La fin de Twitpic (et la subséquente réapparition de la piscine de mes rêves)
Deux ans et les lieux changent

Journée de rêve il y a deux ans

En triant mes photos et en cherchant à les légender, car la mémoire est incertaine deux ans après, j'ai retrouvé cette note de mon carnet de bord

Capture d’écran 2014-10-08 à 19.18.59

Je me souvenais qu'octobre 2012 avait été une période faste, je me croyais aimée, on me proposait une piste formidable de travail (1), nous participions à la librairie à l'allumage du succès fou de "La vérité sur l'affaire Harry Québert" et à la maison tout le monde semblait bien aller.

 

Je ne pensais pas qu'il y avait eu des journées magiques à ce point, un vendredi 19 où tout s'était goupillé bien, comme dans un (beau rêve).

Et comme souvent en pareil cas : tout occupée à vivre à fond le bon, j'ai relativement peu de photos. Et de la soirée, qui avait constitué une sorte de point d'orgue  PA190160

seulement deux.

 

 

 

(1) Pour laquelle hélas il aurait fallu que je fusse fortunée sinon entrepreneuse dans l'âme. L'expérience m'aura valu au moins quelques grands moments, obligée à rédiger un truc à fin professionnelle, fait rêver, permis de constater une fois de plus que j'avais des amis formidables et de rencontrer un homme hors du commun. Elle m'aura permis de mesurer l'écart des mondes financiers dans lesquels nous pouvons vivre alors que culturellement le niveau est voisin. Enfin d'être confrontée à ce que je pourrais éventuellement faire si, m'a permis de consolider cette embarrassante certitude que ce qui me convient c'est d'écrire (et ce qui m'aurait convenu de faire des films, mais là il aurait vraiment fallu d'autres coups de pouce, un autre milieu d'origine que le mien, une santé solide)

141008 1932

Commentaires