Previous month:
22 mars 2021 - 28 mars 2021
Next month:
5 avril 2021 - 11 avril 2021

29 billets

Cahier du jour, couvre-feu 4 jour 16 - confinement 3 jour 16 - confinement 3 bis jour 2 : Président Macron nous modifie la vie

(domenica)

 

C’est curieux d’à quel point sous l’effet d’une pandémie, un gouvernement si peu porté sur le concret des choses, même avant elle des mesures étaient prises dont on se demandaient s’ils avaient un seul instant réfléchi à l’organisation nécessitée, influence directement nos vies et pour des éléments qui n’ont a priori rien à voir.
En l’occurrence, nous voici de par la grâce ou la malédiction d’une limite de 10 kilomètres contraints de revisiter tous les parcs et grands espaces verts disponibles à notre portée. 
Nous sommes donc allés courir pour la première fois au parc de La Courneuve, que son isolement dû à des nœuds autoroutiers et des zones en chantier depuis des années, nous avait toujours fait éviter.

La route effectivement fut compliquée (emmanchés brièvement sur la A1, bloqués par des travaux là où nous devions tourner ...) et notre sunday morning run en fut donc raccourci (à peine 7 km) à cause du temps dépensé en trajet. Il nous faudra pour revenir trouver un bon accès car notre itinéraire d’aller avait vraiment été erratique. Le retour, heureusement, se fit sans encombres : autoroute et périph (quelle absurdité d'emprunter ces axes alors qu'à vol d'oiseau nous étions si près, mais à certains endroits, impossible de passer)
Force est de constater qu’une fois sur place c’était vraiment un bon endroit pour s’exercer à la course à pied, et la largeur des espaces permet de se croiser sans trop risquer de se contaminer.  Certes, ça ne vaut pas une forêt, mais c'était vraiment bien. Et si la contrainte des 10 kilomètres se prolonge sans doute reviendrons-nous.

20210404_122546
Une douche et une brève collation avant la venue du fiston, brève, trop brève comme à chaque fois - avons partagé un flan de chez les spécialistes clichois-.
Trop vite son père est parti à la pétanque, donnant le top de départ pour le fils aussi.


Alors j'ai fait une sieste royale et consolatoire devant le tour des Flandres (hommes puis femmes) commentaires élégants de Marion Rousse et Laurent Jalabert.


Une douce soirée de dimanche d'une époque où un petit dîner à l'extérieur est proscrit : Stade 2 et dîner d'une omelette spécialité de JF depuis le 1er confinement
Elle a cependant  pris fin brutalement car après avoir regardé quelques vidéos de Running Addict et décidé de suivre un plan d'entraînement pour une fois méthodique pour une sorte de reprise lorsque le couvre-feu permettra à nouveau de s'entraîner le soir, je suis tombée de sommeil, brutalement, littéralement, une fois de plus.

 

Capture d’écran 2021-04-04 à 15.27.30
Capture d’écran 2021-04-04 à 15.27.30


TL 203,5
DD 127/00
Covid_19 ressenti : 420 jours 

 
endormie avant d'avoir pu consulter les statistiques de la pandémie 
 

Cahier du jour, couvre-feu 4 jour 15 - confinement 3 jour 15 - confinement national 3 bis jour 1 : jour de repos (il en faut)

(sabato) 

home sweet home, jour de repos (il en faut)

 

Petit déjeuner copieux, avec croissant frais et œuf mollet.
Un brin d'écritures de début de journée réparties entre l'après-brunch, vers 10:00, et le début d'après midi
L'Homme partit faire des courses (what a surprise !) puis jouer à la pétanque (what another surprise !).

J'ai été livrée via Chronopost avec une parfaite ponctualité par Adidas d'un bonnet rouge, je souhaitais en avoir un depuis un moment afin d'être extrêmement visible pour la course à pied. J'avais fait déjà en fin d'année une vaine tentative via Brubeck qui était en rupture de stock. 
Le bonnet, les chaussures de trail neuves : tout se passe comme si le fait d'être pour le moment et au moins un mois interdite de trail me poussait à m'équiper afin de ne pas désespérer.

