Voyage dans le temps (au réveil) ou Quand France Culture surprend
Jean et Yves

France Culture et la phrase du matin


    Est-ce la programmation estivale qui comporte des émissions avec des intervenants inhabituels, est-ce le fait d'être en congés alors que ne l'est pas le reste de la maisonnée, ce qui me laisse plus réceptive quand le radio-réveil se déclenche au lieu d'être mue par le sempiternel "Allez debout, il faut bosser", mais ça fait deux matin au moins que me tire du sommeil une phrase qui, décontextualisée par l'inconscience dans laquelle le sommeil dont j'émerge m'a plongée, présente un curieux effet. Ce fut donc aujourd'hui :

 

Les buts sont les deux seuls points fixes de l'espace du football. 

 

Comme j'ai dû repiquer un peu du nez, le temps de m'extraire complètement de ma somnolence, j'ignore qui parlait, pourquoi, à quel sujet (et n'ai pas le temps d'écouter le podcast).

J'envisage d'ouvrir une nouvelle rubrique, cousine du #QOTD de twitter : #laphrasedumatin 

PS : Hier c'était "Apocalypse now à San Francisco" et son violent retour vers le futur du passé.

 

 

Commentaires