Previous month:
17 août 2020 - 23 août 2020
Next month:
31 août 2020 - 6 septembre 2020

24 billets

Cahier du jour, déconfinement jour 84 : du shopping (et un gros dodo)

(samedi)

déconfinement officiel 1 jour 111

Il  y eut une bonne nuit mais comme la veille, une crampe au réveil
Matinée de shopping : avec JF faire quelques courses pour le vélo au Décathlon de Pont Cardinet puis poursuivre, cette fois-ci seule, vers les L'Attrape-Cœurs. Un retour de ma tournée shopping (fromager ajouté) et à noter : être passée en allant vers les librairies, par la cité aux fleurs qui était ouverte, au retour avoir fait le détour inusité depuis longtemps (entre autre : confinement ; puis : nouveau boulot) par la tombe de Paul Verlaine et sa famille.
Douche et un shampoing, puis collation légère, afin d'être d'attaque pour une sorte de deuxième journée. Elle fut surtout de dormir, en fait.

Fullsizeoutput_1b9b Sieste devant le tour de France décalé (commence aujourd'hui), et qui consista en une succession de chutes, car il pleuvait sur Nice.
J'espérais une soirée studieuse (écriture collective, sauvegardes ménage sur l'ordi), mais je n'en ai fait qu'une toute petite partie, dont des photos d'avril 2018, en particulier ces ballons et quelques autres, car la sieste en regardant vaguement un documentaire sur les Stones, puis des histoires les concernant, et un somptueux débunkage d'une ancienne fameuse fake news, avait duré plus que je ne l'aurais souhaité. JF était allé faire des courses après sa pétanque. Nous avons dîné tard de quelques spaghettis. 
Puis j'ai tenté de me remettre au travail, mais il était fort tard.

PS : L'accident de fin mars à La Haye du Puits m'a marquée plus que je ne l'aurais voulu, voilà que je m'intéresse à des accidents anciens de voitures arrivant à toute blinde, percutant quelque chose et tout le monde meurt sauf exceptions. Ainsi l'histoire de Tara Browne, l'inspirateur malheureux de A day in the life, quoi que.

Fullsizeoutput_1b9c PS' : #TIL J'ai (re?)découvert l'existence de Edmé Jean Leclaire 



Liens vers des statistiques :

Wordometer covid-19 coronavirus pandemic (depuis quelques temps le plus complet, entre autre parce qu'il indique le nombre de tests ; un pays comme la France qui teste jusqu'à présent très peu a forcément moins de cas officiels que de cas réels)
Official Data from The World Health Organization via safetydectetives.com
Coronavirus COVID-19 Global Cases by John Hopkins CSSE
25 121 855 cas (dont : 845 104 morts (186 708 morts aux USA) et 17 440 044 guéris

 

Pour tenter de tenir le moral bon, l'Auberge des blogueurs


Cahier du jour, déconfinement jour 83 : La journée des masques obligatoires mais peut-être pas tout le temps finalement

(vendredi)

déconfinement officiel 1 jour 110

20200828_193136 Petit-déjeuner avec une serviette sur l'épaule pour éloigner la guêpe de 07:30
Violente crampe au mollet droit vers 5h du matin (rendormie après) mais ça ne m'a pas empêché de partir au taf à vélo, à toute blinde (je n'étais pas en avance et quand j'ai ouvert la porte du matériel occupait le pallier, des ouvriers s'apprêtant à faire quelques travaux en face) et le soir en revenir en partie sous la pluie. Journée de boulot presque autant que mes collègues, des tickets divers et variés + quelques interceptions lors des pauses du standard. Je n'ai pas vu le temps passer.
Quelques courses à Auchan et un déjeuner pris sur le pouce malgré une météo mitigée, devant chez Doisneau, ce qui m'a permis d'avoir le temps de consulter mes mails perso. 
Soirée trop courte : je lis quelques infos, réponds à quelques touites d'ami·e·s, et à notre fille qui souhaitait organiser un restaurant en famille, et bim il est minuit. 

Les masques avaient été décrétés la veille obligatoires partout sauf en bagnole dans Paris et la petite couronne. Vers le milieu de matinée, un démenti était tombé concernant le vélo et la course à pied. Plus tard encore une relativisation du démenti. Euh, alors finalement quoi ?

Des instructions ont été données ce soir à 21h aux établissements scolaires pour la rentrée qui est en début de semaine prochaine. Pendant ce temps en Italie la ministre de l'éducation défend les profs face à une partie de l'opinion publique (qui a semble-t-il considéré que tous ces mois sans cours à donner en classe étaient des vacances pour "ces fainéants de profs") et des choses ont été préparées en concertation depuis qu'ils ont su qu'il n'y aurait pas de reprise des cours au moment du déconfinement de mai. 