Une fois achevées les petites écritures "du matin" j'ai fait une late sieste en regardant des vidéos de sports, et qui m'a valu un mauvais rêve hyper réaliste dans lequel les vélos se faisaient abîmer. Comme j'avais déjà fait un songe bizarre avant le réveil du matin, je me sentais un peu déstabilisée. En même temps, à cause du manque de sommeil lié aux retours trop tardif du travail et des quelques choses minimales qui restent toujours à faire en rentrant, je fais depuis des mois si peu de rêves dont je me souviens, que j'ai perdu l'habitude de composer avec leurs impressions résiduelles.

Le joueur de pétanque rentra à une heure raisonnable (vers 18:00) ce qui fut réconfortant pour moi, quelle qu'en soit la raison. C'était plus tôt que l'heure du couvre-feu en tout cas, lequel est passé à 19:00 depuis déjà un moment pour nous.
Assez vite et pas trop tard, nous nous sommes accordé un dîner hampe aux petits oignons et coquillettes qu'il avait préparé. Pour ma part je m'occupai d'une lessive pour beaucoup composée de ses effets.
Puis un moment doux et paisible ensemble au lit à regarder un peu le sport. Plus tard, je me suis relevée afin de boucler les écritures du quotidien sur fond le Rai News 24 et Rai Storia.

Je me suis inscrite à un site [covidliste.com] qui permet en théorie d'être contacté·e·s s'il reste des doses de vaccin inutilisées et qu'ils cherchent des volontaires pour ne pas les gâcher.

Le Monde m'a fait me rendre compte que l'affaire Dupont de Ligonnès avait déjà dix ans. Je n'en reviens vraiment pas. Elle daterait donc du temps de Livre Sterling et de ma vie intense ? Je la croyais vraiment plus tardive. 
Il est vrai, aussi, que je ne m'y suis intéressée qu'après l'arrestation d'un quidam (1) qui avait eu un bien curieux comité d'accueil en arrivant en 2019 à l'aéroport de Glasgow, et comme c'était également bizarre de travailler dans une maison de la presse qui toute la journée alors que l'erreur judiciaire était officielle, affichait par obligation contractuelle la Une d'un journal à grand tirage qui vantait  l'arrestation de ce tueur. Les faits divers ne m'intéressent que lorsqu'ils disent quelque chose de l'époque, de la société, dans laquelle ils se sont déroulés.

(1) Je me demande s'il a obtenu des dommages et intérêts depuis.

TL 203,5
DD 126/00
Covid_19 ressenti : 419 jours 

 
updated: April 03, 2021, 22:21 GMT
131,309,787 cas dont 2,857,949 morts et 105,704,664 guéris
 
USA : +63,633 nouveaux cas ; 568,494 morts depuis le début ; +788 morts ce jour ; soit 1,710 morts / 1 M d'habitants
France : - nouveaux cas ; - morts depuis le début ; - morts ce jour ; soit 1,473 morts / 1 M d'habitants <= chiffres pas encore publiés à l'heure où j'ai consulté les données
Italie : +21,261 nouveaux cas ; 110,704 morts depuis le début ; +376 morts ce jour ; soit 1,833 morts / 1 M d'habitants
Belgique : +4,665 nouveaux cas ; 23,083 morts depuis le début ; +38 morts ce jour ; soit 1,985 morts / 1 M d'habitants 
UK : +3,423 nouveaux cas ; 126,826 morts depuis le début ; +10 morts ce jour ; soit 1,861 morts / 1 M d'habitants
 

Quel était donc ce livre ?

Capture d’écran 2021-04-03 à 13.50.28

Depuis hier soir mon cerveau a comme un petit sous-programme qui mouline en permanence sur cette recherche qui nous a été soumise sur Twitter par @PasGloop .

D'autant plus que j'ai comme a sense of déjà-lu.

Pour l'instant personne ne semble avoir trouvé.

Au passage, je suis tombée sur ce site que j'ai trouvé diablement chouette - mais ça vaut principalement pour la litté anglo-saxonne - : 

What's the name of that book ?

