Hello Albert ! (les ondes gravitationnelles)
BDJ - 160126 - "Il y va parce qu'elle est triste"

BDJ - 160125 - Oh une démarche administrative réussie !

    
    (bonheur du lundi 25 janvier 2016) En fait ce fut un bonheur qui se révéla partiellement raté (mais je ne le sus qu'après, plusieurs jours après, tout s'était trop bien passé j'aurais dû me méfier), mais voilà après épuisement d'une ultime piste "naturelle" de boulot potentiel et d'aller mieux d'avoir été attaqué par quelques bactéries sournoises la semaine passée, il était temps que je me réinscrive à Pôle Emploi dont la fréquentation pendant presque deux ans d'avoir sans relâche travaillé (1), ne m'avait pas manqué. 

Je ne sais quel miracle, mon seul mérite ayant été la ponctualité et d'avoir préparé aussi bien que possible mon dossier (2), a fait que je suis passée sans tarder, que c'est passé crème, qu'on m'a annoncée que j'étais éligible à une aide au retour à l'emploi qui est loin d'être négligeable et dont j'ignorais l'existence (3), et j'ai compris (ou cru comprendre ?) que l'allocation précédente ne m'ayant pas été versée jusqu'à épuisement puisque j'avais retrouvé du travail assez vite, j'allais retrouver mes droits là où je les avais laissés.

La personne qui s'est occupé de mon cas était efficace et agréable, plutôt heureuse semblait-il de tomber sur un dossier paisible. Nous sommes parvenues à échanger trois mots sans déborder du temps que je pressentais imparti.

Je suis repartie vers ma vie en me disant que Ma foi, parfois tout peut aller bien, qu'il ne faut pas craindre le pire administratif perpétuel (4).

(un peu #bécassinebéate for ever sur ce coup-là)
    

 

(1) Pour une reconversion sur le tard dans une contrée en crise économique frétillante, dans un domaine devenu fragile, je pense que c'est honorable.
(2) Mais je suis bien placée pour savoir que ça ne suffit pas, dans hélas bien des cas.
(3) Je ne me perçois pas du tout comme faisant partie d'une population "difficile à caser", mais voilà, nous existons dans une société atteinte de jeûnisme compliqué [quelqu'un de vraiment jeune rencontre également des difficultés]. Il faudrait avoir perpétuellement entre 30 et 35 ans, et 5 à 10 d'expérience et accepter le smic. 
(4) Une des causes du trauma remonte à la maladie grave de mon beau-père en 1994 et une situation kafkaïenne dans laquelle le malade trop atteint ne peut aider en rien. Et les ressources financières s'épuisent avant que ne soient pleinement pris en charge les soins.  

 

billet publié dans le cadre des Bonheurs du Jour.
C'est l'amie Kozlika qui a lancé le mouvement et le lien vers tous les bonheurs (pour s'inscrire c'est par ici- grand merci à Tomekqui s'est chargé du boulot -) 

Chez Couac : Bonheur du jour 12 (avec en guest star un boulanger qui sait dire Je vous aime aux gens) 

billet commun avec Bella Cosa

Commentaires