Cahier du jour, déconfinement 2 jour 58 - déconfinement 2 étape 4 jour 12 : Une crampe, du boulot, du boulot, du boulot et un petit tour par Cachan
Vie conjugale des salariés

Trop tard pour écrire


    Je suis rassurée lorsqu'après un exploit je vois les sportifs de haut niveau totalement lessivés. On peut ainsi les soupçonner de ne pas se doper, ni d'utiliser un matériel "amélioré".

N'en déplaise aux nostalgiques ou à certaines personnes qui se sentent saturées de flux informatifs, je savoure ma joie d'une époque inouïe qui permet de regarder un match de football joué loin de là, tout en se déplaçant à 300 à l'heure. J'ai connu les trains à vapeur et la vie sans téléphones portables ni internet ni même ordinateur chez soi, alors je ne boude pas les plaisirs que nous accorde la modernité. J'en fais toutefois un usage modéré - ce qui me permet d'éviter la plupart de ses inconvénients -.

Un ami de l'internet a composé une belle chanson pour nous donner de mauvaises nouvelles [de sa santé] puisqu'elles le sont. C'est la classe ultime. Nous sommes éperdus d'admiration et tristes, mais si tristes.

À part, dimanche matin, un brin de course à pied, j'ignore de quoi ce week-end sera fait. Et j'aime ça.

Bon, il y aura sans doute deux siestes devant les étapes alpestres du tour de France.

J'ai cru, en arrivant, que j'étais enrhumée. Ce ne fut qu'un accès d'éternuements et nez qui coulent. Excès de pollution ?

Commentaires