Ancient Olympia | Progetto Traiano
L'effet Pompéi

Pourquoi le doxing est un sérieux problème

 

    C'est un des sales côtés des réseaux sociaux, il arrive que quelqu'un fasse ou publie quelque chose de répréhensible ou même pas mais qui énerve un groupe de personnes, et il se trouve souvent quelqu'un d'en colère ou de pervers qui cherchant à nuire va publier l'identité réelle et / ou l'adresse de la personne qu'il juge coupable. Je ne connais pas de terme en français ; en anglais on appelle ça le doxing. 

Une avocate que je suis en a été victime récemment dans le but de lui nuire professionnelle et à été "outée" auprès de ses patrons - heureusement des personnes décentes et qui partageaient ses opinions et qui probablement même sans les approuver auraient estimé indigne le procédé -.

Ce soir c'est le cas de cet homme, cycliste amateur à ses heures, que je découvre, avec d'autant plus d'empathie que j'ai vu la video incriminante lorsqu'elle est apparue, et que ce que le cycliste de la video faisait, de s'en prendre à des enfants qui essaient de partager des tracts anti-racistes, était odieux. Dès lors je percevais encore mieux l'horreur qu'il pouvait y avoir à être pris pour ce très sale type. 

Que quelqu'un se retrouve ainsi attaqué de toutes parts et même éventuellement physiquement menacé - c'est arrivé pour des jeunes femmes que des types harcelaient, leur seul tort à elles ayant été d'être plutôt attirantes et d'avoir osé repousser les avances parfois grotesques de certains qui se vengeaient en cramant leur pseudonymat et en les désignant comme cible à la vindicte ou au harcèlement -, parce qu'on croit que c'est lui ou elle qui a fait telle ou telle chose et que plein d'internautes se jettent à participer à l'effet de meute est un des côtés sombres vraiment sérieux de nos vies réseautées. Les dégâts peuvent être lourds sur l'existence de la personne brutalement incriminée, perte d'emplois parfois, perte de relations qui comptaient (et même si ça se raccommode par la suite, quelque chose restera de "plus comme avant", et pas mal de conséquences liées à la violence des attaques). 

Capture d’écran 2020-06-08 à 21.36.30 Ce que l'article (extrait ci-contre : la réponse publiée sur les réseaux sociaux par le malheureux cycliste incriminé à tort) pointe fort bien c'est que si les lancement d'attaques deviennent vite viraux, les démentis, les excuses des coupables, et la voix même des victimes de doxing, ne portent pas ou peu.

Que faire pour lutter contre ça ? Il faudrait qu'on devienne moins stupides et malveillants, collectivement. Pas plus que dans la vie concrète, nous n'en sommes capables dans des sociétés basées sur l'élimination et la concurrence plutôt que l'entraide. 

Commentaires