Interlude
Les concommittences assassines

La grandeur de la France

 

    Depuis le début de la nouvelle vague d'attentat entamée le 7 janvier 2015 (1), force est de constaté qu'à chaque tuerie parmi les victimes ou ceux qui auraient pu l'être, se trouvent des personnes formidables, qui le plus souvent permettent d'en sauver quelques autres, ou meurent mais c'est alors l'occasion d'apprendre qu'elles menaient de belles vies au service des autres, avec du sens. Ils ne font pas de tapage, ils sont restés discrets. Leur existence ne nous est révélée que par ces circonstances, dont tous se seraient passés.

Ils sont de tous âges, sexes et orientation sexuelle, tendances et nationalités (2), de différents métiers, même si ces temps derniers les forces de l'ordre paient un plus lourd tribut. Ils attestent que ce pays reste fort qui permet que de telles personnes existent, ici et là, partout et que ce ne sont pas quelques pauvres embrigadés d'une violence délétère qui collectivement nous feront tomber.

En attendant, hommage et respect. 

Grand merci à Matoo pour le lien suivant : 

 

 


L'intégralité de l'hommage par son conjoint... par publicsenat

 

 

 

(1) Je parle d'un point de vue local, je ne perds pas pour autant de vue qu'en Syrie, en Afghanistan, au Yémen, en Irak ou ailleurs, ça n'a pas cessé depuis de longues années et que le pire s'amplifie.

(2) Lors de l'attentat de Nice en particulier

Commentaires