Cough syrup dreams
La réalité pliée

"Tant c'était le tourbillon furieux"

 

    Voilà, une fois de plus je suis au grand malheur d'avoir eu raison, j'ai crié d'effroi en novembre en apprenant que Trump était élu comme président des États-Unis, autour de moi on me disait plutôt keep cool c'est une vieille démocratie, il y a des bornes et des garde-fous, et je me souvenais que ce type avait déclarer n'avoir aucun problème pour faire usage de la force nucléaire s'il l'estimait utile, et j'avais lu et vu des trucs flippants durant son ascension, this guy's kind of a new Nerone. 

Sa première semaine de règne aura coïncidé pour moi avec un rhume aggravée et une fièvre presque permanente avec de solides difficultés à respirer, j'ai vu passer des premières mesures (1) en me disant, Tu as la fièvre, ne regarde pas les fils d'infos, retourne dormir, tu fais des cauchemars.

Puis la fièvre est tombée et c'était le jour dédié à la mémoire des victimes de l'Holocauste et un décret est tombé à effet immédiat dont le texte stipulait qu'était "interdite l'entrée aux États-Unis aux citoyens irakiens, iraniens, libyens, somaliens, soudanais, syriens ou yéménites, même en possession d'un visa ou d'une carte verte, ainsi qu'aux réfugiés syriens.

Là aussi je me suis dit Ce n'est pas possible j'ai dû mal comprendre. Il doit bien y avoir des accords du Congrès à négocier auparavant ? Il n'y a pas de situation soudaine qui appellerait une telle urgence. Ou alors j'ai loupé un événement grave.
Je n'avais hélas rien manqué et apparemment même si la légalité du décret est plus qu'incertaine, il n'en demeure pas moins qu'il provoque déjà bien des dégâts.

Qu'il mène une politique que nous sommes nombreux à trouver effarante n'est pas une surprise - au temps pour ceux qui avaient une théorie de type Il dit des âneries pour que les abrutis votent pour lui, mais ensuite il s'arrangera pour faire business first et donc il ne devrait pas trop déconner -, mais qu'il applique les pires mesures à toute allure sans se préoccuper un seul instant de ce que ça peut en pratique déclencher - dont une grosse dégringolade économique et donc inévitablement une grande guerre dans l'habituelle fuite en avant -, on n'y pensait peut-être pas tant.

Le samedi aura donc passé à voir dès qu'on allumait un ordi ou consultait son téléphone des successions d'appels à l'aide pour des personnes prises au piège, dont des résidents permanents aux USA et qui étaient en train de rentrer chez eux et se trouvaient refoulés ou détenus dans les aéroports.

Un bon résumé dans cet article de Caroline Russell pour le Figaro :
Réfugiés et immigrés : casse-tête mondial après le décret d'interdiction américain

C'est l'amie Otir qui aura fait la plus efficace et de fait effrayante synthèse de ce que nous sommes un certain nombre à ressentir ces deux derniers jours, dans ce formidable billet, "Jour honteux", qu'on aurait tant préféré n'avoir jamais à admirer (et qu'elle n'ait jamais à l'écrire).

"J'ai eu énormément de mal à écrire le moindre billet cette première semaine du nouveau régime à Washington tant c'était le tourbillon furieux, et je ne savais vraiment pas où donner de la tête, ma tête déjà fragilisée par l'hiver et des soucis si égoïstes mais réels, et celui, essentiel, de préserver mes forces mentales pour pouvoir faire partie de cette résistance et non pas être un poids mort de plus."

Et une autre amie, Dom Moreau Sainlez qui a exprimé très exactement l'état dans lequel je me trouvais aussi. 

     Capture d’écran 2017-01-28 à 23.51.54

L'effarement fut cet après-midi si fort devant le flux de cas concrets relayés par les réseaux sociaux que j'en ai oublié ma mère et son état désespéré (2). 

