Poème concentré n°1
Personne d'autre et nulle part ailleurs

Drôle de journée qui finit bien mais quand même

 

    Drôle de journée avec une excellente nouvelle concernant les études de l'un et une triste confirmation (mais qui commence à prendre des allures de définitive) concernant l'emploi de l'autre. Comme s'il n'y avait pas moyen de pouvoir savourer quelque chose de bon en paix ne serait-ce que cinq minutes. 

Puis une soirée formidable, avec entre autre la confirmation de l'officialisation du talent d'un ami - bon, je le savais depuis longtemps mais ça y est il a passé la barre du petit groupe d'initiés pour se rapprocher du moyen public et c'est mérité - et à peine rentrée allumer l'ordi pour apprendre qu'un ou des attentats sanglants avaient encore eu lieu, et, même si c'est moins en sensation de péril immédiat qu'à Bruxelles ou Paris, puisqu'à Istanbul, ça procède des mêmes extrémismes et les victimes sont aussi nos frères.

En attendant, il faut rester calmes, s'efforcer de ne pas se laisser plomber, et tenter de poursuivre notre chemin.

L'avenir proche pour nous, et avant même la recherche d'un nouvel emploi par son père, c'est donc la recherche par le garçon devenu adulte d'une entreprise pour un contrat d'apprentissage d'ingénieur en Informatique et Réseau, d'une durée de trois ans (un mois en entreprise un mois en cours), si possible en Île de France puisque l'école y est (et aussi le logement).

Commentaires