 

 


Un peu de lecture

 

À l'ordinaire, je ne goûte pas plus que ça les touites-fictions, je préfère que les touites vivent leur vie de petites déclarations courtes et que les textes de plus d'ampleur puissent se lire avec élan.

Et puis ma vie depuis la fin du premier confinement et la reprise d'un emploi de bureau à plein temps avec 2h à 2h30 de trajets par jour (1), je ne parviens que fors difficilement à trouver du temps pour lire. Le couvre-feu n'aide pas, qui empêche de se libérer de quelques contingences au fil des jours de semaines (quelques courses, un colis de temps en temps à aller récupérer ...), et tasse tout sur le week-end. La fatigue du travail qui fait que je passe généralement mes après-midi de jours non travaillés à pioncer y est aussi pour quelque chose.
Alors je suis désormais capable d'apprécier les narrations par touites, que je peux suivre au gré de mes déplacements, ou pauses-déjeuner.

Bref, voilà qu'en plus parce que c'est élégamment bien écrit, je me régale depuis un moment déjà, de cette narration que nous offre Guillaume Vissac sur Twitter.

Si vous avez manqué le début, ça démarre par ce touite.

 

(1) Je ne me plains pas : mes trajets #Vélotaf de traverser tout Paris du nord au sud et vice-versa font généralement mon bonheur.


Cahier du jour, couvre-feu 4 jour 14 - confinement 3 jour 14 : encore une semaine d'avoir tenu bon

(venerdi)

 

Partir bosser en ligne 14 + ligne 4 car les vélos n'étaient pas en forme et je n'étais pas en avance (le temps avait fondu à un moment donné)

Avant une journée de boulot plutôt pas mal : un long ticket instructif avec un collègue expérimenté, la résolution avec un des responsable d'un ticket trop complexe pour moi seule, et quelques tickets constructifs ; une sorte de gag aussi, un windows-gag disons [mais rien de plus par respect de confidentialité] (1)
Un déjeuner sympa au 4ème avec quelques collègues que j'apprécie, et la façon censée et apaisante qu'a au moins l'un d'entre eux de voir, en cette période chaotique, les choses.
Finir tard pour finir les tickets tous écrits (à défaut d'être résolus) avant de rentrer à double vélib : un premier, électrique, que j'ai laissé vers la fondation Quartier car il donnait l'impression de pédaler avec un réglage de résistance augmentée (un peu comme les vélos d'entraînements d'intérieur), un second, simple, mais qui roulait bien plus facilement.

20210402_195323 20210402_195323    Et puis avec l'un comme avec l'autre, c'était vraiment beau.
Entre la sortie tardive (19:11) et ce retour lent en deux temps, j'ai trouvé moyen de rentrer après l'époux qui pourtant venait de plus loin ; il commençait logiquement à s'inquiéter de mon retour tardif, pour lequel je n'avais pas pris le temps d'avertir, concentrée que j'étais sur la mécanique et désormais tellement habituée à finir rarement à l'heure théorique (18:30).  Comme il était déjà pour partie reposé, il m'a gentiment cuit des pâtes pour que je puisse dîner. Il vit une période professionnelle particulière, sur une affaire importante mais à l'évolution rendue incertaine par les conditions de crise sanitaires dans d'autres pays (la France est loin d'avoir l'exclusivité).

Le terrain de basket du quartier, habituellement siège de parties endiablées jusqu'à ce que la nuit ait pris ses quartiers était désert lorsqu'en revenant je suis passée à côté (j'avais laissé le Vélib à la station de la gare, trop fatiguée pour assurer le tourne-à-gauche de la station la plus proche de chez nous). Les gens, les jeunes font quand même des efforts.
 
Nous sommes convenus d'un rendez-vous familial dimanche avec Le Fiston et ça m'a redonné courage à travers l'épuisement.
Une soirée courte : je suis tombée de sommeil, entre 22:30 et 23:00 dans le lit douillet où je m'étais installée auprès de JF pour regarder Tout le sport en replay et j'ai fait sur mon petit ordi du repérage (parc de La Courneuve ?) pour nos 10 km légaux du dimanche qui venait.

