Previous month:
14 décembre 2020 - 20 décembre 2020
Next month:
28 décembre 2020 - 3 janvier 2021

21 billets

Cahier du jour, couvre-feu 2 jour 13 : jour de tempête, jour de repos

(domenica)
 
 
    Un petit déjeuner avec bon croissant frais puis de lire au lit ("Ça va n'aller" de Pieterke Mol) pendant une belle tempête de vent ( #StormBella dit la météo générale), qui excuse bien n'aller pas courir.
Quelle part vers Arras, un parasol n'a pas survécu.
Bribes d'écritures quotidiennes avant de devoir libérer le salon et que l'Homme malgré le vent ne parte faire des courses afin d'honorer un bon d'achat. J'ai déjà tenté en vain de freiner cette contribution familiale au développement du  travail du dimanche, qui est un piège séparant - y compris même si les personnes concernées sont vraiment volontaires et contentes de ramener une paie moins maigre, à force on s'éloigne de ses proches, on laisse tomber les activités qu'on faisait dès lors que notre participation y est trop souvent trop incertaine ; sans parler de la récupération qui se fait moins bien les autres jours, soit qu'on en profite pour faire ci ou ça qui devait être fait pour le travail domestique ou les démarches, soit que la ville alentour soit plus bruyante puisque ça n'est pas dimanche -.

Puisque j'étais au lit, et fatiguée - entre le travail et la fatigue particulière de la tempête -, j'ai regardé des épreuves de coupe du monde de cyclocross sur l'Équipe TV.
Un petit coup de fil familial m'a remonté le moral, même si forcément en évoquant le contexte, rien n'est vraiment réjouissant.
C'est seulement en fin de journée après Stade 2 - redevenu de façon naturelle un vague rempart contre le sunday evening five o'clock blues -, que tout en regardant du coin de l'œil La cannonière du Yang Tsé, prenant par son efficacité américaine, malgré sa violence et ses côtés convenus et que c'était en V.I. (car sur Rai Storia, nous y étions tombés par hasard), que j'ai pu un peu commencer à m'occuper de mes photos. Si peu.
 
TTL 135,5
DD 32/00
 
updated: December 27, 2020, 22:01 GMT
81 070 034 cas dont 1 770 625 morts et 57 198 914 guéris
 
USA : + 108 766 nouveaux cas ; 340 952 morts depuis le début ; + 1 031 morts ce jour ; soit 1 027 morts / 1 M d'habitants
France : + 8 822 cas ; 62 746 morts depuis le début ; + 173 morts ce jour ; soit 960 morts / 1 M d'habitants
Italie : + 8 913 nouveaux cas ; 71 925 morts depuis le début ;+ 305 morts ce jour ; soit 1 190 morts / 1 M d'habitants
Belgique : + 784 nouveaux cas ; 19 158 morts depuis le début ; + 69 morts ce jour ; soit 1 650 morts / 1 M d'habitants
UK : + 30 501 nouveaux cas ; 70 752 morts depuis le début ; + 316 morts ce jour ; soit 1 040 morts / 1 M d'habitants
 
autres sources disponibles :
 



Photos qui furent récentes

3315257687_fac5181918_c

Je commence à avoir un historique de photographies suffisamment imposant pour que s'en perde le souvenir.

Ainsi cette photo prise en septembre 2008 à La Défense, un peu curieuse quand on y pense.

J'ignore qui il sont, et surtout j'ignore à présent si je l'ai jamais su. Peut-être que si je retrouve un agenda où parviens à remettre en forme les sauvegardes de mon ancien fotolog, la mémoire me reviendra. Et de savoir ce que je faisais à La Défense le dimanche 21 septembre 2008 à 15:33

J'aimerais pouvoir consacrer du temps, paisiblement à mettre de l'ordre dans ma mémoire, mes photos, mes affaires. 


