Cahier du jour, couvre-feu 2 jour 13 : jour de tempête, jour de repos
Cahier du jour, couvre-feu 2 jour 15 : Tedious day

Cahier du jour, couvre-feu 2 jour 14 : Quatre jours avant un peu de repos

(lunedi)

 

Partir au boulot à vélo, malgré le temps bien froid. 
Une circulation très fluide, presque personne, mais (relâchement du fait du danger moins grand ?) une sorte de festival des petits n'importe quoi : véhicules de livraisons ou taxis redémarrant en warning de la piste cyclable (donc tu t'apprêtes à les doubler et ils démarrent), piétons traversant quand bon leur semble (et un petit vélo avec une cycliste dame ne leur paraît vraiment pas une raison suffisante de s'arrêter au rouge piéton), y compris un pépère traversant un grand carrefour en diagonale (?!), et vélos traversant n'importe quand, une blonde en vélos hollandais traversant entre Madeleine et Concorde en mode Arrêtez vous le reste du monde, me voilà qui passe, puis remontant la piste cyclable à contre-sens (tant qu'à faire) et un gars à l'entrée du pont devant l'Assemblée Générale qui me coupe la route en ayant traversé au rouge (pourquoi se gêner ?), genre, je vais bien m'arrêter.
Sinon, pour une fois passer par Concorde n'était pas trop dangereux.
Le trajet m'a pris 50 minutes, de fluidité plus que de vitesse personnelle.
 
En être revenue, du travail, en fin de journée, à peu près à l'heure par ligne 4 + ligne 14. Le plus long ce sont les moments piéton. Peu de monde, et les gens sagement masqués, c'est sans doute relativement covid-safe.
Une journée de boulot plutôt calme avec du temps passé à apprendre auprès de mes collègues plus aguerris. Ça faisait du bien d'être à nouveau en mode Acquisition de connaissances ; d'autant plus que les bases étant désormais en place, il est plus facile de mémoriser les nouveautés (ce qui pour moi en est).

Journée coupée par un repas à emporté pris à la brasserie Au bureau, près de La vache noire, une première. Bien des points de ravitaillement habituels étaient clos. Un collègue patient tentait de sortir de la tentation de l'ornière complotiste une collègue qui ne fait plus confiance aux responsables officiels, aucun d'entre eux. Elle n'est pas bête, simplement en position d'être une proie facile, au vu de l'évolution des choses (bien avant que la pandémie ne créé une sorte de précipité), comme on peut en période de fragilité se faire facilement happer par des sectes, tant le besoin de réconfort est grand.

Soirée occupée un peu par les questions de colis (un certain Gothier (Who the hell might he be ?) aurait signé pour un colis DHL contenant le cadeau de JF) puis passée aux écritures quotidiennes en regardant les infos sur Rai News 24, le salon étant libre. 
 
Capture d’écran 2020-12-28 à 22.36.35
 
TTL 136,5
DD 33/00
 
updated: December 28, 2020, 22:20 GMT
81 577 697 cas dont 1 779 706 morts et 57 664 663 guéris
 
USA : + 126 487 nouveaux cas ; 342 680 morts depuis le début ; + 1 464 morts ce jour ; soit 1 032 morts / 1 M d'habitants
France : + 2 960 cas ; 63 109 morts depuis le début ; + 363 morts ce jour ; soit 966 morts / 1 M d'habitants
Italie : + 8 585 nouveaux cas ; 72 370 morts depuis le début ;+ 445 morts ce jour ; soit 1 198 morts / 1 M d'habitants
Belgique : + 847 nouveaux cas ; 19 200 morts depuis le début ; + 42 morts ce jour ; soit 1 653 morts / 1 M d'habitants
UK : + 41 385 nouveaux cas ; 71 109 morts depuis le début ; +357 ce jour ; soit 1 045 morts / 1 M d'habitants
 
Biden a déclaré qu'il était plus que temps que les États-Unis retrouvent leur place dans le monde et qu'on traite le problème de l'épidémie en cours. Il a parlé de l'attentat de Nashville alors que de la part de Trump c'était silence radio.
Quel soulagement ça sera quand Trump partira (ou sera foutu dehors).
 
autres sources disponibles :
 

Commentaires