Semi absence momentanée
Tu te souviendras du printemps 2016

Rien de tel qu'une belle soirée


P6190131Rien de tel qu'une belle soirée pour reprendre courage et énergie , finalement bien davantage qu'en étant raisonnable et en se couchant tôt - et à condition de ne pas faire d'excès -.

Grand merci aux habitants du loft de la rue Verdier et à leur généreuse invitation, l'envie de les retrouver ainsi que les amis m'aura permis de secouer la fatigue, d'éprouver le plaisir des retrouvailles, et de traverser un bon dimanche, de la vie de libraire à un travail d'écriture (qui me laisse peu satisfaite de mon résultat mais vient un moment où le temps presse), en passant par la résolution d'une démarche administrative - il m'en reste deux à accomplir, mais qui sont moins pressantes -. Et une satisfaction de photographe : être enfin parvenue à capter le splendide Gaston d'une palissade de Saint-Ouen.

La semaine à venir sera également chargée, mais je devrais cependant pouvoir commencer à écluser certains retards dans ce que le travail personnel et la corvée de paperasses m'avaient fait mettre sous le boisseau, sans parler d'un rhume agaçant, tandis que les heures passées à la maison ou (inclusif) devant l'ordi étaient très réduites.

J'ai achevé la lecture d'un roman formidable : 

"L'administrateur provisoire" d'Alexandre Seurat.

Ce qui, malgré la tristesse de son sujet, m'a fait un bien fou. Je crois d'ailleurs que je vais relire certaines pages, pour le plaisir de savourer un travail nécessaire et bien fait. 

Enfin il y aura eu la brève détente d'une mi-temps de football regardée à la télé (ça alors !) (2) en présence du fiston qui ne suivait le match que d'un œil mais partageait les amusements, le rire devant le ballon crevé - je ne crois pas avoir jamais vu ça au préalable, un ballon éclaté à la suite d'une action -, l'admiration pour certaines occasions dont un très beau geste de Payet (après un exploit de Cissoko).

J'ai savouré jusqu'au bout ce dimanche serein, léger. On aurait cru une sorte de permission passée agréablement à l'arrière, en période de guerre alors qu'on est soldat.

J'en veux bien quelques autres sur ce modèle-là (1).

 

(1) En plus que la demi-journée de librairie aura été particulièrement vivante et active.
(2) France Suisse dans le cadre de l'Euro 2016 - 0 - 0 mais de belles actions.

Commentaires