Cahier du jour, couvre-feu 2 jour 12 : Lavoro

(sabato) 

 

Partir bosser à vélo dans une ville quasi déserte, de bosser une journée plutôt calme (de permanence avec deux collègues), interrompue par une brève collation (je suis allée prendre une salade à l'Auchan, tout était fermé sinon) et de revenir, toujours à vélo dans un Paris plein de circulation avec même des touristes certains qui marchaient (certains masqués d'autres non), et d'autres entassés dans des Tuk Tuk (tous sans masques, ni les familles ni les conducteurs), comme si l'épidémie n'y était plus. Y aurait-il déjà des pays où bien des gens sont déjà vaccinés et qui peuvent voyage comme si de rien n'était ? 

Peut-être est-ce le cas les autres soirs aussi, ce monde qui prend des risques insensés, mais je termine habituellement plus tard alors je ne le vois pas. Peut-être que c'est ça.

Comme l'écrivait @thorn_bulle sur Twitter

Capture d’écran 2020-12-26 à 23.30.51

On commence à comprendre, enfin en France aussi, que la vaccination ne se fera pas en un clin d'œil mais prendra bien toute l'année 2021 et les gens, nous ou d'autres, continueront à mourir pendant ce temps. 
Merci @temptoetiam pour ce touite éclairant, parmi tant. 

Capture d’écran 2020-12-26 à 23.39.34

Une soirée un peu triste, chi sa perche ; petites écritures devant Rai Storia 

Un documentaire sur Rai Storia et qui retraçait la vie de Vittorio Gassman nous a gentiment changé les idées. Notre fille, elle aussi fatiguée, était montée se coucher.
Je crois qu'à force de durer la pandémie plonge tout le monde dans l'épuisement, les malades comme ceux qui y ont (pour l'instant) échappé. 

Au sein d'une journée morose le petit amusement de se retrouver google street viewisée 

Google street view

en août près du boulot, en revenant de ma pause déjeuner, un jour où il ne faisait pas très beau.
J'existe donc. Et en 2020 je portais un masque, scrupuleusement.

 

À part ça, l'accord du Brexit résumé par @collabblues

 

 

 

Capture d’écran 2020-12-26 à 20.14.32
Capture d’écran 2020-12-26 à 20.14.32



Cahier du jour, couvre-feu 2 jour 11 : Natale

(venerdi) 

 


Cahier du jour, couvre-feu 2 jour 10 : premier Noël sans le Fiston

(giovedi) 
 
Filer au boulot à vélo, par un temps plutôt pluvieux mais pas que. Peu de circulation, j'ai tenté par la Porte d'Orléans mais c'était dangereux cependant. 
La coronapiste d'après la Porte d'Orléans, était tout simplement impraticable tant il y avait de véhicules (essentiellement camionnettes de livraison) garées dessus.
Journée de boulot assez intense, mais avec des moments plutôt conviviaux (quelqu'un a apporté des chocolats, échanges sympas avec qui était en télétravail ...) coupée par une pause déj. 4ème et thaï box mais qui sera fermé pendant une semaine 
Partir plus tôt mais en retard sur l'heure théorique (qui était 15:00 en fait, ce dont je n'étais pas certaine)
Petite soirée de Noël à trois tout doux, JF s'étant occupé du dîner, que son boulot libérait la mi-journée.
C'était le premier Noël sans le Fiston, mais je me consolais en pensant qu'il le passait probablement bon auprès de son amoureuse et de la famille de celle-ci.
Pas d'échange de cadeaux car JF n'en fait pas et que tous n'étaient pas arrivés et ... que je me suis endormie juste après le dîner.
 
Capture d’écran 2020-12-24 à 18.44.33
Capture d’écran 2020-12-24 à 18.44.33
 
Pas suivi les statistiques de l'épidémie puisque je suis tombée de sommeil. 

