Cahier du jour, couvre-feu 3 jour 30 : Comment faisaient nos aïeux ?
Cahier du jour, couvre-feu 3 jour 32 : La ligne 14 est rapide ... sauf quand elle est arrêtée

Cahier du jour, couvre-feu 3 jour 31 : Cet étrange couvre-feu (qui n'en est pas tant un)

(lunedi)

 

Ce qui me restera d'une grosse journée de travail, conclue par le coup de fil pile quand tu t'apprêtais à partir et que tu ne peux refuser car il s'agit d'un en-cours au sujet duquel tu sais pertinemment que si tu ne réponds pas ça va finir par des ennuis plus regrettable que ton temps bénévolement englouti, sera une forte impression d'étrangeté quant au couvre-feu 18:00 qui ressemble de plus en plus à une vue de l'esprit.

Il est vrai qu'à Paris le 18:00 c'est l'heure à laquelle terminent leur journée les gens qui finissent tôt, donc depuis le début de ce couvre-feu avancé, il est évident qu'il y a encore plein de monde circulant. Seules les boutiques et peut-être certaines administrations ont adapté leurs horaires, la plupart des salariés rentre à l'heure habituelle, soit bien souvent à partir de 19:00, pas avant. 

20210215_194714    Il n'empêche. Ce soir Porte de Clichy, vers 19:50 j'ai vu : 

- des types papotant sur le trottoir, clairement à la tenue des cadres quittant le taf, comme s'ils avaient tout leur temps ; seuls les masques qu'ils portaient soigneusement donnait une indication de l'époque particulière ; 
- une voiture de type Porsche, avec son vroum vroum rugissant assorti passer allègrement les contrôles pour entrer au Tribunal de Paris ; 
- deux gars qui s'enjaillaient en buvant des canettes sur un banc, l'air ni de clochards, ni de sortir du boulot ; non, juste des gars qui s'était dit On boit un coup, zut le café est fermé, bah, asseyons-nous sur ce banc ; c'était en tout cas l'impression qu'ils donnaient ;
- dans le léger renfoncement d'un immeuble neuf de bureaux, et qui le protégeait d'une pluie fine qui tombait, un petit appareil à ses pieds qui offrait puissamment une sono rythmée, un gars baraqué faisait des gestes d'entraînement de boxe, air coups et esquives, sautillant avec une légèreté que son allure massive rendait inattendue ; 
- tout un regroupement, possiblement familial au vu de l'échantillonage, autour d'une voiture dont la roue avant droite était à changer ; visiblement les boulons n'étaient pas d'accord pour se laisser desserrer et chacun des humains mâles du groupe s'y essayait tour à tour ; sur fond de discussion animée.

L'ensemble m'a vraiment donné l'impression que tout était redevenu "comme avant", chacun vaquant peu importait l'heure, à ses occupations. 
Les cafés et boulangeries fermées étaient la seule différence.
Ce qui fait très "couvre-feu" en revanche, c'est de voir tant de lumières aux fenêtres à une heure, certes trop tardive pour rentrer du boulot, mais qui du point de vue de la soirée est assez précoce. Chacun semble rentré dans son casier sans s'être attardé.

Du fait du télétravail et d'un roulement organisé en fonction des places dans l'open space (que deux personnes ne soient pas face à face en même temps, même s'il y a des parois de plexiglas), deux collègues ne s'étaient pas vues depuis 3 à 4 mois. Nos vies professionnelles sont devenues étranges quand même. 

Sinon, le résumé télégraphique de ma petite journée, typique de la période : 
 
Partir au boulot un peu tard et donc en ligne 14 + ligne 4, ce qui me permit d'arriver à l'heure
Journée de boulot bien tassée, as usual avec un dernier appel à 18:32 qui m'empêcha de partir à l'heure mais qu'il était difficile de refuser
Déjeuner à 8 (la jauge max) dans la salle du 4ème, Thaï box as usual ; les échanges sont intéressants même s'ils tournent autour du travail - alors que pour ma part, je souhaiterais "débrancher" pour me rafraîchir le cerveau avant d'attaquer la 2ème partie de la journée -.
Rentrer en ligne 4 + RER C + ligne 14, passer récupérer une commande de livre à la Pickup Station porte de Clichy (un roman de Robert Bober)
Soirée trop courte agrémentée (?!) d'une nouvelle menaçante concernant Le Joueur de Pétanque que  son travail pourrait envoyer en déplacement longue distance longue durée. Tout est flou (durée, conditions matérielles et financières) et il est censé se réjouir. Lui n'avait pas du tout pensé "risque épidémique" "couvre-feu" "déplacements". Ainsi sont certains hommes.
Changer un paquet de mots de passe après avoir entendu au travail parler d'une vaste captation de comptes récente ; sinon, écritures quotidiennes, lessive et infos sur Rai News 24. Puis vers mezza notte ma petite dose de Rai Storia, avec le vieil historien qui explique bien.

Être marquée par la prise de parole d'Audrey Pulvar sur France Inter, elle dont le père vient d'être longtemps après les faits, dénoncé comme pédo-criminel. Moi qu'intéresse le sort des victimes indirectes que sont les proches des coupables, auxquels on donne si rarement la parole, parce qu'ils ou elles sont victimes mais du mauvais côté de la barrière, si l'on peut dire ainsi, voici que j'accède à un témoignage direct de ce qui peut être ressenti. J'éprouve pour elle de la compassion. 
 
Mon bonheur du jour fut un troglodyte mignon qui m'accueillit non loin de la piscine de Montrouge alors que j'arrivais presque au travail et tentais de prendre en photo un petit morceau de street art mosaïque. L'écouter un instant m'a abreuvée de courage pour la journée. Fullsizeoutput_1c20
 
 
TTL 171,5
DD 80/00
Covid_19 ressenti : 374 jours 
 
 
updated: February 15, 2021, 23:14 GMT
109,656,704 cas dont 2,417,914 morts et 84,177,785 guéris
 
USA : +47,175 nouveaux cas ; 498,146 morts depuis le début ; +897 morts ce jour ; soit 1,499 morts / 1 M d'habitants
France : +4,376 nouveaux cas ; 82,226 morts depuis le début ; +412 morts ce jour ; soit 1,258 morts / 1 M d'habitants
Italie : +7,351 nouveaux cas ; 93,835 morts depuis le début ; +258 morts ce jour ; soit 1,553 morts / 1 M d'habitants
Belgique : +1,516 nouveaux cas ; 21,662 morts depuis le début ; +28 morts ce jour ; soit 1,864 morts / 1 M d'habitants
UK : +9,765 nouveaux cas ; 117,396 morts depuis le début ; +230 morts ce jour ; soit 1,724 morts / 1 M d'habitants

Nette décrue de l'épidémie en Italie. À confirmer dans les jours qui viennent car il convient de se méfier d'un éventuel "effet lundi" (moins de tests le dimanche et / ou moins d'infos enregistrées et transmises). De la même façon, mais avec la même méfiance pour un début de semaine, le Royaume-Unis semble revenu à des statistiques d'avant l'irruption de son fameux variant.
 
autres sources disponibles :
 


Commentaires