Previous month:
5 avril 2021 - 11 avril 2021
Next month:
19 avril 2021 - 25 avril 2021

12 billets

Cahier du jour, couvre-feu 4 jour 30 - confinement 3 jour 30 - confinement 3 bis jour 16 : petit dimanche ensoleillé

(domenica)

 

    Il restera de cette période étrange quand même cette permanente perplexité devant nos vies normales - pas normales. Nous allons courir au parc, ça semble aller, quelques personnes masquées, une activité dominicale comme habituelle. Nous allons travailler. Je prends le vélo. Beaucoup plus de cyclistes qu'à l'ordinaire seulement c'était déjà dans l'air du temps, utiliser son vélo plutôt que des moteurs polluants ou la bousculade dans les transports, pour ses déplacements. Dans les transports en commun sans doute moins de monde mais comme certaines lignes (dont les RER) ont diminué leur fréquence, sans doute pas tant. Davantage de télétravail, certes, seulement comme pour le vélo, c'était déjà quelque chose qui se développait dans les métiers compatibles, de plus en plus largement.

Au fond dans la vie quotidienne laborieuse de quelqu'un de mon âge, c'est-à-dire qui n'a déjà plus trop de forces pour faire des activités une fois le travail terminé, on pourrait presque avoir l'impression de la vie normale. 
Manquent les restos "de boulot" le midi et les petites courses de produits frais sur le chemin le soir. 

Bien sûr comme je pratique le triathlon il y a le grand pan des entraînements de piscine et des entraînements collectifs manquants. Seulement beaucoup de gens n'ont pas tant de sport dans leur vie. En admettant que j'ai une vie moyennement sportive je ne connaîtrais pas cette absence-là et j'aurais l'impression que seul a changé ça : nulle part hors l'entreprise pourtant sans cantine, pour manger le midi et cette contrainte des courses alimentaires à regrouper le week-end ou à faire à la place d'une des pauses déjeuner. Ce qui promet ensuite une après-midi difficile (je l'ai déjà tenté).

La contrainte sur les voyages me pèse assez peu : depuis des années nous n'avions plus le temps ou l'argent en même temps. Seuls restaient les séjours en Normandie qui est chez moi aussi. Et les déplacements pour le sports. Comme je ressentais ces derniers comme un luxe, le fait d'en être temporairement privée ne me pèse pas trop. C'est y avoir accès qui me semblait une (bonne) surprise.

Enfin, nos enfants ne sont plus d'âges scolaires ni même étudiants. Nous n'avons pas de petits-enfants, et ne sommes pas non plus enseignants. Ce qui fait que toutes les batailles concernant les ouvertures les fermetures les protocoles sanitaires ne nous concernent que par conscience citoyenne et compassion envers des proches, eux directement concernés par la gestion calamiteuse de l'épidémie qui est faite par le pouvoir en France.
Il n'en demeure pas moins que nos vies quotidiennes n'en sont pas bouleversées.

D'où cette grande impression d'étrangeté : nos vies sont à la fois normales, axées sur le travail salarié et ses obligations fortes, et trop étranges, avec des personnes que nous ne voyons plus que rarement, des complications d'intendances, et cette tension qui est palpable. Peut-être un peu comme en temps de guerre. Ça peut exploser d'un moment à l'autre, nous pouvons tomber malade gravement très soudainement (1), perdre nos boulots du jour au lendemain par cessations de paiement.

Il est probable que plus tard, quand la pandémie sera derrière nous et avant la prochaine, et que la crise économique sera au plus fort et énormément de gens dans le dur, nous ayons un souvenir de ce printemps 2021 comme d'un temps où les choses étaient encore presque normales ... alors que non.

20210418_111646    Ce fut sinon, un doux dimanche.
Un petit déjeuner léger quoique croissant avant un very short sunday morning run au parc des Chantereines : 25 mn à 8'10'' du km (j'étais censée faire 8'30'' mais c'était trop lent, même post vaccination)
Retour, douche, brève collation tandis que JF faisait des courses et que notre fille se préparait à aller passer la journée chez une amie. 
Une après-midi de repos même si je me sentais nettement mieux que la veille, en regardant l'Amstel Gold Race commentée par Laurent Jalabert et Marion Rousse ; autant dire une sieste somptueuse (suivre la course, s'endormir pendant les coupures pub, reprendre le fil, se rendormir, regarder les paysages, voyager, se raccrocher à la compétition quand elle s'intensifie ...)
Le joueur de pétanque était à la pétanque, c'était plus fort que lui mais il est arrivé à temps pour voir l'arrivée.
Soirée Stade 2 et ce genre de chose et les écritures du soir devant les chaînes italiennes si le salon est libre  Rai News 24 au lit.
Pas la moindre envie que le lendemain soit lundi.
 