Cahier du jour, couvre-feu 2 jour 9 : The day I heard about milkshake duck

(mercoledi)

Partir bosser à vélo, sous la pluie.
Pendant mon petit-déjeuner, un merle chantait dans le semi-lointain. Mais son chant était distinct, peut-être pour cause de ville calme, même si je n'ai pas l'impression qu'à part la nuit la circulation soit vraiment moindre qu'en temps de non-épidémie.
Une journée de boulot plutôt presque assez calme, fors un ticket concernant les "références secondaires" - je le note volontairement afin de pouvoir en retrouver la date si plus tard un cas similaire se produisait -. 
coupée par un repas simple au Thaï Box pour lequel un cheesecake me fut offert (pensé au Coloc J.), presque seule avec un de mes collègues (pas mal de personnes en télétravail). Comme nous sommes l'un comme l'autre plutôt taiseux, ce fut calme. 
Nous avons apprécié l'avance des travaux de la véranda d'une des maisons en pierres meulières qui sont en contrebas de l'immeuble où sont nos bureaux.
Un retour à vélo sous le vent entre 18:53 et 19:57, arrivée 3 minutes avant le début du couvre-feu.
avant de retrouver Ad qui vient de rentrer et semblait de bonne composition (n'a pas commencé par pester contre toutes sortes de choses).
En glanant les infos du jour sur Twitter, dont celle de la mort en service de trois gendarmes qui venaient pour intervenir appelés pour des violences familiales et sont tombés sur un forcené, s'il était d'origine méditerranéenne on aurait dit un terroriste (c'est triste à dire, mais presque certain), qui leur a tiré dessus, j'ai appris l'expression milkshake duck (1), pour les trucs sur lesquels tout le monde s'emballe avant de découvrir qu'il y a un lézard.

Face au succès de ce qui était devenu un meme en quelques heures, la réaction de la chaîne qui avait passé le reportage m'a fait éclater de rire (c'était je le suppose avant le retour de balancier)
 
Capture d’écran 2020-12-24 à 01.16.42
Une soirée essentiellement passée aux petites écritures tout en regardant Rai News 24 puis sur Rai Storia un documentaire saisissant sur l'attentat du rapide 904 le 23 décembre 1984.
Une moto bruyante passe. Il est 00:58
 
Capture d’écran 2020-12-23 à 21.33.49
Capture d’écran 2020-12-23 à 21.33.49
 
(1) Apparemment un pêcheur avec beaucoup de sexitude et dont tout le monde s'est échangé l'extrait de reportage avant d'apprendre qu'il était d'extrême droite et assez agissant ; j'étais au boulot, je n'ai rien suivi.
 
TTL 133,5
DD 28/00
 
updated: December 23, 2020, 23:43 GMT
78 998 403 cas dont 1 735 971 morts et 55 594 856 guéris
 
USA : + 203 296 nouveaux cas ;  333 914 morts depuis le début ; + 3 096 morts ce jour ; soit 1 006 morts / 1 M d'habitants
France : + 14 929 cas ; 61 978 morts depuis le début ; + 276 morts ce jour ; soit 949 morts / 1 M d'habitants
Italie : + 14 522 nouveaux cas ; 70 395 morts depuis le début ; + 553 morts ce jour ; soit 1 165 morts / 1 M d'habitants
Belgique : + 2 198 nouveaux cas ; 18 821 morts depuis le début ; + 124 morts ce jour ; soit 1 621 morts / 1 M d'habitants
 
UK + 39 237 nouveaux cas en une journée et ça commence à avoir des répercutions sur le nombres de morts en un jour + 744 
 
L'Italie a dépassé les 70 000 morts cumulés depuis le début de la pandémie. Ses mesures de semi-confinements censées limiter les dégâts épidémiques mais permettre un brin de fêtes de famille sont si subtiles avec des nuances sur ce qui est permis ou non selon Noël ou le Jour de l'An que ça semble peu applicable (même si les gens cherchent à bien faire).
En France un sévère reconfinement nous pend au nez pour après la trêve des confiseurs.
 
autres sources disponibles :

Cahier du jour, couvre-feu 2 jour 8 : consultation et de la chance aux paquets (pour une fois)

