Cahier du jour, couvre-feu 4 jour 42 - confinement 3 jour 42 - confinement 3 bis jour 27 : jour de paie et de marche à pied
Cahier du jour, couvre-feu 4 jour 44 - confinement 3 jour 44 - confinement 3 bis jour 29 : un lieu désert de course à pied et la visite du Fiston

Cahier du jour, couvre-feu 4 jour 43 - confinement 3 jour 43 - confinement 3 bis jour 28 : repos absolu (ou presque)

(sabato)

20210501_114112    Terminer de regarder un vieux Maigret (ceux de l'INA avec Jean Richard) au lit avec JF
Sortir faire une simple balade avec lui - passé à son club, mais le gars qu'il devait voir n'était pas là et les olibrius du club qui traînaient là sans masques, alors nous ne nous sommes pas attardés et ensuite direction les bords de Seine avec leurs aménagements en cours, et encore et encore des chantiers de construction et de la densification -.
Prendre au passage des repas à emporter au restaurant indien. Il pleuvinait, puis ça s'est arrêté.
Une après-midi passer à chiller devant les vieux Maigret (et beaucoup dormir et revenir en arrière en mode, où en étais-je quand j'ai pioncé ?) tandis qu'il était à la pétanque.
Long coup de fil d'une amie libraire, et c'était bien, même si ça ne vaut pas se voir. 
Re-des Maigret, ça me faisait un bien fou d'être dans une autre époque, celle de mes souvenirs d'enfance. À un moment nous avons regardé à deux, JF venant me rejoindre après avoir sorti une lessive (cool, sans que je le lui demande, je m'apprêtais à prendre courage pour le faire moi-même ; mais il a considéré que c'étaient essentiellement ses vêtements - déjà celle de la veille -) puis nous nous sommes endormis avant même que l'épisode en cours ne soit fini.

Je me demande si nous sortirons de l'épuisement quand la pandémie sera enfin sous contrôle ou si elle ne fait qu'accentuer le fait que nous soyons désormais des demi-vieux qui peinons désormais à tenir un job prenant à temps plein, même s'il n'est pas physique.

 

Capture d’écran 2021-05-02 à 23.25.54

 

TL 222 - TLT 4
DD 155/00
Covid_19 ressenti : 446 jours 

 

Commentaires