 
Capture d’écran 2021-04-18 à 12.24.52

(1) C'est vrai tout le temps, mais le risque est plus fort et nous en sommes conscient·e·s. 

 



Quelques liens pour trouver des rendez-vous de vaccination

En début d'année j'ai fait partie de l'équipe spontanée qui s'était formée de façon informelle auprès d'une vieille amie qui ne s'est pas mise à l'internet. À cette occasion j'ai pu mesurer la difficulté qu'il y avait lorsqu'on était parmi les segments de population éligibles, à dégoter un rendez-vous.

Les choses se sont un peu améliorées depuis.

Tout le monde pour autant n'a pas des heures de libertés à des heures ouvrables pour passer des appels téléphoniques et faire le tour des lieux possibles.

Voici donc quelques liens pour les rendez-vous par internet : 

Le plus connu est doctolib, déjà très au point sur les rendez-vous médicaux avant. Il faut faire partie d'une catégorie éligible.

Vite ma dose est davantage orienté sur les centres de vaccination et le fait de mettre des gens en face des disponibilités.

Covidliste est d'une efficacité impressionnante, en tout cas pour la région parisienne. Il s'agit de ne pas gâcher les doses de fin de flacons ou qui seraient perdues par suite de désistements. On peut s'y inscrire même si l'on n'est pas prioritaires, l'idée étant de ne pas gâcher. J'avais déjà obtenu mon rendez-vous par ailleurs, mais j'ai été contactée pour un reliquat disponible près de chez moi 5 jours après avoir été éligible et donc sans doute un peu prioritaire dans la liste des personnes à contacter.

Ce billet est simplement là pour tenter de faciliter les choses pour qui est déjà convaincu·e de la nécessité du vaccin. Je tiens à préciser que je ne détiens aucune expertise particulière, et la liste n'est pas exhaustive, je n'ai pas (eu) le temps de me lancer dans des recherches fouillées.
Je ne sais rien, et n'ai pas éprouvé le besoin de savoir, du choix des vaccins. Si c'est le but de votre recherche ce billet n'aidera guère.

Ce billet ne répond qu'à l'idée de base de : si seulement si ça peut aider, c'est déjà ça.


Cahier du jour, couvre-feu 4 jour 29 - confinement 3 jour 29 - confinement 3 bis jour 15 : une mini-fête d'anniversaire

(sabato) 


Cahier du jour, couvre-feu 4 jour 28 - confinement 3 jour 28 - confinement 3 bis jour 14 : Vaccination

(venerdi)

 

Short morning run toujours en suivant le plan de Campus Coach : 25 mn à 8'30'' dans le parc Martin Luther King
 

20210416_110434    avant de partir en tram me faire faire la première injection d'Astra Zeneca contre le Covid_19 à l'hôpital Jean Jaurès vers La Villette, dr Xu ; organisation impeccable et médecin très pro, qui pense, gratitude infinie de ma part, à me demander si je suis gauchère ou droitière et se complique la vie pour me piquer dans le bras droit. Le rendez-vous est déjà pris, début juillet, pour la 2ème dose. 
Rentrer en tram sans m'attarder car il convenait de commencer à prendre du doliprane assez rapidement. 
Déjeuner d'une salade et d'une compote achetée au passage dans le tout récent "Merci Jérôme !" devant le tribunal
avant ou après avoir fait différents trucs pour la maison (poubelles etc.) et d'enfin faire une sieste géante en regardant sur Madelen de vieux Maigret devenus merveilleux pour voir Paris et banlieue d'antan.
avant d'avoir des nouvelles de ma fille et puis au soir tout le monde est là.
Regarder Tout le sport avec Le Joueur De Pétanque, puis rester scotchés sur la 3 avec un documentaire sur la vie et l'œuvre de Jean Ferrat - dont nous ne savions pas grand chose, nous connaissions seulement ses plus fortes chansons - avant de nous endormir en même temps au moment où il devenait conseiller municipal d'Antraigues et de nous réveiller alors que c'était La vie mystérieuse des chansons, l'émission suivante, sur le thème de La Route, ce qui fut un peu marrant
Notre fille est bien rentrée, tard, mais je crois que je dormais déjà, j'ai seulement vaguement perçu quelques sons et sa râlerie pour l'ascenseur en panne. J'avais quand même un doute de si ça n'était pas dans le songe en cours.
 