PS : Cette voiture croisée dans le XVIIème alors que je rentrais, m'a fortement rappelé quelque chose. Fullsizeoutput_1b9a

Elle n'était pas décapotée, et je pense que mon souvenir d'une plaque bleu ciel vient du fait que dans mon cerveau encore secoué un lien s'était fait plaque étrangère => plaque comme en Californie => plaque bleu-ciel. Je ne suis plus étonnée d'avoir pensé sur le coup "Oh la belle voiture !".

Capture d’écran 2020-08-28 à 22.16.57
Capture d’écran 2020-08-28 à 22.16.57

 

Liens vers des statistiques :

Wordometer covid-19 coronavirus pandemic (depuis quelques temps le plus complet, entre autre parce qu'il indique le nombre de tests ; un pays comme la France qui teste jusqu'à présent très peu a forcément moins de cas officiels que de cas réels)
Official Data from The World Health Organization via safetydectetives.com
Coronavirus COVID-19 Global Cases by John Hopkins CSSE
24 887 826 cas (dont : 840 392 morts (185 837 morts aux USA) et 17 273 741 guéris

Capture d’écran 2020-08-29 à 01.21.09

 

Pour tenter de tenir le moral bon, l'Auberge des blogueurs


Cahier du jour, déconfinement jour 82 : soirée trop courte malgré l'heure supplémentaire qu'elle comportait

(jeudi)

déconfinement officiel 1 jour 109

 
20200827_181619   Partir au boulot avec Vélotaf pour l'encadrer. Bons vélotafs et bon travail. Déjeuner de l'italien dégusté, malgré les guêpes, dans un square auprès d'une statue de type joueur de flûte de Hamelin. 
 
Au cours de la journée des infos tombaient, de plus en plus contraignantes, sur les obligations de port du masque dans Paris. Jusqu'à ceci ce soir
Egb4DCJVoAADWMz
 
Comme c'est issu de ce qui est censé être le compte officiel de la Préfecture de Police de Paris, on peut supposer qu'il ne s'agit pas d'un fake. 
Je mettais le masque déjà presque en permanence y compris à vélo, seulement c'est une chose de s'y tenir parce qu'on pense que c'est mieux et une autre que d'y être obligé·e·s. 
Ça pose un problème pour la course à pied (pour le coup, c'est presque impossible avec) et pour manger dans les parcs et jardins. 
 

J'ai appris en cours de journée le cas d'un homme que je connais de vue et qui, ayant été malade Covid-19 confirmé début mars et testé (prise de sang pour chercher les anticorps) la semaine passé parce qu'il était cas contact potentiel d'un récent malade confirmé, n'a plus d'anticorps contre le #Covid_19, comme s'il n'avait pas été malade. Ça n'est pas des masses rassurant. Alors oui, bien sûr il y a des faux-négatifs (comme des faux-positifs) et des types d'anticorps différents et les tests ne sont pas parfaits, il n'empêche ça n'est pas la première indication que je croise qui irait dans le sens d'une immunité peu assurée sur le moyen terme. Ça ne tranquillise pas plus que ça.

Quand je circule à vélo, et depuis mi-juillet, je vois des files d'attentes assez conséquentes devant les laboratoires d'analyses. Moins la dernière semaine, il y avait des ruptures de stocks de tests. Et puis ce soir vers la rue de Chazelles, une longue file devant l'un d'eux. Pas non plus très rassurant.

Avant même l'obligation tombée dans la journée, je croisais dans Paris, un peu moins à Montrouge, bien des personnes masquées. Au moins la plupart des gens n'est pas stupide. Même si beaucoup d'hommes ont du mal. 

J'ai tenté de reprendre contact avec la radio, ça serait bien de reprendre mon émission. En même temps dans un contexte de reprise épidémique est-ce raisonnable ?
 
Au retour, j'ai bien cru qu'il pleuvrait. Hélas seulement quelques gouttes alors que j'étais vers la bidir de la Porte de Vanves. Et un peu plus tard en soirée, mais à aucun moment une pluie durable et qui mouille bien. 

Soirée que je croyais plus longue puisque je terminais à nouveau à 17:30 et suis presque parvenue à tenir l'horaire mais en fait ça a filé (cuire du riz traditionnel, lancer un essorage car la veille la lessive s'était interrompue ou trouvée interrompue avant l'essorage). J'ai suivi un TG italien mais sans le LT. Les cas augmentent en Italie aussi mais moins qu'en France. 
 
