Cahier du jour, confinement 2 jour 12 : retrouver écrire
Cahier du jour, confinement 2 jour 14 : Décès de Nelly Kaplan

Cahier du jour, confinement 2 jour 13 : promenade au cimetière

(mercoledi, férié)

 

C'était un de ces jours de plus qui vu de loin pourrait sembler un jour férié paisible d'une époque normale mais n'était en vrai qu'un jour qu'on a arraché au chaos général dont nous sommes persuadés qu'il va encore empirer.

Nous nous sommes accordés une heure de promenade familiale avec la jeune génération dont c'est aussi dans le kilomètre permis, dans le Cimetière des Batignolles, de 11h à 12h. C'était trop court mais bien. 
Nous nous sommes recueillis sur la tombe de Verlaine. C'est quelque chose que je fais régulièrement, c'était doux pour une fois de ne pas être seule. Les tombes sous le périph sont toutes recouvertes d'une épaisse couche de poussière, est-ce ainsi même les années sans confinement ? Un mausolée presque aussi haut que le pont de périph qui passe par dessus nous a fait nous demander comment ils avaient fait au moment du chantier.
 
En rentrant, bref déjeuner de pâtes fraîches préparées par JF puis de brèves écritures quotidiennes pendant qu'il se reposait. J'ai commandé le livre récent d'une ancienne amie. Pas de clic and collecte possible à ma librairie de base : elle est à 3 km ou peu s'en faut. 
 
Qui lit l'aura compris : j'en ai ma claque de la limite d'1 km pour les déplacements à pied. C'est absurde, ça n'est pas en marchant dehors, sur des périmètres plus larges (et donc on peut le supposer, ainsi mieux répartis, moins entassés aux mêmes endroits) qu'on se contamine, je crois. D'autant plus qu'à Paris et alentours les gens semblent assez sérieux sur le port du masque, à part quelques hommes.

Sieste en regardant une rediff de Milan San Remo sur l'équipe TV, avant peut-être une séance de Tabata ; mais finalement elle n'eut pas lieu, sans doute que Romain avait envie de regarder le match amical France - Finlande sans s'épuiser avant. 
En attendant ce qui n'eut pas lieu, nous sommes montés chez notre fille porter du linge et voir si tout allait bien. 

Une soirée tranquille, regardé le foot d'un œil distrait, oh que ça fait du bien d'être en congés. Mais bon sang que l'époque est rude et combien la suite s'annonce pire ! Les jeunes eux-même en sont très conscients.

 

(1) ni non plus à celle qui est près de mon travail puisque cette semaine je n'y suis pas. 

PS : Zut alors, le gars de Running addict dont j'apprécie beaucoup les conseils posés et partagés avec humour, s'est fait renverser par une voiture alors qu'elle sortait de parking et qu'il roulait sur une piste cyclable. Fracture au bras, espérons pas de séquelles.

PS' : Le son du rythme des frères Ingebrigtsen à l'entraînement, c'est quelque chose.

 

Wordometer covid-19 coronavirus pandemic (depuis quelques temps le plus complet, entre autre parce qu'il indique le nombre de tests ; un pays comme la France qui teste jusqu'à présent très peu a forcément moins de cas officiels que de cas réels)
Official Data from The World Health Organization via safetydectetives.com
Coronavirus COVID-19 Global Cases by John Hopkins CSSE
updated: November 11, 2020, 20:44 GMT
52 311 089 cas (dont : 1 287 341 morts (246 974 morts aux USA, soit 745 morts / 1 M d'hab) et 36 615 175 guéris
France :  + 35 879 nouveaux cas et 328 morts et 42 535 morts depuis le début de l'épidémie, soit 651 / 1 M d'habitants
Italie : + 32 961 nouveaux cas et 623 morts 
Belgique : + 4 293 nouveaux cas et 345 morts
 
Pour se remonter le moral : 
L'Auberge des blogueurs c'est fini, mais ça reste libre à lire.

 

 

Commentaires