Cahier du jour, déconfinement jour 61 : Profiter d'une soirée (un tout petit peu) moins courte
Cahier du jour, déconfinement jour 63 : belle course en forêt, achats heureux, et bon repos après

Cahier du jour, déconfinement jour 62 : Une nouvelle vie professionnelle semble se dessiner

déconfinement officiel 1 jour 89

 

20200807_201327    J'ai donc été réveillée (ou peu s'en est fallu) par une chronique évoquant l'incendie du Siège du Crédit Lyonnais. C'était curieux pour entamer une journée où un rendez-vous était pris avec le responsable du service pour lequel je travaille : il voulait tout simplement me confirmer la fin victorieuse de ma période d'essai et dire qu'il appréciait mon travail. Une nouvelle vie professionnelle enfin un peu stable semble se dessiner. 


Exactement les mots qu'il fallait, d'une part pour me rassurer, dans le contexte actuel si particulier et d'autre part pour me motiver. Comme je suis quelqu'un qui de base fait de son mieux, des reproches de types management managérial sont pour moi fortement démotivantes : je me dis que puisqu'en faisant de mon mieux ça ne satisfait pas, autant économiser mon énergie. En revanche des remerciements et des marques d'appréciation me donnent confiance en moi et très envie de faire le maximum d'efforts pour quelqu'un (ou une entité) qui sait les repérer et les apprécier. Et la solidarité au sein d'une équipe me donne envie d'être un bon élément d'icelle, et surtout pas à la remorque. Quand la concurrence ne me donne qu'une envie : laisser ceux qui veulent jouer à qui pisse le plus loin entre eux.

En attendant, me voilà bien résolue à me rendre utile contre un salaire décent tant que la santé sera là et la paie régulière.
D'autant plus que les légers aménagements horaires que j'ai demandés à partir de septembre afin de pouvoir aller aux entraînements ont été acceptés. Ainsi que les jours de congés correspondants au festival de cinéma d'Arras.

Ç'aura été une excellente journée à bien des points de vue, outre qu'au boulot en plus de cette bonne et stimulante nouvelle, elle fut assez équilibrée : quelques trucs que je savais faire en toute autonomie, quelques autres résolus le temps que je recherche et un joli dépannage, de ceux qui font se sentir utiles. 
Ainsi : 

Partir au boulot à vélo et ce faisant de croiser Le Fiston (une inspiration de changer de chemin au dernier moment et hop, il était là)
Déjeuner dans la salle commune des plats à emporter d'un resto japonais, où de jeunes collègues m'avaient accompagnée (plutôt l'inverse en fait). Niveau humour, je me sens raccord, ça fait du bien.
Doux retour avec l'étape d'une séance de kiné (last avant his holidays ; le confinement lui aura fait faire une bien étrange année, avec des patients qui n'ont plus donné de nouvelles alors qu'il les connaissait depuis longtemps, trop nombreux pour qu'il puisse supposer que c'est à cause directement de la maladie (et ça n'est sans doute pas fini, l'étrangeté)) 
Avant une douce soirée, la bonne nouvelle sur mon avenir professionnel, et la perspective du week-end, actif, me ragaillardissent.

Je loue en streaming (non sans quelques difficultés flashplayer etc.) Bad day at black rock dont mon kiné, fin cinéphile, m'a parlé.

PS : Je m'étais fait ce petit plaisir de commander quelques produits italiens précis via un site d'épicerie fine (rien à voir avec l'épidémie simplement partant de chez moi vers 8h15 pour rentrer vers 20h15 et n'ayant qu'une heure de pause pour déjeuner, pas le temps de faire les boutiques) et le colis m'a été rapidement livré mais de façon un brin cavalière Fullsizeoutput_1b8a

 
 
Capture d’écran 2020-08-07 à 22.50.52
Capture d’écran 2020-08-07 à 22.50.52
Capture d’écran 2020-08-07 à 22.50.52

Extrait du billet d'alerte canicule sur le site de Météo France 

Capture d’écran 2020-08-08 à 00.03.31

 

 

Lien vers le site de la santé publique en France 

Liens vers des statistiques :

Wordometer covid-19 coronavirus pandemic (depuis quelques temps le plus complet, entre autre parce qu'il indique le nombre de tests ; un pays comme la France qui teste jusqu'à présent très peu a forcément moins de cas officiels que de cas réels)
Official Data from The World Health Organization via safetydectetives.com
Coronavirus COVID-19 Global Cases by John Hopkins CSSE
19 500 220 cas (dont : 722 458 morts (163 883 morts aux USA) et 12 526 730 guéris

Capture d’écran 2020-08-08 à 00.45.18La recrudescence des cas en France a de quoi inquiéter. On se prépare un rude automne. 

Pour tenter de tenir le moral bon, l'Auberge des blogueurs

Commentaires