Un exemple parmi d'autres pour illustrer les mécanismes du capitalisme (toujours) victorieux
Cough syrup dreams

Knocked Out Friday

 

    C'est toujours bizarre ce moment des maladies pas graves mais qui te mettent bien KO quelques jours, le temps que le corps mène son combat, où l'on sent que ça va mieux sans que ça soit encore ça. Alors tu crois que tu vas pouvoir quitter le lit pour faire ci ou ça, et finalement à part te laver et manger au moins un vrai repas, tu ne fais rien de plus. C'est un peu comme une naufragée qui serait parvenue à nager jusqu'à une côté où elle se serait échouée : OK le péril est écarté mais il ne reste aucune force. Et toute tentative de passer déjà à autre chose : quelle est cette côte ? Comment m'abriter ? Que boire ? Que manger ? est prématurée.

*            *            *

EXPLOIT DU JOUR 

J'ai lancé une lessive après avoir plié le linge de la précédente. 

*            *            *

Sinon, pour le reste, tout le reste à par dormir, tu n'auras été qu'un être incapable de réelle attention. Collectant vaguement les réactions d'internautes qui te faisaient rire au sujet des affaires Fillon, la palme récapitulative allant à David Meulemans

Assez amusée (je pourrais être atterrée, mais comme je suis triste en ce moment j'ai choisi d'en rire) qu'un touite pondu sous fièvre en rigolant

Capture d’écran 2017-01-28 à 01.12.44ait tapé en plein dans le mille.

Tu as tenté d'éviter de suivre la rapidité avec laquelle le président 45 prend les pires mesures de son programme, éviter de RT, ne pas lui prêter d'attention, mais c'est impossible. Tu regrettes l'absence (depuis treize ans déjà) de mon père, tu aurais pu lui demander s'il se souvenait si les débuts de Mussolini ça lui avait fait ça, ou si ses aînés lui en avaient parlé.

C'est quand même curieux : ceux qui sont élus sur des programmes respectueux des gens et qui vont vers davantage de droits pour le peuple et de redistribution des richesses, soit font le contraire de ce qu'ils ont annoncé, soit mettent un temps fou et ça créé des espaces d'expression pour les pires opposants ; tandis que ceux qui se font élire sur des idées liberticides, racistes et réductrices des doits civiques sont hyper efficaces d'entrée de jeu.

Tu as tenté de regarder des videos de Royal Ballet School. Tu aimes la danse, mais tu ne saurais dire pourquoi de tels documentaires (présents en nombre sur youtube) sont pour toi une sorte de truc apaisant. Sans doute parce qu'ils autorisent le rêve flottant et font tous l'apologie de longues heures de travail - alors tu trouves que c'est encourageant -. Le côté répétitif convient à la fièvre.

Youtube t'as permis de retrouver sans l'avoir cherchée une image de liesse dans laquelle tu figures. Tu t'es empressée d'en garder trace, il faut se rappeler très fort qu'un jour tu fus au sommet du bonheur - même s'il s'agissait d'un bonheur issu de la cessation d'un malheur -. Il avait une pureté de diamant rien ne venait l'entacher et vous aviez passé la journée à vous prendre les uns et les autres dans les bras, c'était une jubilation, un soulagement sans borne. Sans doute quelque chose comme : pour un joueur de foot marquer un but décisif en finale de coupe du monde. D'ailleurs j'ai un peu un geste comme ça. 

Capture d’écran 2017-01-27 à 21.28.35

Du coup tu en as ensuite cherché d'autres exprès, et la moisson n'aurait peut-être pas été si maigre mais tu as dû abandonner pour cause d'incapacité d'attention. 

Tu as tenté de lire, mais tu t'es rendormie.

C'est une expérience étrange de découvrir des images de soi d'il y a longtemps (douze ans). La vie n'aura pas fait que des cadeaux durant ces douze années-là, et tu te dis que de t'en être sortie c'était pas mal un exploit. Tu n'aimes pas trop ce qui soudain te pousse à faire ça : l'impression que le monde va droit dans le mur et qu'une mort massive et brutale peut vous concerner tous, alors qu'il faut laisser des petits cailloux pour les Enig Marcheur qui viendront par la suite. Il a existé des belles choses entre humains, des moments d'entraide comme ça. Et quand on avait gain de cause (d'accord, c'était rare), d'allégresse et de joie. 

 

Capture d’écran 2017-01-27 à 21.47.31

 

 

Commentaires