Capture d’écran 2021-04-17 à 23.26.26
J'ai découvert que j'avais un point commun avec Angela Merckel, même vaccin le même jour. Ce qui signifie au passage qu'elle ne s'était arrogé aucun passe-droit. Respect.
 
 
 
Capture d’écran 2021-04-17 à 22.50.10
 
Capture d’écran 2021-04-17 à 22.43.50
Capture d’écran 2021-04-17 à 22.43.50

et puis un petit complément inévitable, le temps de rentrer chez moi
 
Capture d’écran 2021-04-17 à 22.51.17

Capture d’écran 2021-04-17 à 23.04.22
 

TL 212
DD 139/00
Covid_19 ressenti : 432 jours 

Je me suis endormie, le bras droit légèrement gourd, douloureux, avant d'avoir pu consulter les statistiques.
 

Lire la suite "Cahier du jour, couvre-feu 4 jour 28 - confinement 3 jour 28 - confinement 3 bis jour 14 : Vaccination" »


Cahier du jour, couvre-feu 4 jour 27 - confinement 3 jour 27 - confinement 3 bis jour 13 : Notre Dame, il y a deux ans

(giovedi)

 
N'être finalement pas allée courir (froid + levée trop tard)

Une journée de télétravail la n° 2 un peu dure sur la fin car quelques difficultés, deux, que seule je ne savais résoudre.
 
J'avais quasiment oublié de manger le midi, car à 14:00 l'intervention d'un réparateur pour le vélo de Fabien (chaîne cassée) ; toujours cette consigne qu'ils ont pour toute intervention sur les freins de vendre des patins de frein neufs.
Avant de terminer vraiment tard car on m'a passé un dernier appel à 18:10 passées et que j'étais en plein dans un autre appel : donc mon mail pour boucler la journée et passer le témoin date de 19:17 au moins. Au moins à défaut d'avoir réussi une belle résolution, je laisse tout propre.

Mais heureusement le télétravail permettait d'enchaîner juste après et sans temps mort sur une séance de Tabata : celle de la veille 
Soirée calme, la dernière avant une période qui devrait l'être moins. Dîner de coquillettes après la douche et puis les écritures du quotidien, devant Rai News 24 et Rai Storia. 

Notre Dame de Paris c'était il y a deux ans. "La cathédrale de Paris brûle !" avait crié le fiston qui sur son ordi avait les informations.
 

TL 212
DD 138/00
Covid_19 ressenti : 431 jours 

updated: April 15, 2021, 21:18 GMT
139,568,552 cas dont 2,996,676 morts et 118,581,459 guéris
 
USA : +76,708 nouveaux cas ; 578,816 morts depuis le début ; +718 morts ce jour ; soit 1,741 morts / 1 M d'habitants
France : +38,045 nouveaux cas ; 100 073 morts depuis le début ; +296 morts ce jour ; soit 1,530 morts / 1 M d'habitants 
Italie : +16,974 nouveaux cas ; 115,937 morts depuis le début ; +380 morts ce jour ; soit 1,920 morts / 1 M d'habitants
Belgique : +4,713 nouveaux cas ; 23,603 morts depuis le début ; +37 morts ce jour ; soit 2,030 morts / 1 M d'habitants 
UK : +2,672 nouveaux cas ; 127,191 morts depuis le début ; +30 morts ce jour ; soit 1,866 morts / 1 M d'habitants
 
Ça y est, la France a dépassé les 100 000 morts du Covid-19. À la fois le gouvernement, les deux gouvernements successifs, ont mal assuré, et on est un peuple présomptueux qui a tendance à tirer une fierté du fait de manquer de discipline et puis "oui mais moi c'est pas pareil" (ben si, en fait).
 
