Mémoire des attentats
Deuil

Rire en rentrant du boulot

Capture d’écran 2021-10-22 à 21.40.05 Capture d’écran 2021-10-22 à 21.40.05 Capture d’écran 2021-10-22 à 21.40.05 Capture d’écran 2021-10-22 à 21.40.05

Pois chiche des confins m'a bien fait rire. Je dépose les copies d'écran pour le souvenir si jamais il devient inaccessible.

Sinon un délicieux retour nuit tombée à Vélib électrique (je suis en train de prendre goût à l'assistance, c'est mal), par le Bois de Boulogne mais c'était un peu chaud ... à cause de portions d'arbres parfois conséquentes tombées à cause de la tempête. Les loupiotes du Vélib étaient un peu juste pour ces cas, heureusement que je roulais à une vitesse adaptée aux limites de leur faisceau.
Réserver désormais cet itinéraire aux jours où j'aurais une lumière forte. 

C'est l'automne. Avec la tempête, chute des températures. Finies les illusions d'été. 

J'ai retrouvé sur Youtube trace du reportage que mentionne Marion Sicot dans son livre.

Sur un tournage de western, les balles étaient des vraies. Alec Baldwin a tué accidentellement la directrice de la photographie et blessé le réalisateur du film qu'il tournait.
Quelque chose me dit que l'affaire va rebondir. Pain béni pour parler d'autres choses en temps de présidentielles + pandémie. 

Je ne suis pas couchée : il y a une fête en face. Puisqu'ils me tiennent éveillée autant en profiter (lire, écrire, écouter plus que regarder Rai Storia)

J'apprends incidemment qu'un enfant de 5 ans a déjà été acheté par un grand club. Je note son nom pour le cas où un futur adviendrait, ce qui me paraît fou - tant de choses peuvent interférer entre temps, même s'il semble doué - : Zayn Ali Salman

Bel entraînement de natation le matin, qu'est-ce que ça faisait du bien. Hélas ce sont déjà les congés scolaires.

 

 

 

Commentaires