Micro mystère vite éclairci
Intense

Trois ans ? Une autre vie (ou toujours pas)

P9210044

Tu as du mal, vraiment, avec les démarches à caractère administratif. Pour autant tu as bien compris que celle qui tombait sur l'homme de la maison et qui était la même, au même endroit, que l'une de celles que la fermeture de Livre Sterling t'avait fait entreprendre trois ans plus tôt, lui pesait à tout le moins. Alors comme c'était compatible avec tes horaires de travail, tu l'as accompagné.

Bien t'en a pris : tout s'est bien passé et étonnamment vite, joie, bonheur, et comme tu étais déjà venue et revenue dans les parages, tu savais le parc, le théâtre des Amandiers (tu aimes y passer pour te recueillir), le restau plutôt bon pas très cher, vous avez pu en profiter et entre sa démarche et ton travail vous accorder deux heures de vacances d'été.

Tu ne peux pas dire que tu mesurais le chemin parcouru. Simplement que tu savourais de t'en être à peu près tirée, d'avoir à présent une jolie vie professionnelle après une première tentative décevante (mais instructive, aucun regret, ou plutôt le regret en amont : il eût été merveilleux que Livre Sterling ne fermât pas). Et puis de ressentir très fort le privilège que c'était d'avoir survécu. À toutes sortes de risques que ces années ont comportés, au général comme au particulier. 

Mais néanmoins, il y avait ce trouble de constater que l'environnement même semblait n'avoir pas changé. Ainsi ce bâtiment désaffecté, l'ancienne école d'architecture de Nanterre, est toujours en déshérence, ça serre le cœur. On y voit des chats et des personnes qui les nourrissent en glissant des gamelles à travers les grilles. On y voit que la végétation semble l'avoir définitivement emporté  P9210043

Difficile de croire qu'elle ressemblait à ceci.

J'ai songé à l'Université de Vincennes, dont il ne reste rien. 

Finalement, parfois, on ne s'en sort pas si mal, nous les êtres humains. Et c'est le produit de notre travail qui est plus fragile y compris lorsqu'on le croit fait pour durer. 

Trois ans et par ici si peu de choses ont changé. 

On peut se consoler en remarquant que le parc adjacent est toujours aussi beau et qu'y semblent plutôt heureux les passants. 

P9210041

Commentaires