 

(1) Quand je relirai ce billet longtemps plus tard je me demanderai ce que j'ai bien pu vouloir dire.

PS : Un doux cadeau de mon époux, qui rappelle de bons souvenirs d'enfance et m'a fait chaud au cœur 
Fullsizeoutput_1c3f

 

Capture d’écran 2021-04-02 à 22.34.44
Capture d’écran 2021-04-02 à 22.34.44

Capture d’écran 2021-04-03 à 23.57.06
Capture d’écran 2021-04-02 à 22.34.44
Capture d’écran 2021-04-02 à 22.34.44

TL 202,5
DD 124/00
Covid_19 ressenti : 417 jours 

endormie avant d'avoir eu le temps de consulter les données de la pandémie
 

Cahier du jour, couvre-feu 4 jour 13 - confinement 3 jour 13 : Depuis combien de temps n'y suis-je pas allée ? (titre multi-offices)

(giovedi)

 

Filer bosser en ligne 14 (j'étais trop tard pour le RER C de 08:09 et même de 08:15 et le suivant, à 30, me fait arriver trop tard) puis RER B, arriver tôt et pouvoir lire 10 mn dans le semi-square nouveau vers Orange.
Une journée de boulot plutôt pas mal en fait et de faire connaissance avec un jeune T. au prénom surprenant pour quelqu'un e sa génération, collègue arrivé du jour.
Un bon moment paisible au 4ème avec deux collègues, en mangeant un Poké Ball taille petite, produits bien frais.
Partir tard (19:16 dit l'attestation) mais c'était par conscience professionnelle (et pouvoir partir l'esprit libre) et d'apprendre vers la fin que j'étais désormais éligible au télétravail et qu'on essaiera jeudi - mais je dois tester avant mon matériel de maison et mon forfait de téléphonie -. Ce qui fait que je suis rentrée avec des sortes de devoirs d'école.
20210401_195104    Rentrer en Vélib électrique via la bidir rive gauche. C'était très beau mais le ciel de Paris avait une étrange couleur comme une sorte de smog d'été. J'étais plutôt soulagée, dès lors, de porter un masque. 
Faire une séance de Tabata : celle de la veille 
Après la douche, lancer une lessive, dîner (riz réchauffé) en regardant Tout le sport en léger différé
puis faire ces devoirs d'école de préparation au télétravail : vérifier mon forfait téléphonique et la connexion avec le petit ordinateur, déjà paramétré par précaution lors du confinement d'avant.
Enfin, aux environs de 23:30, pouvoir me mettre aux écritures de diarii en regardant Rai Storia (j'avais loupé Check point et les TG de Rai News 24). N'avoir pas oublié de prendre la lessive achevée. 

 

Capture d’écran 2021-04-01 à 23.59.43

Capture d’écran 2021-04-01 à 23.59.43 

C'est curieux la séance de Tabata, pourtant intense, est peu marquée. Est-ce parce qu'elle venait juste après l'effort du retour de boulot à vélo ?


Capture d’écran 2021-04-01 à 23.59.43

You're not a human, man, you're a fifteen years old and you play like this ! Good job
Alexander Bublik à Jannik Sinner, que je sais depuis un moment qu'il faut suivre.

Ça me rappelle un des frangins de Diego Maradona à qui un journaliste demandait alors qu'il était enfant, Et toi aussi tu joues au foot ? Et tu joues aussi bien que ton frère ?
Et le petit répondait avec un naturel d'évidence, Oh, non, comme lui c'est pas possible, mon frère, c'est un martien.