 

Cahier du jour, couvre-feu 4 jour 26 - confinement 3 jour 26 - confinement 3 bis jour 12 : le calme délicieux de cette soirée

(mercoledi)

 

Partir bosser en finalement pas RER C (j'ai loupé le 08:15 d'un rien) et donc ligne 14 (une des nouvelles rames, longues) puis RER B jusqu'à Cité U et marcher et c'est vraiment un bel itinéraire.
Journée de boulot productive sans stress majeur. C'était bien et comme toujours dans ces cas-là, formateur.
Discussion sur le thème : en temps d'épidémie, qu'est-ce qui relève du secret médical et qu'est-ce qui au contraire doit être divulgué afin que les autres prennent leurs dispositions ? (je n'ai pas la réponse, je note simplement que la communauté de travail s'interrogeait à ce sujet). Un repas du midi prélevé Au bureau, une salade avec du camembert frit et dégustée en bas des jardins de La Vache Noire. Soleil radieux mais il faisait froid. Croiser un jeune livreur qui s'était trouvé un recoin pour caler son vélo et faire sa prière (c'est ramadan) posé sur son sac bleu de livreur Stuart. Le voir repartir au même moment où, salade avalée, je m'en retournais bosser. Prier prend donc le même temps que manger.

Recevoir la confirmation de mon rendez-vous Doctolib de vendredi matin. 
Au boulot, les gens s'entraident pour prendre les rendez-vous, j'ai trouvé ça réconfortant.

20210414_201435    Retour en quittant à 18:47 et en utilisant 3 Vélibs : le premier avait comme une sorte de frein intérieur, il fallait un effort fou pour avancer peu, le second avait les vitesses instables qui sautaient de l'une à l'autre, c'était jouable mais pénible (et au milieu des carrefours, dangereux), le troisième enfin avait l'air normal sauf qu'après restitution il indiquait 0 kilomètres parcourus. 
Ce retour #Vélotaf fut toutefois un grand moment de bonheurs quotidien.

Près de la maison j'ai entendu une femme qui aidait en partageant avec lui les repas familiaux un jeune voisin. Tu passes quand tu veux, tu toques à la porte. Le menu tu le connais, disait-elle quand je suis passée.
Une autre femme, elle aussi donnant toutes les apparences de qui revient du boulot demandait au téléphone à quelqu'un de vérifier que les contrats de travail pour deux autres personnes avaient bien été préparés et étaient prêts à envoyer.
Les dames, sans qui le monde ne tournerait pas, qui assument charges mentales et tâches indispensables. 

Quelques SMS familiaux, une lessive lancée puis étendue, un petit dîner de restant de spaghetti, les petites écritures devant Rai News 24 puis Rai Storia et entrevoir une jeune Cambodgienne du temps de Pol Pot qui ressemblait de façon troublante à ma nièce. 


Cahier du jour, couvre-feu 4 jour 25 - confinement 3 jour 25 - confinement 3 bis jour 11 : jour d'anniversaire (mais sans pouvoir fêter ça dignement)

(martedi)

 
 
15ebd5ad-9876-4c6a-b04c-e82841068761    Partir bosser métro 14, RER B et descendre à Cité Universitaire pour faire la fin du trajet en mode entraînement de CAP (séance 3 semaine 1 du Campus Coach), c'était la seule façon que j'avais trouvé pour la caser.
Et finalement moyennant un brin de toilette dans les sanitaires de l'entreprise et de devoir me changer en arrivant, ça n'était pas une mauvaise solution, du moins pour une séance d'endurance fondamentale, pas de celles qui épuisent.
Le parcours entre Cité U et le bureau s'y prête, avec le parc de la résidence universitaires, notamment. 

Journée de boulot un peu pesante, de celles où l'on a l'impression que l'on n'avance pas (entre autre car tickets accumulés pendant que je bossais avec l'un des boss sur un ticket élaboré au dessus de mon niveau (connexion complexe))
Apprendre qu'une personne que je connais, atteinte par l'épidémie avait carrément été hospitalisée mais était de retour chez elle sous oxygène. J'ignorais qu'elle avait fait partie des cas sévères. J'ai l'impression qu'un peu tout le monde en est là dans un peu tous les entourages persos ou pros.