Je sais qu'une part de cette sidération vient du fait que jusqu'à présent s'il y a des catastrophes, naturelles ou dues à la violence humaine, on pouvait imputer le fracas et la stupeur à leur part imprévisible et incontrôlable : la planète nous la détruisons mais ne la commandons pas, et les attentats par exemple sont commis, on peut le concevoir ainsi, par des gens rendus fous de par leurs conditions de vie ou des représailles qu'ils jugeaient primordiales, instrumentalisés par d'autres. Là nous assistons à une prise de décision délibérément catastrophique et comme pour voir (s'amuser à voir ?) jusqu'à quel point de désastre ça ira.
Le seul homme politique que j'ai déjà vu se comporter selon un semblable mécanisme, c'était Jacques Chirac en avril 1997 avec la dissolution de l'Assemblée Nationale. C'était gentillet, il ne mettait personne en danger, seulement son propre pouvoir, et c'était même in fine une jolie occasion pour la démocratie de montrer qu'elle fonctionnait.
Seulement dans le cas d'aujourd'hui ce sont des existences, pour certaines mises en danger immédiat par la décision d'interdiction d'entrer, des situations inextricables, un cadeau immense à ISIS (sa propagande s'est régalée), des ripostes qui ne sauraient tarder, et un mépris pharaonique pour les conséquences possibles d'une décision sur la vie d'autrui. 

Le péril par dessus le péril, c'est que les extrêmes droites européennes n'attendent que d'obtenir le pouvoir ou une de ses parcelles pour en faire autant. 

Comme l'écrivait Otir tout à l'heure :

"Peu importe nos différences, peu importe nos approches différentes, il ne s'agit plus de dogme, il ne s'agit plus de courant d'idées, mais d'actions concrètes de réparation du monde qui croule sous l'effet de la rouille mentale, celle que déposent des "puissants" narcissiques qui projettent la peur au lieu de la lumière."

et je vais tâcher de suivre son conseil, Prenez des forces et donnez-en 
(même si pour l'instant, empêtrée dans un passage personnel difficile, manquant de temps et de moyens, je ne vois pas comment)

 

(1) via plusieurs ami-e-s on FB :  