 

TL 202,5
DD 124/00
Covid_19 ressenti : 417 jours 

 
updated: April 02, 2021, 00:16 GMT
130,146,320 cas dont 2,839,118 morts et 104,873,556 guéris
 
USA : + 75 398 nouveaux cas ; 566,273 morts depuis le début ; +945 morts ce jour ; soit 1,703 morts / 1 M d'habitants
France : +50,659 nouveaux cas ; 95,976 morts depuis le début ; +314 morts ce jour ; soit 1,468 morts / 1 M d'habitants 
Italie : + 23 649 nouveaux cas ; 109,847 morts depuis le début ; +501 morts ce jour ; soit 1,819 morts / 1 M d'habitants
Belgique : +5,611 nouveaux cas ; 22,921 morts depuis le début ; +50 morts ce jour ; soit 1,979 morts / 1 M d'habitants 
UK : +4,478 nouveaux cas ; 126,764 morts depuis le début ; +51 morts ce jour ; soit 1,860 morts / 1 M d'habitants
 
Le Brésil est vraiment dans le dur, avec, entre autre, 3673 morts aujourd'hui (et c'était déjà la tendance lors des jours précédents)

Cahier du jour, couvre-feu 4 jour 12 - confinement 3 jour 12 : La chaîne cassée

(mercoledi)

 
Partir bosser à vélo (de Fabien) avec par moment quelques difficultés à passer les vitesses
Au passage de l'Élysée un policier ne me dise Merci (j'avais laissé passé un piéton au passage prévu pour)
avant une journée de boulot sur un rythme élevé, des appels des appels des appels ; je parviens à obtenir des aides ponctuelles et je fais des solutions. Plus tard je comprendrai : en fait dans l'attente de la déclaration présidentielle du soir, tout le monde paniquait un tantinet dans la crainte d'un nouveau confinement de type très dur, sans dérogations.
Un déjeuner sympa avec moins de quatre collègues (le max autorisé étant cinq, désormais) ; au 4ème et de Thaï box
Finir à 19:12 et en ayant foncé foncé foncé pour tenter de dépoter les tickets qui m'étaient attribués.
Partir en même temps que l'un des gars qui avait été présent (1)
Un retour à vélo et c'était le bonheur jusqu'au moment où dans la montée vers le Parc Monceau j'ai entendu un schklink bizarre et constater qu'un des maillons de la chaîne était en train de se faire la malle - et que non, ça n'était pas un truc à juste clipser -. 
avant de finir à pied en échangeant des textos avec JF qui a bien pris ses billets de train ; à pied fors la descente de la rue Rostropovitch, tant qu'à faire.
Avoir pu néanmoins regardé la fin du football France -Bosnie, match qui ne m'a pas paru si mal mais semble-t-il parce que j'étais arrivée au bon moment (quelle tête magnifique d'Antoine Griezmann !)
Enfin, suivre un peu d'infos, écoles enfin fermée et partout le confinement <= 10 km + couvre feu 19:00 à 06:00, déplacements interdits, sauf bonnes raisons, entre les régions avant de tenter de faire quand même les petites écritures, en regardant mais sur l'ordi et installée dans le lit, le TG de 00:30 (et un peu celui de minuit). Pour le reste, on verra après.
 
(1) Par opposition à : en télétravail
 
Capture d’écran 2021-03-31 à 22.40.47
Capture d’écran 2021-03-31 à 22.40.47


Capture d’écran 2021-03-31 à 22.40.47
 

TL 201,5
DD 123/00
Covid_19 ressenti : 416 jours 

(pas eu le temps de regarder les statistiques, rentrée trop tard à cause de la petite casse vélo)
 


Les chiffres sur la pandémie en Sicile étaient falsifiés, minorés, le responsable de la santé de la région a dû démissionner.
 

Cahier du jour, couvre-feu 4 jour 11 - confinement 3 jour 11 : Beaucoup de travail et une séance de sport

(martedi)

 
 
Parce que j'étais un peu tard pour le vélo et que l'air était particulièrement pollué, j'ai choisi de partir bosser en ligne 14 puis RER C en descendant à Gentilly : j'avais le temps et envie de marcher. Comme cette fois-ci la ligne 14 ne m'avait pas fait faux bond je ne suis arrivée bien avec les 5 à 10 minutes d'avance requises.

Une journée de boulot plutôt pas mal, au téléphone presque tout le temps, tout en en avançant un peu. 
Passer ma pause déjeuner en allant dans une librairie voisine tenter de passer une commande en vue d'un cadeau, puis en achetant de bonnes choses et un plat de gnocchi chez le très proche traiteur italien. J'aurais ainsi de quoi manger pour la fin de la semaine.

