Chez Théo et Vincent
La journée qui s'est passé différemment (presque) tout le temps

En janvier un mardi

20190122_160034

 

Il a neigé sur Paris. 

Ça n'aura pas tenu la journée. 

Du matin au soir je n'ai pas arrêté. 

J'aime mon travail - aujourd'hui dans une de mes librairies préférées -. Être libraire sans frontière (Appellation Fiston Contrôlée) présente ce côté sympathique qu'on revoit régulièrement des personnes que l'on apprécie et que si par malchance on tombait dans des endroits moins sympas on pourrait tenir patiemment le temps de la mission. Pas le temps de voir le côté décevant des choses et des gens. 

Quand on a trouvé du boulot mais qu'il est toxique et pas si bien payé mieux vaut s'en aller - surtout si l'on est sujet à des tracas de santé dont une part de déclenchement peut être liée au stress -. Je ne dis pas ça pour moi mais pour quelqu'un qui se reconnaîtra peut-être en passant éventuellement par là. Et qui a pris ce soir la bonne décision, je crois.

Le shiatsu pratiqué par un bon praticien peut faire réellement du bien. Quoiqu'on pense de la théorie. 

Je voudrais écrire davantage seulement je dois me coucher tôt. Je n'en reviens pas d'à quel point je ne souffre pas trop du froid. Ça change la vie l'hiver. Les non-frileux n'imaginent pas avec quelle ampleur. 

 

Commentaires