Cahier du jour, déconfinement jour 62 : Une nouvelle vie professionnelle semble se dessiner
Cahier du jour, déconfinement jour 64 : Un déménagement, une nouvelle vie, un remontage de meuble Ikéa

Cahier du jour, déconfinement jour 63 : belle course en forêt, achats heureux, et bon repos après

déconfinement officiel 1 jour 90

 

20200808_105308    Un morning run de 12 km en forêt de Montmorency, j'ai cette fois-ci veillé à bien suivre un chemin raisonnable pour la dernière partie du parcours, là où je suis toujours tentée de faire des fantaisies inventives. Canicule ou congés ?, il y avait nettement moins de sportifs qu'à l'ordinaire, mais pas mal de personnes qui se promenaient. Et dans l'étang du château de la Chasse de nombreuses personnes qui faisaient nager leur chien.

JF était d'accord pour que nous passions en repartant chez Cap Marathon afin que j'y achète enfin la paire que j'avais prévue d'acheter au printemps. J'en ai finalement pris deux car leurs caractéristiques étaient différentes (une pour courir en ville une pour parcs et forêts sèches). Laurent ne m'a pas conseillé personnellement mais un jeune employé, d'où peut-être mon hésitation. Je savais aussi qu'en passant peu avant la trêve estivale, j'allais ne pas avoir un immense choix. Mais je souhaite soutenir sa boutique, aussi. Nous avons un peu conversé comme de vieux amis. 

Repos pendant la pétanque de l'Homme, j'ai regardé le film "Bad day at Black Rock" et c'était intéressant, un magnifique huit clos, bien invraisemblable (ah ces héros héroïques), bien oppressant, et étouffant d'absence de femmes - sauf une, victime d'emblée désignée -. Elle ne peut être que la maîtresse du chef, sinon elle serait harcelée. On se demande quand même où sont les autres qu'on n'entrevoit même pas.

J'ai ensuite passé une après-midi studieuse, ainsi que la soirée.

 

Capture d’écran 2020-08-08 à 14.07.57

 

Pas eu le temps de regarder les statistiques de l'épidémie, au soir

 

Et toujours, la série littéraire de l'été, l'Auberge des blogueurs

Commentaires