20210330_181659(0) 20210330_181659(0)    Réussir à partir à l'heure et qu'il faisait grand jour et que le jardin de la Vache Noire était encore ouvert et que pour les transports (RER B puis ligne 14 - j'avais un sac avec mes courses du midi, vélo peu conseillé -) heureusement que j'avais un masque FFP2 parce que vraiment du monde) et dans les rue du quartier de chez moi j'ai croisé trois à quatre personnes (une seule femme, jeune) non masquées.

Dès en rentrant faire la séance de Tabata manquée la veille  avant d'essayer le maillot de foot de l'équipe de Belgique reçu le jour même (une taille S homme, bien grande en fait), puis
un dîner frugal, suivi d'une soirée de petites écritures et infos diverses (réseaux sociaux et Rai News 24) et un peu de Rai Storia le temps de terminer, dont une adhésion à l'association FARàvélo pour soutien.
J'avais hâte de retourner lire le récit de Culicchia  

Aux USA c'est le procès du policier qui a tué George Floyd et c'est le moment des courageux témoins qui à défaut de pouvoir rien faire d'autre au moment même, puisqu'ils étaient en face de policiers armés, ont filmé et viennent dire ce qu'ils ont vu.

PS : Petit Marco qui publiait sur Insta de si belles photos de sa vie américaine, rentrait aujourd'hui.
PS' : J'ai réussi je ne sais comment à prendre une photo, alors que je quittais le petit parc de la Vache Noire pour aller au RER Laplace à prendre une photo doublement à mon insu. La surprise de la découvrir sur mon téléfonino en rentrant.
PS'' : Ce n'est pas du tout mon sens de l'esthétique mais ça ne m'empêche pas d'apprécier l'inventivité de la nouvelle vidéo de Lil Nas X, quelque chose de diablement dans l'air du temps, essai transformé. 
 
Capture d’écran 2021-03-30 à 21.01.49
Le petit pic rouge n'est que 141 bpm pendant la séance de Tabata 

Capture d’écran 2021-03-30 à 21.01.49
 

TL 201,5
DD 123/00
Covid_19 ressenti : 416 jours 

updated: March 30, 2021, 22:26 GMT
128,760,816 cas dont 2,814,376 morts et 103,788,125 guéris
 
USA : +58,096 nouveaux cas ; 564,083 morts depuis le début ; +815 morts ce jour ; soit 1,697 morts / 1 M d'habitants
France : +30,702 nouveaux cas ; 95,337 morts depuis le début ; +348 morts ce jour ; soit 1,458 morts / 1 M d'habitants 
Italie : +16,017 nouveaux cas ; 108,879 morts depuis le début ; +529 morts ce jour ; soit 1,803 morts / 1 M d'habitants
Belgique : +2,179 nouveaux cas ; 22,921 morts depuis le début ; +24 morts ce jour ; soit 1,971 morts / 1 M d'habitants 
UK : +4,040 nouveaux cas ; 126,670 morts depuis le début ; +56 morts ce jour ; soit 1,859 morts / 1 M d'habitants
 
Le vaccin Astra Zeneca va changer de nom, pour être remplacer par un truc technique imprononçable zt-quelquechose 
Après échange avec quelques twittas, je me suis demandée si cette décision n'était pas purement italienne.

Les chiffres sur la pandémie en Sicile étaient falsifiés, minorés, le responsable de la santé de la région a dû démissionner.
 


Cahier du jour, couvre-feu 4 jour 10 - confinement 3 jour 10 : Un retour en forme d'enchantement (et puis : ce drame étrange d'il y a un an)

(lunedi)

 
Partir bosser en RER C puis B alors que je pensais faire ligne 14 puis RER B. Mais voilà ligne 14 interrompue entre Porte de Clichy et Saint Lazare pour cause de pb électrique. Heureusement que j'étais partie large, en attrapant ainsi un RER C à 08:30 je ne suis arrivée que 3 mn en retard. N'empêche, Just my luck comme dirait Adrian Mole. J'étais partie dès 08:00, moi.