Repas pris à la salle de réunion car il n'y avait plus de place dans la salle du 4ème. Protégés les uns des autres par les panneaux de plexiglass.

Être parvenue à partir à l'heure et de rentrer simple (métro 4 puis métro 14) ce qui me fit arriver à 19:03 respectant le couvre-feu à trois minutes près.
J'ai enchaîné aussitôt avec la séance de Tabata de la veille.
J'aurais volontiers regardé le match PSG Bayern qui a finalement vu le PSG se qualifier, seulement il était diffusé sur une chaîne payante. 
Souhaiter à ma fille son anniversaire, que nous ne pourrons fêter avant samedi et en petit comité, circonstances obligent ; puis dîner devant Tout le sport en direct.
Soirée de type écritures quotidiennes devant Rai News 24 et Rai Storia en tentant de ne pas terminer trop tard. Le temps personnel qui passe trop vite, toujours trop vite.
 
Le sport me permet de tenir le coup, que ce soit face à l'épidémie ou à la vie laborieuse.

L'ensemble des collègues qui ont le bon âge entre hier et aujourd'hui se sont trouvé des créneaux de vaccination, certaines s'apprêtant à faire des kilomètres pour bénéficier du Pfizer. Ça me fait irrésistiblement penser à la toute nouvelle réinterprétation des Goguettes. Un seul collègue, pourtant prioritaire n'a pas été vacciné ni trouvé de créneau et les collègues qui avaient les bons tuyaux ont décidé de l'aider. Si ça tombe, comme un joueur de pétanque de ma connaissance, il craint davantage le vaccin que l'épidémie. 
 
Capture d’écran 2021-04-13 à 21.01.05


TL 211
DD 136/00
Covid_19 ressenti : 429 jours 

updated: April 13, 2021, 22:01 GMT
137,934,045 cas dont 2,969,739 morts et 110,854,982 guéris
 
USA : + 69 445 nouveaux cas ; 577,109 morts depuis le début ; +748 morts ce jour ; soit 1,736 morts / 1 M d'habitants
France : +39,113 nouveaux cas ; 99,480 morts depuis le début ; +345 morts ce jour ; soit 1,521 morts / 1 M d'habitants 
Italie : +13,447 nouveaux cas ; 115,088 morts depuis le début ; +476 morts ce jour ; soit 1,906 morts / 1 M d'habitants
Belgique : +1,753 nouveaux cas ; 23,503 morts depuis le début ; +30 morts ce jour ; soit 2,021 morts / 1 M d'habitants 
UK : +2,472 nouveaux cas ; 127,123 morts depuis le début ; +23 morts ce jour ; soit 1,865 morts / 1 M d'habitants
 
 
 

Cahier du jour, couvre-feu 4 jour 24 - confinement 3 jour 24 - confinement 3 bis jour 10 : Paris désert au retour comme je l'avais rarement vu

(lunedi) 

 

Partir au boulot métro ligne 14 et RER B jusqu'à Laplace terminus où je fais signe à quelqu'un qui n'avait pas fait gaffe et me remercie ; lire sur mon téléfonino un message sympa de M. Z. et d'en transmettre l'essentiel à C. l'amie commune chère à nos cœurs.
Une journée de boulot paisible (ça arrive, si, si) et de ce fait efficace.
Un déjeuner silencieux au 4ème (Thaï Box) chacun perdu sans ses lectures, sa fatigue, ses pensées
Repartir en RER B en même temps que l'un des tout nouveaux collègues. Il habite à Drancy, c'est direct pour lui.
Bonne séance de kiné, on a bien rigolé (étonnant en cette période ou probablement que nous en avions particulièrement besoin)
M'en retourner à vélib (un qui tournait bien) surprise de Paris vraiment désert fors quelques taxis et de piger seulement après la raison probable du pourquoi (des tirs devant l'hôpital Henry-Dunant, deux victimes dont une déjà morte et le tireur en cavale) ; en toute innocence j'avais savouré d'avoir Paris en grand pour moi. Avec quelques doutes  Fullsizeoutput_1c59
(le foot sans doute ? Non Bayern PSG c'est demain ; augmentation des cas de Covid_19 au point que tout le monde soudain respecte le couvre-feu ?Puis il s'est mis à pleuvoir assez fort sur fond de temps froid (enfin, froid pour la saison) et je me suis dit : les gens suivent la météo et se sont tenus sagement au chaud), mais aucun ne visant juste.

