2002.

Les vraies explications moins approximatives mais plus techniques sont ici

Et si ça n'est pas un canular (3), on se prépare un bon petit "Back to the future", choupi tout plein (non). 

 

(1) Le temps GPS a été synchronisé sur l'UTC le 6 janvier 1980. On croit vivre en l'an 2021 mais pour les machines qui nous entourent nous sommes en l'an 41. Leur Jésus est un autre.

(2) Pour mémoire le bug de l'an 2000 venait au moins pour partie que dans plein de programmes de plein de vieux systèmes informatiques dont les concepteurs n'imaginaient pas un seul instant en prenant '31/12/1999' pour dire "date dans très longtemps que le système n'aura jamais à traiter en pour de vrai" qu'un jour on serait cette date-là et que la date qui servait de réceptacle à ou date test pour toutes sortes de cas en erreur ou "valeur par défaut" (mais qui n'est pas destinée à servir réellement) devenant "date du jour" allait faire planter plein de truc car les ordi allaient se dire Hé mais on a notre date qui est la date d'erreur, on s'arrête.  

(3) Si jamais ça en est un, il me plait bien.


trêve olympique (Je m'accorde une)


    À peine une semaine traversée depuis mon retour de celle de vacances en  Normandie et me voilà déjà dans le dur de la fatigue. OK j'ai fait un excès : je me suis couchée à pas d'heures vendredi soir pour regarder le triathlon relais des J.O.

Et puis c'était une semaine de six jour travaillés avec le samedi un plantage général au loin qui a impacté pas mal de monde d'où des appels en mode le feu au lac, et un ou deux clients hystériques - les autres adorablement patients -, toujours les mêmes vieux messieurs avec leur besoin éperdu de reconnaissance.  Faire face fut fatiguant. 

Comme j'ai vraiment envie de continuer à suivre les J.O. au moins les résumés des journées, je crois que je vais m'accorder une trêve olympique : j'assure le boulot, le programme d'entraînement de course à pied, les éventuelles urgences, le paiement des factures, la réinscription au triathlon, et pour le reste, trêve olympique, on verra après les J.O. 

(oui bon je sais, je m'étais aussi mentalement accordée une trêve Tour de France  et dans une moindre mesure une autre Euro 2020/2021 ; en fait entre cette période particulière de la pandémie, la période lyonnaise du conjoint (très chouette à vivre à partir du moment où les déplacements des week-ends étaient libres, mais fatigante car toujours on the run) et l'emploi intense à temps plein je suis tout simplement particulièrement fatiguée)