Tout un pan de journée traversée dans une brume de fatigue et avec des douleurs dans les articulations des coudes et des bras. Pourquoi ces articulations-ci et pas les autres ? Mystère.
La fatigue ne s'est éloignée qu'avec la séance de kiné dont le soir j'ai pu bénéficier, mais les douleurs articulaires ont plié bagage dans l'après-midi aussi inexplicablement qu'elles étaient venues. 
Une journée de boulot pas si désagréable mais trop intense, toujours pas le temps de traiter les tickets non élucidés du premier coup, car les appels se succèdent en pluie. Il y a les complications dues à l'épidémie et puis que c'est une période d'inventaires.
J'ai le chic pour bosser dur tout en m'attirant (potentiellement) des ennuis.

Un déjeuner seule devant chez Doisneau, d'un Pad Thaï. Il faisait si beau, comme il nous a été clairement dit qu'il fallait être le  moins nombreux possible dans la salle de déjeuner - il y a eu des directives gouvernementales sur le nombre de m² requis entre deux personnes -, autant rester dehors.
Partir à l'heure, pour une fois.
Prendre le RER B tandis qu'il faisait grand jour, effet du changement d'heure

Aller chez le kiné ce qui m'a fait un bien fou.
puis d'en repartir à Vélib, électrique, pas trop eu le choix (et en même temps j'étais crevée, alors ça tombait bien) et c'était si beau au bord du soir, un enchantement. Rien que pour ce moment ma journée du lundi 29 mars 2021 valait la peine d'être vécue.

4f58873d-7178-4779-bdfe-5a852b931f91
4f58873d-7178-4779-bdfe-5a852b931f91
4f58873d-7178-4779-bdfe-5a852b931f91
20210329_204001

(avec en prime pour "Le Chat" une voiture de police qui s'apprête à faire du photo bombing)

La seule chose c'est qu'ici ou là étaient garés ou justement pas tout à fait, des véhicules du Samu.

Être impressionnée par le silence de la ville puis de l'appartement, de la rue, du voisinage. Une pandémie, c'est une guerre silencieuse.
Quand tout reviendra vers la normale, ce grand calme me manquera. Je vieillis.


La soirée restante était trop courte (il devait être aux environs de 21:15 quand je suis arrivée), un bref dîner devant "Tout le sport" regardé en différé, quelques mots échangés avec le fiston via WhatsApp, puis la vaisselle et les petites écritures du soir devant Rai News 24 sans le son ; vu aussi sur France Info un peu de "Temps additionnel".


Avoir pensé à plusieurs reprises qu'il y a un an nous étions en Normandie et un homme se tuait en voiture quasiment devant chez nous. C'est quelque chose qui ébranle, qui laisse des traces ; même si nous ne le connaissions pas. Je pense à ses proches.

Pour lui ce fut mortel, pour nous traumatisant. 

 

Capture d’écran 2021-03-29 à 23.25.11

Le pizzaïolo, sans doute s'ennuyait en attendant des clients de leur mode "à emporter"

7cab2ca8-c08b-42de-b3f1-ea500f17b51f

 

 

TL 200,5
DD 122/00
Covid_19 ressenti : 415 jours 

updated: March 29, 2021, 22:02 GMT
128,184,038 cas dont 2,802,872 morts et 103,336,361 guéris
 
USA : +48,113 nouveaux cas ; 563,000 morts depuis le début ; +434 morts ce jour ; soit 1,694 morts / 1 M d'habitants
France : +9,094 nouveaux cas ; 94,956 morts depuis le début ; +360 morts ce jour ; soit 1,452 morts / 1 M d'habitants 
Italie : +12,916 nouveaux cas ; 108,350 morts depuis le début ; +417 morts ce jour ; soit 1,794 morts / 1 M d'habitants
Belgique : +4,694 nouveaux cas ; 22,897 morts depuis le début ; +27 morts ce jour ; soit 1,969 morts / 1 M d'habitants 
UK : +4,654 nouveaux cas ; 126,615 morts depuis le début ; +23 morts ce jour ; soit 1,858 morts / 1 M d'habitants