Capture d’écran 2020-08-27 à 20.06.22
Capture d’écran 2020-08-27 à 20.06.22
 

Liens vers des statistiques :

Wordometer covid-19 coronavirus pandemic (depuis quelques temps le plus complet, entre autre parce qu'il indique le nombre de tests ; un pays comme la France qui teste jusqu'à présent très peu a forcément moins de cas officiels que de cas réels)
Official Data from The World Health Organization via safetydectetives.com
Coronavirus COVID-19 Global Cases by John Hopkins CSSE
24 571 500 cas (dont : 833 904 morts (184 454 morts aux USA) et 17 010 347 guéris

Capture d’écran 2020-08-27 à 23.58.33

Un excellent thread de Maître Pandaï sur Twitter au sujet de la deuxième vague (et une nouvelle fois la gestion calamiteuse faite par les pouvoirs publics)

Pour tenter de tenir le moral bon, l'Auberge des blogueurs


Cahier du jour, déconfinement jour 81 : Ces trop courtes soirées

(mercredi)

déconfinement officiel 1 jour 108 Fullsizeoutput_1b99

    Partir au boulot à vélo, journée de taf normale, trajets plutôt agréables fors au retour une piétonne qui se jette presque sous mes roues dans Montrouge et me reproche de ne pas respecter le passage piétons, sinon j'ai même vu de la courtoisie de la part d'automobilistes ; il faut dire que c'était vers les portes d'Asnières et de Clichy où les forces de l'ordre étaient fortement déployées. Porte de Clichy où la circulation du soir atteignait des sommets de chaos au point de devoir se transformer en super-piéton (aka pieds à terre), il y avait un détachement masqué avec armes automatiques (1). Habiter près du Tribunal de Paris, c'est se confronter presque quotidiennement à la question : Mais que se passe-t-il donc ?

C'est bien, j'ai stabilisé mes trajets #Vélotaf en mode quite safe à temps pour la rentrée. Déjà aujourd'hui la circulation était densifiée. Septembre risque d'être calamiteux : chaque année les gens mettent un moment avant de se rappeler que la voiture à Paris il vaut mieux oublier. Viendra s'y ajouter la peur de l'épidémie.

Repas seule le midi car je souhaitais passer au Bonheur saluer Camille. Mangé un sandwich dans le parc ouvert vers le Crédit Agricole

Il y a des conséquences de l'épidémie là où l'on ne l'attendait pas forcément. 

Dans un point de vente situé dans un aéroport, une jeune femme ne se souvenait plus de la façon de passer des commandes. Cela faisait tout simplement six mois qu'elle ne l'avait pas fait. Dans une librairie d'un lieu général (un peu comme Ground Control peut l'être) longtemps resté fermé, d'autres choses reprenaient seulement à présent de là où elles en étaient fin février. 

Et le prix des cacahuètes s'est cassé la gueule. Capture d’écran 2020-08-26 à 20.55.16


Soirée tranquille, finalement reprise par suivre les infos (Hurricane Laura), dont le lancement d'une lessive avec les produits réceptionnés par ma fille qui télétravaillait et que j'ai dérangée au travail à la maison quand le livreur m'a dérangée au travail au travail.

Au TG italien j'ai vu quelques images de la convention républicaine dans lesquelles Trump se forçait à jouer le mec qui écoute amoureusement la prise de parole de sa femme - laquelle assurait, il faut lui reconnaitre ce mérite, elle débitait fort bien quelques mensonges absolus -. Si une potentielle nouvelle victoire de cet homme ne mettait pas la planète en grave danger, ç'eût été à hurler de rire tellement il jouait faux.

Les soirées sont décidément trop courtes seulement je ne sais pas comment faire autrement. Trop crevée pour être efficace, trop grand besoin de lire des trucs et des machins sur ce qu'il s'est passé pendant que j'étais enfermée. 

 

(1) En recherchant ensuite je suis tombée sur des photos d'équipement des gens du RAID. Ça y ressemblait.

Capture d’écran 2020-08-26 à 22.06.21 Capture d’écran 2020-08-26 à 22.06.21

 

Liens vers des statistiques :

Wordometer covid-19 coronavirus pandemic (depuis quelques temps le plus complet, entre autre parce qu'il indique le nombre de tests ; un pays comme la France qui teste jusqu'à présent très peu a forcément moins de cas officiels que de cas réels)
Official Data from The World Health Organization via safetydectetives.com
Coronavirus COVID-19 Global Cases by John Hopkins CSSE
24 283 157 cas (dont : 827 990 morts (183 461 morts aux USA) et 16 806 872 guéris

Pour tenter de tenir le moral bon, l'Auberge des blogueurs


Cahier du jour, déconfinement jour 80 : Un peu de pluie, beaucoup de boulot

(mardi)

déconfinement officiel 1 jour 107

 
Fullsizeoutput_1b97    Journée de boulot encadrée par deux trajets vélotaf, l'aller en partie sous la pluie, une crêperie collective le midi (à 13h30 bien tassées) avec des personnes d'autres services en plus de trois représentants du mien (me included),  personne n'ayant dit le moindre mot sur le principal sujet (d'inquiétude) du moment.

