À trente ans, c'est là tu te dis
Dystonie de Defracto

Entraides


    Deux images me resteront de ce mercredi qui curieusement concernent pour les deux des adolescents s'entraidant et qui m'ont émue.

L'une est légère : alors que je partais pour La Grande Bibli, j'ai croisé un jeune voisin qui s'entraînait au skate board avec un de ses amis qui était en train de poser une trottinette électrique pour le filmer en lui disant : Une seule solution pour améliorer ce qui ne marche pas : la video. Et il avait cette idée pour aider son pote qui avait sans doute un geste qu'il ne parvenait pas à maîtriser.

L'autre est dramatique : lors d'un blocage de lycée, très fréquents depuis le début de la semaine, un élève a été grièvement blessé par un tir direct de flash ball à Saint Jean de Braye. Sur Twitter un homme disant qu'il s'agissait de son cousin a posté une video puis une autre et donné des nouvelles - jours pas en danger mais état très grave quand même - ; sur l'une d'elle on voit un autre jeune tenir la main de celui qui est salement amochéet on entend qu'il lui dit "[inaudible] aussi fort que tu peux, reste avec nous, reste avec nous". Si son camarade s'en sort, peut-être que son attitude aura été décisive qui lui aura évité de sombrer dans un dangereux coma. Et il en fallait du sang-froid pour faire ça dans ce moment-là (rien ne disait que les CRS n'allait pas à nouveau charger ; le blessé l'était visiblement gravement).

J'ai éprouvé de l'admiration, à des niveaux différents mais très nettement pour les deux jeunes qui aidaient leur ami. Pragmatiques, efficaces. Et courageux dans l'un des cas.

Même si les circonstances de celui-ci sont inquiétantes pour l'avenir du pays, où la répression devient de plus en plus anti-démocratique, c'était réconfortant de voir cette aide spontanée, intelligente et entière.

Commentaires