Montmorency Python
Quelques étranges conséquences collatérales très secondaires du 13 novembre 2015

Souvenir d'un soir d'automne

 

P9161905_1024

Toujours occupée par les sauvegardes et ménages de photos récupérées en surabondance. 12000 images pour juillet 2015, 6000 pour août, dont la moitié voire les deux tiers sont des variantes techniques générées par les logiciels lors de simples manipulations d'étiquetages et de regroupements, seulement tout a été restauré en bloc.

L'effet fuite impressionnante du temps est largement compensée par les retrouvailles avec les souvenirs de bons moments que sans avoir nécessairement oubliés je n'avais plus à l'esprit. Il est intéressant de constater combien l'année 2015 dont je conserve un souvenir de violences et de chagrins et de difficultés financières et professionnelles, bref, une année dure, comporte un nombre conséquent de temps formidables, de rencontres, d'émotions, de lectures, de bonheurs. L'ultraviolence générale et le poids des éléments pénibles les ont mazoutés. Les photos me les restituent.

Parfois, je me surprends à espérer que pour le reste comme c'est en train professionnellement de se réaliser, tout n'est pour moi pas terminé.

(mais, quand bien même une chance se présenterait, suis-je encore capable d'accorder ma confiance après tout ce que j'ai traversé ?)

 

 

[vendredi 18 septembre 2015, fin de journée]

Commentaires