Veille de course (et une rencontre)
Où sont passées les courbatures ?

Run Forrest, run (un semi marathon et quelques autres trucs)



Tiens, chez Fanny Chiarello, un billet de blog que j'aurais pu écrire, ce genre de choses m'arrive - du moins dans les périodes où il n'y a pas de catastrophe, collective ou individuelle en cours -. 

Au semi de Saint Denis en octobre 2018 j'avais mis 2h40'41'' ; à celui de Boulogne Billancourt en novembre 2018, 2h38''. À présent 2h33'46'' avec deux pauses pipi, ce qui fait qu'en temps réel de course j'étais sans doute vers 2h30'. Malgré la pandémie, une progression.

Seuls les trois derniers kilomètres m'ont semblé longs, sans que je ne sois plus que ça dans le dur. Pour le reste j'ai déroulé, pris un gel à 50 mn, utilisé les ravitos pour un peu d'eau et au dernier un quartier d'orange.

À l'arrivée j'ai eu une bouffée de larme, les deuils récents sous l'effet de la fatigue et du sentiment d'accomplissement re-surgissaient. Et puis Le Joueur de Pétanque m'attendait à l'arrivée, fier d'un temps plus qu'honorable (2h06), et un bisou + une jeune photographe qui nous a proposé de nous prendre ensemble et le moment compliqué était passé.

Le plus dur de l'épreuve fut le retour en métro, le froid commençait à nous gagner et le mal de jambes.

La petite bouffée de fièvre post épreuve a été légère et sans prendre le moindre médicament ni utiliser de pommade, les douleurs de fatigue aux jambes à 19:30 avaient disparu (1)

 

PS : La joueuse de tennis Peng Shuai qui avait disparu après avoir dénoncé un viol dont elle avait/aurait été victime de la part d'un dignitaire chinois, réapparaît ces jours-ci mais sans que ça ne semble très convainquant. En tout cas elle semble en vie (ou il lui ont trouvé une sosie) ; mais sa parole semble contrainte.
Source (entre autre) : un article des Décodeurs du journal Le Monde

PS' : Ici et là en Europe dont la Belgique manifestations violentes de no-vax, qui sont devenues des manifestations d'extrême-droite, ni plus ni moins. Rabia no-vax disent les journalistes italiens.
Ici et là en Europe des mesures de restriction qu'imposent la nouvelle bouffée épidémique sont prises. Mais ça ne plaît pas à tout le monde. Bizarre tout de même que des humains mettent tant d'énergie à aller contre leur santé. Leur sentiment d'invincibilité (sauf concernant les effets potentiels du vaccin, qui les effraient) est ce qui me laisse le plus perplexe.

 

(1) Après-midi passée au lit, tout de même. Récup à fond.

 

Capture d’écran 2021-11-21 à 14.24.57
Capture d’écran 2021-11-21 à 14.24.57 Capture d’écran 2021-11-21 à 14.24.57 Capture d’écran 2021-11-21 à 14.24.57

 

 

 

 

Capture d’écran 2021-11-21 à 15.56.24 Capture d’écran 2021-11-21 à 15.56.24
Capture d’écran 2021-11-21 à 15.56.24
Capture d’écran 2021-11-21 à 15.56.24

Commentaires