(martedi)

 
petit-déjeuner, hélas sans pain frais.
aller chez le médecin pour un petit tracas que je traîne depuis le début de la pandémie parce que je crains d'encombrer pour un bobo de rien du tout. Effectivement rien de grave mais c'était bien de le confirmer et rendez-vous pris chez KM sur ordonnance. J'en profite pour me faire équiper de ces stupides paperasses qui nous sont réclamées pour le sport.
arriver tard au boulot mais c'était prévu (et je me suis fait le plaisir d'un changement train vers Ligne 14 à Pont Cardinet, comme cette 14 va vite, c'est impressionnant, ça nous changera la vie).
journée de boulot intense dont ce n'est pas le bon endroit pour parler ; avoir au fil mes premières libraires en mode fou-rire de surmenage de Noël
Le midi une fois de plus un repas Thaï Box, l'auscultation avait réveillé la petite douleur, je ne me sentais pas d'aller plus loin.
Fin de journée de bonne heure, l'horaire légal, quoi, en profiter sur une impulsion pour pousser en ligne 14 jusqu'à Saint Ouen, entrevoir "notre" future station, voir la lumière aux fenêtres du Fiston, en être émue, une sorte de sentiment de "mission accomplie", être si contente qu'il puisse être heureux.
Récupérer un colis qu'un transporteur avait pour moi déposé dans une des officines un peu louches (sans doute pas plus que ça) de l'entrée de la rue de Paris (et c'était GCM, youpi !)
Une bonne petite séance de Tabata que précédait une séance d'ouverture de colis, car j'avais eu de la chance, un lot m'avait été déposé pile quand je partais chez le médecin. 
un restant de soirée bien trop court, en écrivant du quotidien, en écoutant la pluie.
 
Je n'ai toujours pas réparé sur le téléfonino mon appli Instagram. 
 
TTL 132,5
DD 27/00
 
updated: December 22, 2020, 00:23 GMT
78 302 764 cas dont 1 722 276 morts et 55 074 271 guéris
 
USA : + 159 510 nouveaux cas ;  330 306 morts depuis le début ; + 2 858 morts ce jour ; soit 995 morts / 1 M d'habitants
France : + 11 795 nouveaux cas ; 61 702 morts depuis le début ; + 487 morts ce jour ; soit 944 morts / 1 M d'habitants
Italie : + 13 318 nouveaux cas ; 68 842 morts depuis le début ; + 628 morts ce jour ; soit 1 156 morts / 1 M d'habitants
Belgique : + 981 nouveaux cas ; 18 697 morts depuis le début ; + 71 morts ce jour ; soit 1 610 morts / 1 M d'habitants
 
UK +36 804 nouveaux cas en une journée (pas encore d'impact net sur le reste des statistiques).
 
autres sources disponibles :

Cahier du jour, couvre-feu 2 jour 7 : Le variant anglais (et quelques nouvelles)

(lunedi)