Soirée trop courte trop courte trop courte malgré un moment où j'ai été seule. J'en ai en fait profité pour me reposer. Le hic est qu'ensuite je n'ai pas su travailler, à quoi que ce soit. J'ai répondu à des messages, regardé / lu des infos, écouté le vent, qui était fort.

Capture d’écran 2020-08-26 à 00.04.06
Capture d’écran 2020-08-26 à 00.04.06

 

Liens vers des statistiques :

Wordometer covid-19 coronavirus pandemic (depuis quelques temps le plus complet, entre autre parce qu'il indique le nombre de tests ; un pays comme la France qui teste jusqu'à présent très peu a forcément moins de cas officiels que de cas réels)
Official Data from The World Health Organization via safetydectetives.com
Coronavirus COVID-19 Global Cases by John Hopkins CSSE
24 025 156 cas (dont : 822 122 morts (182 268 morts aux USA) et 16 577 928 guéris

 

Pour tenter de tenir le moral bon, l'Auberge des blogueurs


Cahier du jour, déconfinement jour 79 : avis de coup de vent, en cours ou prévu

(lundi)

déconfinement officiel 1 jour 106

20200824_192200        Journée de boulot : double vélotaf, journée d'intensité normale, déjeuner à 13h30 en compagnie de deux collègues au Thaï Box. Pas d'heure sup et je préfère ça.
En milieu de matinée une mauvaise nouvelle survient.
L'ambiance sera un brin plombée par après.
Les deux trajet vélos auront été un régal : je tiens désormais les bonnes petites rues. Rien ne m'empêche de jouer aux variantes lors des moments où j'ai le temps, mais voilà lorsque je ne dois pas traîner, les trajets efficaces mais relativement abrités sont enfin établis.

Soirée avec un moment mou, même si j'ai vaqué aux usual bricoles (descendre les poubelles, la douche, le dîner ...), je crois que j'encaissais la bad news, ses conséquences concrètes potentielles - même si je ne suis pas directement concernée pour l'instant (si peu directement que j'ignore qui elle concerne exactement)-.  Il faut dire que les infos du monde restent déprimantes : un homme s'est fait flinguer aux USA par des policiers à bout portant (7 balles), devant ses enfants (et alors que ce que l'on voit sur la video prouve qu'il n'était pas dangereux, pas armé). Je n'ai pas précisé que sa peau était de couleur noire. On sait depuis un moment qu'hélas concernant les réactions des policiers, ça va de soi. 
Une camarade de l'internet se retrouve au chômage technique, son lieu de travail qui comporte un atelier de réparation vélo dans un quartier de Paris non loin des Champs Élysées a été saccagé et pillé après la défaite du PSG (en cas de victoire ça aurait été tout pareil, voire pire). 
Ce soir un fort incendie était en cours vers la porte d'Italie. Bilan moins pire que craint.
Un magnifique coucher de soleil envoyé du bassin d'Arcachon par Le Fiston (photo prise par son amoureuse) me redonne un brin d'énergie.

Fin de soirée consacrée à un peu d'écritures du quotidien, trop vite fait.
Je parviens à répondre à un mail, exploit. Après une journée de travail j'ai du mal à rester dans l'élan efficace, alors je prends du retard (par exemple dans les réponses aux messages) avec l'illusion que j'écluserai le retard au week-end d'après. 
 
Il y aura quand même eu un gag en cette journée défavorable : je découvre qu'un mug que nous avions depuis 2017 et la sortie du roman de Thomas Gunzig La vie sauvage, avec un cœur noir comme motif, se retrouve avec un cœur rouge lorsqu'on le fait chauffer au micro-onde. Fullsizeoutput_1b94
Il était un tantinet temps de s'en apercevoir.
Capture d’écran 2020-08-25 à 00.13.54
Capture d’écran 2020-08-25 à 00.13.54
 
Capture d’écran 2020-08-25 à 00.27.52
Capture d’écran 2020-08-25 à 00.27.52

Liens vers des statistiques :

Wordometer covid-19 coronavirus pandemic (depuis quelques temps le plus complet, entre autre parce qu'il indique le nombre de tests ; un pays comme la France qui teste jusqu'à présent très peu a forcément moins de cas officiels que de cas réels)
Official Data from The World Health Organization via safetydectetives.com
Coronavirus COVID-19 Global Cases by John Hopkins CSSE
23 778 018 cas (dont : 815 933 morts (181 059 morts aux USA) et 16 322 389 guéris

PS : Les BTS à l'entraînement ; intéressant de voir l'incidence de l'épidémie sur le quotidien des gens, même stars de la K-pop ; et que chez les hommes jeunes le masque fini souvent sous le menton. Je suis tombée là dessus car leur nouveau clip ("Dynamite") a encore battu des records d'audience en très peu de temps, très Michaël Jackson like.

Pour tenter de tenir le moral bon, l'Auberge des blogueurs