Cahier du jour, confinement 2 jour 6 : Biden ?
Cahier du jour, confinement 2 jour 8 : dernier jour avant 9 jours de temps personnel

Cahier du jour confinement 2 jour 7 : Journée intense de boulot, et des nouvelles d'une amie (ça fait du bien, elle va bien)

(giovedi)

 
 
Partir au boulot à vélo par un temps froid mais très beau. Et comme la ville calme est belle !
Une journée de boulot où les appels s'enchaînent, sans qu'on puisse vraiment réfléchir, interrompue par une pause Auchan (je voulais acheter des fruits secs) et une salade italienne mangée dans l'escalier car la salle du 4ème était remplie (et qu'il faisait trop froid pour manger dehors).
Un retour vers 19h, magnifique : traversée d'un Paris by night calme et beau
Une soirée à deux petits vieux, c'était bien. quelques mots avec le fiston sur messagerie, et un appel à mon amie C. après un SMS de sa part. Elle va bien et a retrouvé son niveau d'humour malgré l'inquiétude générale qu'elle éprouve fort. 
Quelque peu d'écritures quotidiennes devant les TG de Rai News 24.
Nous sommes en 2020 et au bout de plus de 48 h le résultats des élections de l'une des plus grandes puissances mondiales n'est toujours pas connu. 
 
Capture d’écran 2020-11-05 à 20.54.36
Capture d’écran 2020-11-05 à 20.54.36
Le confinement diminue les pas :

Capture d’écran 2020-11-05 à 20.54.36
 
Wordometer covid-19 coronavirus pandemic (depuis quelques temps le plus complet, entre autre parce qu'il indique le nombre de tests ; un pays comme la France qui teste jusqu'à présent très peu a forcément moins de cas officiels que de cas réels)
Official Data from The World Health Organization via safetydectetives.com
Coronavirus COVID-19 Global Cases by John Hopkins CSSE
48 979 995 cas (dont : 1 238 466 morts (240 884 morts aux USA, soit 726 morts / 1 M d'hab) et 34 941 297 guéris
France :  + 58,046 nouveaux cas et 363 morts 
Italie : + 34 505 nouveaux cas et 428 morts 
Belgique : + 14 903 nouveaux cas et 205 morts
 
Pour se remonter le moral : 
L'Auberge des blogueurs c'est fini, mais ça reste libre à lire.

Commentaires