 
Partir bosser avec la Ligne 14 + RER B et arriver 5 mn en retard (parce que je me suis arrêtée au distributeur de billets de la poste pour tirer un peu d'argent). Il pleuvait (mais ça n'était pas la raison pour laquelle je n'avais pas pris le vélo, j'étais surtout en retard et fatiguée)
Une journée de boulot normale, ce qui faisait du bien, interrompue par Thaï Box et repas au 4ème 
J'ai eu confirmation que je pourrais prendre mon 4 janvier, et donc aller voir la mer et ma Normandie (sauf nouvelles mesures car la pandémie redouble via ce variant anglais qu'on croirait sorti d'un mauvais scénario de film catastrophe), mais je serai d'astreinte jusqu'à tard le 31 (en revanche sortie prévue à 15h le 24, curieuse de voir si ça pourra être une réalité)
Une séance chez le kiné, qui me fit un bien sérieux, où je me suis rendue en RER et pour le départ de laquelle j'ai scrupuleusement rempli une attestation de dérogation au couvre-feu. Je l'ai bien fait rire avec le gag des voisins qui chantaient bien - parmi eux un chanteur renommé, et l'avoir appris longtemps après -.
Retour à vélib, donc, heure du couvre-feu passée, mais j'étais loin d'être la seule. Entre 20h et 21h à Paris, les gens rentrent du travail. Les bords de Seine, déserts fors la circulation qui passait un peu plus loin, ainsi que le fleuve qu'aucun bateau, ni même péniche ne parcouraient, étaient d'une beauté qui envoutait. Je serais volontiers rester à regarder, mais craignait un contrôle, supposant que la dérogation valait pour un retour direct, sans flâner.
Une soirée trop courte, inévitablement : écritures quotidiennes devant Rai News 24 puis Rai Storia.
Le variant anglais panique un peu tout le monde, sauf les gens de base (je m'y inclus) qui sont résignés à force d'avoir été eux-mêmes malades, ou pas loin, ou leurs collègues, ou d'avoir eu un décès dans leur famille, et à qui on dit Restez chez vous, Allez travailler, Consommez, Ne sortez plus, mais si Consommez, N'allez plus au ciné, Allez au restaurant, N'y allez plus, Allez voir votre famille, N'allez surtout pas voir votre famille etc. Alors pour le variant anglais c'est comme pour la vaccination, Wait and see (1).
Apprendre parce qu'il reste quelques liens avec une de mes anciennes vies, que des rencontres ont lieu en ce moment en Belgique en librairie. C'est étonnant à plus d'un titre. Une phrase citée m'est familière. J'ai une impression d'étrangeté. Ai-je été cette personne qui fut si concernée ?
Je reste en revanche la personne qui aimerait vivre en ce pays et par ailleurs regrette la violence de la lettre de rupture qu'en état de choc affectif et sous l'effet de certaines révélations, j'avais envoyée. Note pour une prochaine vie : laisser à celui qui rompt l'initiative de la rupture, ne pas tomber dans le piège tendu d'être la personne qui l'acte quand c'est l'autre qui l'a décidée. Tout cela est loin désormais, l'était déjà avant Covid. Et relève d'une autre ère depuis ces temps de pandémie. Une époque de toute antériorité. C'est ce qui m'a le plus marqué quand l'information m'est parvenue : je n'étais déjà plus la même personne, et à présent en plus ce n'est plus la même époque. 
C'est le même glissement qu'entre lorsqu'un événement qui se lisait dans les journaux et magazines ou dont on pouvait être le témoin, se retrouve dans les livres d'histoire, ce qu'on a vécu n'est plus "de maintenant". Ma mère me regardant "apprendre" la seconde guerre mondiale dans mon manuel d'histoire, comme ça lui semblait étrange et déformant.
 
Une amie déménage d'une vieille maison vers un loft. Son billet de déménagement me fait soudain prendre conscience que la petite maison mono-pièce de Normandie pourrait être considérée comme un loft, dans l'absolu ; un petit. 
 
 
(1) Personnellement je ne refuserai pas quelque chose qui peut me sauver la vie et faire que je contribue à la sauver pour d'autres, seulement je reste dubitative sur Comment allons-nous faire en pratique ? Des convocations ? De longues files d'attente ? Est-ce que ça dépendra de la classe d'âge (genre : du 20 au 28 mai seront vaccinables les 18 - 25 ans, du 1er au 13 avril les 55 - 62 etc.) ? De l'employeur comme c'était fait parfois pour le don du sang : un camion qui vient se garer en bas tel jour ?
Parce que bon, c'est beaucoup, tout le monde.
 
Capture d’écran 2020-12-21 à 23.34.44
 
Capture d’écran 2020-12-22 à 00.57.29 Capture d’écran 2020-12-22 à 00.57.29 Capture d’écran 2020-12-22 à 00.57.29 Capture d’écran 2020-12-22 à 00.57.29
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
TTL 131,5
DD 26/00
 
updated: December 22, 2020, 00:23 GMT
77 681 825 cas dont 1 708 155 morts et 54 534 347 guéris
 
USA : + 176 293 nouveaux cas ;  326 588 morts depuis le début ; + 1 657 morts ce jour ; soit 984 morts / 1 M d'habitants 
France : + 5 797 nouveaux cas ; 60 900 morts depuis le début ; + 131 morts ce jour ; soit 932 morts / 1 M d'habitants
Italie : + 10 872 nouveaux cas ; 69 214 morts depuis le début ; + 415 morts ce jour ; soit 1 146 morts / 1 M d'habitants
Belgique : + 2 170 nouveaux cas ; 18 626 morts depuis le début ; + 81 morts ce jour ; soit 1 604 morts / 1 M d'habitants
 
UK +33 364 nouveaux cas en une journée (pas encore d'impact net sur le reste des statistiques).
 
 
 
 
autres sources disponibles :