Previous month:
30 septembre 2019 - 6 octobre 2019
Next month:
14 octobre 2019 - 20 octobre 2019

7 billets

Faits divers : arrestation d'un type depuis fort longtemps en cavale sur lequel pèsent les soupçons d'un famillicide bien terrifiant


Ce n'est pas un vrai billet, juste quelques mots jetés pour les lecteurs du futur ou mon moi de dans longtemps : en soirée de ce vendredi 11 octobre 2019 aura donc été arrêté à l'aéroport de Glasgow (Écosse) un homme (Xavier Dupont de Ligonnès) soupçonné depuis huit ans d'avoir organisé et effectué l'assassinat de sa femme et de leurs quatre enfants (entre 13 et 20 ans).

Bien sûr, puisque nous sommes en 2019, c'est par un touite que je l'aurais appris, et 3 minute à peine après que l'info soit sortie.

Alors du coup, j'aurai passé ma soirée sur Twitter à partager du mauvais esprit avec les ami·e·s et quelques inconnu·e·s, moins les temps consacrés aux corvées (lessive, entretien du vélo ...). C'est terrible et j'en ai (un peu) honte mais voilà qu'un des pires drames, par ses qualités romanesques qui en estompent l'horreur (et le nombre surprenant d'années écoulées) aura été pour une soirée un excellent support de divertissement. 

Capture d’écran 2019-10-12 à 00.03.55

Pendant ce temps, lâchés par le monde alors qu'ils ont efficacement combattu Daesh, les Kurdes se font massacrer par l'armée de Turquie. J'y aurais pensé ce jour-là bien souvent. 

Addenda du lendemain : l'homme arrêté n'était pas le bon, il avait simplement quelqu'un qui lui voulait du mal au point de monter une dénonciation (il faut croire) et par ailleurs des empreintes digitales relativement similaires. Ça doit être curieux d'apprendre ainsi qu'on a la signature digitale d'un assassin. Cela dit notre mauvais esprit du soir de l'arrestation s'en est trouvé tout excusé et on a pu sur la bévue s'en donner à cœur joie.

De façon qui m'a paru absurde mais est symptomatique de ce monde marchand, à la Maison de la Presse nous devions malgré que l'erreur avait été solidement confirmée continuer à vendre Le Parisien et sa Une erronée et laisser à l'extérieur le présentoir qui lui correspondait. Engagement contractuel : la Une doit rester jusqu'au numéro du lendemain quoi qu'il advienne. 


Une douce journée, heureuse, à savourer

    C'était d'abord une solide journée de boulot, des retours sont urgents, cartons cartons cartons et pas mal d'édition de documents pour des clients, le tout presque non-stop de 7h30 à 12h25 environ. Puis ce moment magique de se donner rendez-vous au café restaurant où bosse le camarade de pétanque cuisinier, et d'y parvenir chacun venant de son travail par deux points différents et deux trains qui arrivent à la même gare presque en même temps. Passer ensemble voir un ami commun pour lui proposer hop, à l'improviste, de se joindre à nous.

Puis cet autre moment heureux de commencer à préparer mes achats de Noël, délicatement.

Et de passer ensuite à ma librairie camp de base, l'Attrape-Cœurs, parce que les libraires, comme tous les soignants ont besoin de prendre des soins pour eux-mêmes aussi chez une consœur, un confrère.  

Entre les deux s'offrir sous le soleil et une température douce, un petit morceau de Montmartre à pied, préparer un mot pour une romancière invitée, dans un square où une petite fille, toute menue, vient gentiment me parler. Délicatement reprise en main par sa nounou, dont je me serais bien fait une amie - ça arrive parfois que l'on se sente en proximité immédiate avec de parfaits inconnus -. Comme nous étions dans la vraie vie et non au cinéma, nous avions l'une et l'autre à faire dans des directions différentes. Nous aura réunie une brève conversation autour d'une enfant bavarde comme un pinson.

Croiser un groupe de gens avec des bérets noirs ou bleu sombre. Plutôt touristes, plutôt joyeux, mais quel sens avaient pour eux cet accessoire ? 

Dégager un peu de boulot administratif / maison avant de filer à l'AG du club de triathlon et y recevoir un trophée au mérite ce qui était très émouvant pour moi qui n'aurais jamais cru toucher la moindre récompense sportive. 71864070_10217198773094467_2565908926868488192_n

Et ce d'autant plus que cette coupe a été créée par l'un des membre du club afin d'honorer la mémoire de sa femme, morte après une longue lutte contre un cancer il y a quatre ans de cela. 

Faillir recevoir également un "Aito d'or" récompense accordée par les nouveaux de l'an passé, mais le cumul des mandats était interdit. 

En revanche la coupe était accompagnée par une bouteille de champagne et au buffet de l'amitié d'après l'assemblée Valentin André qui est à la fois du niveau mondial en pâtisserie et en triathlon L avait apporté un gâteau du genre à nous faire oublier que normalement on n'aime pas les desserts. 

Bref, cette journée fut un régal.  

PS : Et par dessus le marché Olga Tockarczuk et Peter Handke sont prix Nobel de littérature 

 

 

 

 


J'espère qu'en vrai pas (un (dernier ?) en vrac)


    Même si j'en étais le plus souvent une lectrice silencieuse manquant de la disponibilité nécessaire pour suivre tous les liens, je lisais toujours avec plaisir et intérêt les En vrac (1) de Tristan Nitot. Voilà qu'il annonce que celui-ci sera sans doute le dernier. 
Zut. 
(mais en tout cas merci pour tous ceux qui furent publiés, tout ce que j'ai pu y apprendre ou comprendre)

(1) Je lisais avec intérêt les autres billets aussi, je veux pas dire.


Un compteur efficace (pour triathlon ou course à pied)

Capture d’écran 2019-10-07 à 16.45.58

J'étais en train de regarder quelles courses seraient compatibles avec #NouveauTravail , et pour certaines si j'avais une chance ou vraiment aucune de passer sous les barrières horaires, alors je vérifiais en fonction de mes résultats précédents - certains sites indiquent les barrières en horaires d'autres en allures et certains même en vitesses -, et voilà que j'ai trouvé ce convertisseur fort efficace, même si les résultats qu'il offrait me laissaient dépitée. 

Le plus beau est que grâce à cet outil fort bien conçu on peut s'établir une fiche de temps de passages.

Moi qui suis toujours en train de flirter avec les limites horaires, je sens que cette touche "calculer les temps de passage" va me servir souvent