Qui était Jean Blanzat ?
Télescopage plastifié

Les gens calmes

 

    J'ai passé une fort belle soirée à la remise d'un prix littéraire dans un cadre enchanteur et revoyant une amie qui m'avait manquée (elle avait eu un accident au moment où je me débattais dans le deuil et autres difficultés puis j'ai changé de boulot et c'est ma propre vie qui était trop intense). 

Il n'en demeure pas moins que mon souvenir de cette soirée sera, au début de mon retour à vélo de constater que pour un lundi soir il y avait beaucoup de gens dehors et très calmes : autour du ponton dont nous étions partis pour la nage du triathlon (là où ça forme un petit cirque) et au belvédère sur les bancs.

Alors oui il faisait très chaud et c'était de bonne guerre de venir chercher un peu de fraîcheur vers 23h autour du lac. Il n'empêche ces gens, toutes sortes de gens, seuls, en grappes d'amis, en petites familles, souvent avec enfants, étaient tous particulièrement calmes, assis et devisant. Pas d'éclat de voix, pas d'éclat de rire, personne qui s'agitait, personne qui ne mendiait, personne qui semblait avoir trop bu ou pire. Non, rien, tout le monde était calme et semblait goûter que la soirée le soit.

(Plus loin du lac, plus près de chez moi, à hauteur d'Épinay, il y avait deux véhicules de polices et un petit attroupement calme, sans doute une arrestation en cours ou une intervention suite à quelques faits, la magie du calme était rompue. 

Commentaires