Cahier du jour, confinement 2 jour 27 : mort de Maradona
Cahier du jour, confinement 2 jour 29 : Encore une semaine survécue

Cahier du jour, confinement 2 jour 28 : Maradona, lendemain

(giovedi)
 
C'est très bizarre, le vide laissé par Maradona alors que je ne suis plus passionnée de foot comme je l'avais été, que ce joueur s'il m'avait ravie à une époque (certains de ses buts étaient de l'art), m'avait toujours laissée un peu loin trop d'excès et ceux qui ont la bonne santé, cette chance inouïe, et se la gâchent volontairement m'agacent et me dépitent. Bref, j'ai beau m'en défendre, je suis émue, dans le triste.

Levée tôt mais finalement partie bosser avec le vélo jaune pas plus tôt que dab. À part que j'ai attendu un peu le pain frais, je ne sais pas expliquer pourquoi.
Une journée de boulot presque normale à part qu'elle débuta avec tout le monde, enfin le petit lot des non-télétravaillant, à se regarder à la télé [le reportage de Télématin tourné le vendredi précédent était passé à 09:15], avec un déjeuner collectif et un joyeux fou-rire (une histoire de jupe, la principale intéressée la plus pliée de rire).

L'émission qui devait participer de la propagande pour dire Mais non les librairies ne sont pas fermées, elles cliquent et permettent de collecter, tombe un peu à plat à deux jours de la reprise des ventes in situ. Les locaux semblent grands et ultramodernes (habiletés conjuguées du/ de la cadreur/se et du/ de la monteur/se). Et la diversité d'âges et d'origines qui fait la force de cette entreprise s'est trouvée totalement gommée. On voit aussi une des librairies où j'ai travaillée en tant que libraire volante, juste après le décès d'Agnès Varda.


Retour presque à l'heure, via la bidir de la porte de Vanves et à l'autre bout la rue Rostropovitch. Le moment de joie de la journée.
Une séance de Tabata (celle de la veille, techniquement)
Une soirée trop courte, rattrapée par la peine d'un monde sans dieu du football à part Pelé et peut-être CR7 et Zidane. Je me rappellerai de cette émission de Tout le sport du 25 novembre 2020 où le journaliste présent sur le plateau n'aura annoncé que des décès et les hommages assortis (il s'en rappellera aussi) : Maradona, Dominici, Secrétin.

Je crois que la mort de Maradona touche d'autant plus que le monde avait eu peur pour lui il y avait une dizaine de jours et que ça semblait aller mieux. Ce qui revient à être saisis par le deuil précisément au moment où l'on commençait à n'y penser plus. 

Bref, una giornata maradoniana comme disait le présentateur.

Capture d’écran 2020-11-27 à 00.19.28
Capture d’écran 2020-11-27 à 00.19.28

TTL 114,5
DD 001/00

 
 
updated: November 27, 2020, 00:17 GMT
61 281 235 cas dont : 1 436 844 morts et 42 374 915 guéris
 
USA : + 104 976 nouveaux cas ; 269 520 morts depuis le début ; +1 271 morts ce jour ; soit 812 morts / 1 M d'habitants
France :  +13 563 nouveaux cas ; 50 957 morts depuis le début ;  + 339 morts ce jour ; soit 780 morts / 1 M d'habitants
Italie : +29 003 nouveaux cas ; 52 850 morts depuis le début ; + 822 morts ce jour ; soit 875 morts / 1 M d'habitants
Belgique : +3 164 nouveaux cas ; 16 077 morts depuis le début ; + 139 morts ce jour ; soit 1385 morts / 1 M d'habitants
 
Les trois pays déclarant ce jour le plus de cas au total sont : 
USA : 113, 245 589 cas 
Inde : 9 308 751 cas 
Brésil : 6 204 570 cas 
La France et ses quelques 2 183 660 cas arrive en 5ème position, juste après la Russie
 
Les trois pays déclarant ce jour le plus de nouveaux cas sont : 
USA : + 104 976 cas 
Inde : + 42 054 cas 
Brésil : +42 054 cas 
 
Les trois pays déclarant ce jour le plus de décès au total sont : 
USA :  269 520 décès
Brésil : 171 497 décès
Inde : 135 734 décès
 
Les trois pays déclarant ce jour le plus de nouveaux décès sont : 
USA : + 1 271 décès
Mexique : + 858 décès
Italie : + 822 décès
La France est 11ème avec + 339 décès
 
 
autres sources disponibles :

 

 

Commentaires