Cahier du jour, déconfinement jour 54 : Mes itinéraires de #Vélotaf sont enfin au point
Cahier du jour, déconfinement jour 56 : Une très très belle rando vélo

Cahier du jour, déconfinement jour 55 : jour de paie

Déconfinement officiel 1 jour 82

 

    Journée de boulot densifiée par l'absence d'une collègue, significative de l'époque que nous traversons : elle se sent simplement  enrhumée, quelque chose qui en temps normal ne l'aurait pas empêchée de venir travailler, seulement c'est le #Covid_19 et les consignes obligent en de tels cas à se faire tester et à attendre le résultat.

J'ai plusieurs fois au téléphone de grandes amies libraires et ça me fait chaud au cœur, même si je regrette de n'être pas sur le terrain avec elles. J'ai appris incidemment une nouvelle inquiétante concernant son foyer de la part d'une amie qui compte beaucoup pour moi ; décidément, pendant l'épidémie, les mauvais coups de la vie et les autres maladies graves continuent.

Trajets en transports car Météo France annonçait des orages et du vent en soirée (train + ligne 14 + ligne 4)

Constater que j'avais reçu ma paie pour juillet, un salaire honnête et ça fait tout drôle. Ces dix dernières années je n'avais touché autant que lors de la période de 55 à 60h/ semaine près des journaux et des cigarettes, ce poste que je ne pouvais tenir qu'au prix de ma santé. C'est de plus vraiment très agréable de recevoir son salaire avant la fin du mois ce qui permet aux débits de cartes bancaires de passer calmement sans risquer de mettre les comptes dans le rouge. 

Pour le dîner puisque je passe, en rentrant de la gare, tout à côté, je passe au restaurant japonais du bout de la rue prendre deux menus à emporter. Mais le préparateur ne porte pas de masque. J'attendrais peut-être la fin de l'épidémie pour y retourner.

Les travaux sous le pont ferroviaire sont loin d'être terminés, ne reste qu'une voie étroite en passage (les bus n'ont aucune marge), prendre soin de n'y pas retourner à vélo, tant que cette configuration sera en vigueur, c'est beaucoup trop dangereux malgré le feu de signalisation pour que la circulation soit alternée (les véhicules n'ont pas forcément le temps d'arriver au bout pour peu que ça soit un peu embouteillé).

Une soirée qui passe trop vite avec entre autre la lecture du fil #TheBrexiters.

Je n'ai pas eu la force de LT les TG de Rai News 24 mais il était à remarquer que le #Covid_19 est revenu en tête d'édition, pour la force de l'épidémie dans le monde et la remontée des cas dans les pays européens. 

Alan Parker est mort (apparemment d'autre chose), très âgé. Je me souviens de The Wall et Fame, vu à Oxford en juillet 1982, et pris pour un film joyeux et optimiste à l'époque.

 

 

Lien vers le site de la santé publique en France 

Liens vers des statistiques :

Wordometer covid-19 coronavirus pandemic (depuis quelques temps le plus complet, entre autre parce qu'il indique le nombre de tests ; un pays comme la France qui teste jusqu'à présent très peu a forcément moins de cas officiels que de cas réels)
Official Data from The World Health Organization via safetydectetives.com
Coronavirus COVID-19 Global Cases by John Hopkins CSSE
17 727 472 cas (dont : 681 934 morts (156 699 morts aux USA) et 11 142 561 guéris

Pour tenter de tenir le moral bon, l'Auberge des blogueurs

Commentaires