Il y a deux ans - version longue -
L'art enfantin de compliquer

Liebster award - part 2

C'est donc la suite de ce billet induit par une proposition de Sacrip'Anne

1/ Citer la personne qui vous a dénoncé ✔︎

2/ Raconter 11 petits (ou grands) secrets sur soi. ✔︎

3/ Répondre aux 11 questions posées 

3.1 Les premiers mots qui te viennent à l'esprit, là, tutsuite ?

vacances écrire dormir

3.2 Est-ce que tu peux nous regarder dans les yeux et affirmer que tu sais sans réfléchir "dans quel sens" on change d'heure ?

Ben oui, pourquoi ? 

Le chat changement d'heures
3.3 Pourquoi c'est pas juste, dis ?

Parce qu'on vit dans un monde fait pour les hommes et les droitier(e)s et principalement les êtres humains à peau blanche et hétérosexuel(le)s.

Et que lorsqu'on approche de la cinquantaine et qu'on est hétérosexuelle on se fait presque systématiquement quitter pour une plus jeune par l'homme qu'on aimait.

3.4 Est-ce que tu gardes des ingrédients secrets quand tu partages tes recettes ?

Non mais j'improvise assez. Ce qui fait que jusqu'au dernier moment il y a des ingrédients secrets pour moi aussi.


3.5 Le zéro ou l'infini ?
Ni l'un ni l'autre. Vive la physique quantique !


3.6 Comment c'était, la première personne des internets que tu as rencontrée pour de vrai ?
C'était Satsuki et très peu après Milky. Nous sommes douze ans plus tard et même si nous ne nous voyons pas autant qu'on aimerait avec nos vies chargées - non les gens de l'internet ne sont pas des no-life, bien au contraire -, c'est toujours un bonheur de se fréquenter. Elles m'auraient manqué si nous ne nous étions pas rencontrées.

3.7 C'est quoi ton mantra pour résister à une journée de merde ?
Tiens bon demain sera pire.

3.8 Est-ce que tu viens pour les vacances ?
Oui si je parviens à avoir enfin en même temps et du temps et des sous.

3.9 Pourrais tu vivre sans parmesan (si oui : tu veux bien me donner ta part ?)
Oui mais ça me manquerait. Je crois que le seul produit alimentaire dont j'aurais un mal infini à me passer est le pain. Je pourrais tenir longtemps avec pain, eau et fruits

3.10 C'est quoi l'amour ?
Une source inépuisable de frustrations et de chagrins.
Mais cependant ce qui a fait que j'ai deux enfants dont je suis rudement fière.

(Ça s'est pour l'amour des amoureux. Mais dieu ou son absence merci, il en existe d'autres formes, dont l'amour pour son prochain (oui je suis une pauvre vieille humaniste et j'assume) et l'amour filial (j'aime mes gosses, même grandis) et aimer bien voire même très fort les amis)

3.11 S'il ne devait en rester qu'un, ça serait quoi, TON livre unique, absolu, fantastique et inoubliable ? (Oui, je suis contente qu'on ne m'ait pas posé la question).

Satanée question. Il n'y en a pas qu'un pour moi et de loin. 

Alors disons :

- mon livre intime de chevet, qui m'a empêché d'avoir trop envie de mourir lors de mon premier chagrin d'amour et m'a souvent aidé à tenir le coup dans les temps difficiles depuis 

"People who knock on the door" de Patricia Highsmith

 - celui qui m'a fait tomber dans l'écriture, la pichenette qui fait qu'on bascule (tout était déjà prêt)

"Dragons" de Marie Desplechin

Ni l'un ni l'autre ne sont des chefs d'œuvres absolus, mais ils parlent à quelque chose de très profond en moi. Ils sont venus à des moments précis dans ma vie et l'ont secourue ou changée.

Et puis Virginia Woolf tout ce que j'ai pu lire d'elle et qui me fait écho d'une façon étrange et profonde. Il existe probablement en moi une part de Vita amoureuse. Comment expliquer ça ?

*            *            *

Voilà pour l'étape 3

 

 

 

 

Commentaires