  • On January 19th, 2017, DT said that he would cut funding for the National Endowment for the Arts.
  • * On January 19th, 2017, DT said that he would cut funding for the DOJ’s Violence Against Women programs
  • * On January 19th, 2017, DT said that he would cut funding for the National Endowment for the Humanities.
  • * On January 19th, 2017, DT said that he would cut funding for the Corporation for Public Broadcasting.
  • * On January 19th, 2017, DT said that he would cut funding for the Minority Business Development Agency.
  • * On January 19th, 2017, DT said that he would cut funding for the Economic Development Administration.
  • * On January 19th, 2017, DT said that he would cut funding for the International Trade Administration.
  • * On January 19th, 2017, DT said that he would cut funding for the Manufacturing Extension Partnership.
  • * On January 19th, 2017, DT said that he would cut funding for the Office of Community Oriented Policing Services.
  • * On January 19th, 2017, DT said that he would cut funding for the Legal Services Corporation.
  • * On January 19th, 2017, DT said that he would cut funding for the Civil Rights Division of the DOJ.
  • * On January 19th, 2017, DT said that he would cut funding for the Environmental and Natural Resources Division of the DOJ.
  • * On January 19th, 2017, DT said that he would cut funding for the Overseas Private Investment Corporation.
  • * On January 19th, 2017, DT said that he would cut funding for the UN Intergovernmental Panel on Climate Change.
  • * On January 19th, 2017, DT said that he would cut funding for the Office of Electricity Deliverability and Energy Reliability.
  • * On January 19th, 2017, DT said that he would cut funding for the Office of Energy Efficiency and Renewable Energy.
  • * On January 19th, 2017, DT said that he would cut funding for the Office of Fossil Energy.
  • * On January 20th, 2017, DT ordered all regulatory powers of all federal agencies frozen.
  • * On January 20th, 2017, DT ordered the National Parks Service to stop using social media after RTing factual, side by side photos of the crowds for the 2009 and 2017 inaugurations.
  • * On January 20th, 2017, roughly 230 protestors were arrested in DC and face unprecedented felony riot charges. Among them were legal observers, journalists, and medics.
  • * On January 20th, 2017, a member of the International Workers of the World was shot in the stomach at an anti-fascist protest in Seattle. He remains in critical condition.
  • * On January 21st, 2017, DT brought a group of 40 cheerleaders to a meeting with the CIA to cheer for him during a speech that consisted almost entirely of framing himself as the victim of dishonest press.
  • * On January 21st, 2017, White House Press Secretary Sean Spicer held a press conference largely to attack the press for accurately reporting the size of attendance at the inaugural festivities, saying that the inauguration had the largest audience of any in history, “period.”
  • * On January 22nd, 2017, White House advisor Kellyann Conway defended Spicer’s lies as “alternative facts” on national television news.
  • * On January 22nd, 2017, DT appeared to blow a kiss to director James Comey during a meeting with the FBI, and then opened his arms in a gesture of strange, paternal affection, before hugging him with a pat on the back.
  • * On January 23rd, 2017, DT reinstated the global gag order, which defunds international organizations that even mention abortion as a medical option.
  • * On January 23rd, 2017, Spicer said that the US will not tolerate China’s expansion onto islands in the South China Sea, essentially threatening war with China.
  • * On January 23rd, 2017, DT repeated the lie that 3-5 million people voted “illegally” thus costing him the popular vote.
  • * On January 23rd, 2017, it was announced that the man who shot the anti-fascist protester in Seattle was released without charges, despite turning himself in.
  • * On January 24th, 2017, Spicer reiterated the lie that 3-5 million people voted “illegally” thus costing DT the popular vote.
  • * On January 24th, 2017, DT tweeted a picture from his personal Twitter account of a photo he says depicts the crowd at his inauguration and will hang in the White House press room. The photo is curiously dated January 21st, 2017, the day AFTER the inauguration and the day of the Women’s March, the largest inauguration related protest in history.
  • * On January 24th, 2017, the EPA was ordered to stop communicating with the public through social media or the press and to freeze all grants and contracts.
  • * On January 24th, 2017, the USDA was ordered to stop communicating with the public through social media or the press and to stop publishing any papers or research. All communication with the press would also have to be authorized and vetted by the White House.
  • * On January 24th, 2017, HR7, a bill that would prohibit federal funding not only to abortion service providers, but to any insurance coverage, including Medicaid, that provides abortion coverage, went to the floor of the House for a vote.
  • * On January 24th, 2017, Director of the Department of Health and Human Service nominee Tom Price characterized federal guidelines on transgender equality as “absurd.”
  • * On January 24th, 2017, DT ordered the resumption of construction on the Dakota Access Pipeline, while the North Dakota state congress considers a bill that would legalize hitting and killing protestors with cars if they are on roadways.
  • * On January 24th, 2017, it was discovered that police officers had used confiscated cell phones to search the emails and messages of the 230 demonstrators now facing felony riot charges for protesting on January 20th, including lawyers and journalists whose email accounts contain privileged information of clients and sources.
  • * And January 25th, 2017, the wall and a Muslim ban. This is what a dictatorship looks like, and we're only on day 6. If you want to share, please copy and paste. It will reach more people.

 

(2) Comme je suis malade et possiblement contagieuse surtout compte tenu de l'affaiblissement de son organisme, je ne l'ai pas vue cette semaine. Mais là, cette préoccupation pourtant majeure, s'est trouvée expédiée à un autre étage, ce n'est que dans la soirée que la situation et l'urgence d'une lessive à faire pour elle m'est revenue.

Commentaires