Cahier du jour, couvre-feu 3 jour 28 : Et ce n'est pas la fin de la semaine
Cahier du jour, couvre-feu 3 jour 30 : Comment faisaient nos aïeux ?

Cahier du jour, couvre-feu 3 jour 29 : Je cherche L'inconnu

(sabato) 

 
 
Je fus gentiment accompagnée au boulot par JF en voiture : pas ou peu de ralentissement, je suis arrivée très tôt et j'ai un brin galéré avec l'alarme. Il était de plus allé chercher pour moi un colis à la poste, lourd et volumineux (celui pour un support d'ordi). 
J'ai reçu une lettre de C. qui malgré mes protestations m'a envoyé un chèque de paiement des masques. Je ne compte pas l'encaisser (à moins de soudain problèmes financiers).

La journée de boulot, soutenue, fut somme toute agréable, puisque j'étais avec un collègue particulièrement qualifié. Je me suis donc employée standardiste, dépoteuse de facile, solutionneuse avec quelque aide de medio-difficile (souvent quelques indications suffisaient) et courroie de transmission pour le plus technique ou les clients de type "Je ne parle qu'à la hiérarchie".
Nous ne nous accordâmes une sorte de non-pause déjeuner, puisque les restaurants sont fermés et que la salle du 4ème en l'absence de personnes d'autres services voisins, n'était pas chauffée. Prévoyant le collègue s'était muni d'une gamelle. Ça n'était pas mon cas et je l'ai regretté : côté nationale tout était fermé (je croyais aller à l'italien, fermé, éventuellement me rabattre sur le japonais, fermé aussi et donc ai fini avec une indigeste petite pizza dans une boulangerie qui avait le mérite d'être ouverte. Et deux crêpes. Rien à redire sur les crêpes que nous nous sommes partagés. 

Retour au plus simple et direct, car il était presque 19:00 (contre 18:00 fin de travail théorique), et donc via ligne 4, puis ligne 14. Gratitude envers cette ligne qui me dépose et si vite, chez moi. Elle me permit d'arriver à la maison vers 20:00 et pas après. Je portais un double masque (le chirurgical de base + un en tissus déjà porté le matin (d'où que je n'avais pas ôté l'autre)).

En rentrant j'ai trouvé en rentrant quelques livraisons, mais toujours pas le journal auquel je suis abonnée. :
En attendant, je disposais désormais du DVD du nouveau documentaire de Ludovic Cantais, de "Blockhaus" de Mathieu Larnaudie dont j'avais manqué la sortie et du très attendu "L'inconnu de la poste" ; lequel m'avais d'ailleurs valu l'appel amusant du jour, un téléphone portable, une voix d'homme "Bonjour, je cherche l'Inconnu de la poste" ; il pensait appeler une librairie.

Bref bon petit dîner, JF ayant bricolé un semblant de plat (riz à la crème aux épinards en conserve) avant une trop courte soirée ; Rai (News 24 puis Storia) as usual en écrivant les notes quotidiennes.
 
Conte avait dans la journée quitté le palazzo Chigi sous les applaudissements de qui y travaillait, ce moment m'a émue. Je l'imagine se sentant un peu comme un footballeur qui s'envolait balle au pied vers le but adverse et se fait sécher par un défenseur débordé qui réagit mal ; mais soulagé de n'être plus aux commandes dans ce moment terrifiant. Il était temps qu'il se repose.
Je l'imagine bien revenir dans le rôle du vieux président. Humaniste et proche des gens.
 
Coup au cœur : j'ai appris par un touite mesquin - des gens qui réglaient leur compte, dont un qui s'était prévalu du mort récent pour avancer des arguments réactionnaires - la mort en début de semaine de Jean-Claude Carrière.  C'est le monde qui perd en connaissance. Un des hommes qui m'a le plus impressionnée, conteur hors pair et d'une culture qui semblait infinie. 
Je suis encore plus attristée de l'avoir appris ainsi et ainsi à retardement. Un peu réconfortée par la façon dont est survenue le décès : à 89 ans dans son sommeil, causes naturelles.

Cette précision m'a refait penser (plutôt en mode "by the way" que parce que je la mettais en doute) que depuis quelques temps j'ai l'impression que lorsque meurt un personnage public âgé, la famille tient beaucoup à faire savoir que son défunt n'a pas succombé au Covid_19. J'aimerais bien comprendre pourquoi. Y aurait-il des enjeux financiers à la clef ?
 
 
Capture d’écran 2021-02-13 à 21.11.35
 
TTL 170,5
DD 79/00
Covid_19 ressenti : 373 jours 
 
 
updated: February 14, 2021, 00:17 GMT
109,080,657 cas dont 2,403,778 morts et 81,101,723 guéris
 
USA : +79,893 nouveaux cas ; 495,794 morts depuis le début ; +2,003 morts ce jour ; soit 1,492 morts / 1 M d'habitants
France : +21,231 nouveaux cas ; 81,647 morts depuis le début ; +199 morts ce jour ; soit 1,249 morts / 1 M d'habitants
Italie : +13,532 nouveaux cas ; 93,356 morts depuis le début ; +311 morts ce jour ; soit 1,545 morts / 1 M d'habitants
Belgique : +2,120 nouveaux cas ; 21,599 morts depuis le début ; +48 morts ce jour ; soit 1,859 morts / 1 M d'habitants
UK : +13,308 nouveaux cas ; 116,908 morts depuis le début ; +621 morts ce jour ; soit 1,717 morts / 1 M d'habitants

La campagne de vaccination au Royaume Uni semble porter peu à peu ses fruits. Elle est désormais juste avant la France qaunt au nombre de nouveaux cas quotidiens. Et ça commence à faire plusieurs jours d'où que l'on peut croire à une tendance confirmée. 
La France tient beaucoup à sa troisième phrase : les écoles, les entreprises non indispensables, ne ferment pas.
 
autres sources disponibles :

Commentaires