Last day off before christmas rush (or worse)
Un jour de plus mais un jour vers quoi ?

Les chaussons

20161129_084523_2

Tu as généralement au moins deux paires de chaussons ou leur équivalent : l'une d'elle ouverte, qui s'enfile et s'enlève vite fait, réservée aux moments où l'on sait qu'il ne faudra pas traîner, ou au soir lorsque sont achevées l'essentiel des activités et qu'on n'aura plus qu'à aller du bureau-cuisine à la salle de bain et au lit ; l'autre, fermée, généralement d'anciennes ou de trop neuves chaussures de sport et qui permet d'aller et venir dans l'appartement, vaquer à différentes tâches, rapidement et d'un pied léger. Tu les mets lorsque tu sais que tu vas passer un moment à la maison avec une part inévitable de tâches ménagères, de rangements.

Ce matin en posant tes chaussons après le petit-déjeuner qui succédait à l'entraînement [de natation] et avant de filer à la BNF pour tenter de sauver quelques heures de travail personnel (1), tu t'es rendue compte que depuis ton retour de vacances, les onze jours du festival de cinéma d'Arras, tu n'avais jamais enfilé tes chaussons fermés, mais uniquement ceux du "Je ne fais que passer" ou "Je vais bientôt me coucher". Il y a des périodes dans la vie, où l'on n'habite plus vraiment chez soi.

 

(1) Et plutôt même, étant donné la compression de l'emploi du temps de ces dernières semaines, tenter de faire le point, savoir où j'en étais. Établir une liste des retards, en fait.

Commentaires