Recevoir un appel téléphonique peu après mon arrivée à la maison, et qui m'a fait bien plaisir mais était suscité à la base par une question pratique. 
Soirée courte et simple : douche, dîner (dont un rouleau de printemps du midi) en regardant Tout le sport en différé puis tenir les diarii tout en suivant les infos pour des émissions instructives devant Rai News 24 et Rai Storia.


Cahier du jour, couvre-feu 4 jour 23 - confinement 3 jour 23 - confinement 3 bis jour 9 : course à pied et récupération

(domenica)

 

20210411_091523    Je note mon équipement de sport, parce que c'était OK alors qu'au départ comme il faisait 4,4°c, limite il pleuvinait (il avait plu toute la nuit) avec vent très frais de NE, j'hésitais à me couvrir davantage. Finalement, ça allait. Fullsizeoutput_1c57
Bas : collants 2XU mi jambes et par dessus un short flottant Décathlon ; haut : le tee-shirt de chez Cap Marathon et un tee-shirt de cyclisme et par dessus le coupe vent sans manche ; chaussures : mes Brooks bleu clair, celles qui sont un peu grandes.

Avoir commencé par aller chercher un croissant, du pain et une part de quiche appétissante (pour l'un des repas) chez Clem et Gwen avant d'entamer un sunday morning run en deux temps : une séance 25' à 8'30''/km la n°2 s 1 de Campus Coach et le retour en quelque sorte, soit au total environ 6 km aux allures autour de 8'/km 

20210411_095133
Au retour, après la douche un petit-déjeuner délicieux + 3 scrambled eggs. J'ai savouré comme il se devait.

Fin de matinée consacrée aux écritures des diarii et de voir des vidéos concernant le vélo : 
Altis sur le code de circulation spécifique aux vélos en ville 
un article vidéo du Parisien sur la bikelife parisienne featuring Gaoussou Diakite, alias Gaga et Corentin Duquesnoy dit Coco, puis de chercher leurs videos mais sans succès (vu des videos où ils figurent mais pas leurs chaînes à eux)


Ensuite une longue et profonde sieste nécessaire et peut-être d'écouter à 17:00 Mathias Énard à la radio (raté, je dormais encore) et vers 20:00 Stade 2 sur France 3 tout en échangeant avec ma petite famille, c'était un peu soir de blues chez les jeunes adultes, semblait-il. Il y en a un que son taf stresse alors que je ne pensais pas que tel était le cas.

Pour finir, diarii sur font de Rai, infos et émissions culturelles.

Les jours de repos passent beaucoup trop vite.
 
Capture d’écran 2021-04-11 à 13.22.17
séance de Campus coach n°2 semaine 1 

Capture d’écran 2021-04-11 à 13.22.17



 
Capture d’écran 2021-04-11 à 13.36.27

 

TL 209
DD 134/00
Covid_19 ressenti : 427 jours 

updated: April 08, 2021, 22:15 GMT
136,570,909 cas dont 2,948,088 morts et 109,760,575 guéris
 
USA : +44,452 nouveaux cas ; 575,818 morts depuis le début ; +265 morts ce jour ; soit 1,732 morts / 1 M d'habitants
France : +34,895 nouveaux cas ; 98,750 morts depuis le début ; +176 morts ce jour ; soit 1,510 morts / 1 M d'habitants 
Italie : +15,746 nouveaux cas ; 114,254 morts depuis le début ; +331 morts ce jour ; soit 1,892 morts / 1 M d'habitants
Belgique : +4,570 nouveaux cas ; 23,428 morts depuis le début ; +38 morts ce jour ; soit 2,015 morts / 1 M d'habitants 
UK : +1,730 nouveaux cas ; 127,087 morts depuis le début ; +7 morts ce jour ; soit 1,864 morts / 1 M d'habitants
 
Il est officiel que les plus de 55 ans en France pourront avoir accès dès la semaine qui vient à la vaccination. Avec quelles doses demandent les médecins de ma TL (sur Twitter) ?
Seulement 7 morts au Royaume Uni, même si c'est l'effet du dimanche, vivement qu'on en arrive là en France et en Italie aussi.