18/ 397 - Le p'tit grenier
Le décalage de perception

366 - Fragment d'aujourd'hui raconté en fait divers

 

Elle est partie de son domicile à 11h47, n'a pas pris le vélib, a marché jusqu'à la ligne 13. Elle n'en est descendue qu'à Porte de Vanves pour prendre le tram T3 jusqu'à la station porte d'Orléans. 

Elle a alors retrouvé un groupe d'hommes, tous employés par la société [Biiiiiip]. Il se sont faits attribuer deux vestiaires du Stade Elisabeth. Elle en a occupé brièvement un avec l'un des hommes. Tous les autres rejoignant le second. 

Ils sont allés s'entraîner une heure durant au football sur l'un des terrains en contrebas. La partie était relativement équilibrée. Elle eut et distribua quelques bons ballons mais globalement manquait de vitesse, comme quelqu'un de convalescent.

Son sac (de sport) (jaune, imperméable, d'une marque qu'utilisent les marins) ne contenait que des vêtements de rechange et de quoi se doucher. Passeport et portefeuille. Très peu d'argent. 

Un carnet et de quoi écrire. Le Canard Enchaîné du jour même (avec une très bonne critique de "L'expérience Blocher" qui était entourée). Deux livres : "Les Mères" d'Antoine Wauters et "En finir avec Eddy Bellegueule" d'Édouard Louis. 

Le match terminé, les vestiaires ont été à nouveau utilisés (douches). Une partie de ceux qui jouaient dont la femme et l'homme qu'elle avait retrouvé ont repris le tram T3 mais sont redescendus à Brancion. Puis ont regagnés les locaux de l'entreprise [Biiiiiip]. Elle en est ressorti 17 minutes plus tard pour reprendre la ligne 13 à Plaisance via le bus 62. Elle portait alors un second sac de sport, plus petit et noir celui-là, en plus du jaune qu'elle avait en partant.

Arrivée à sa ville de départ a fait quelques courses au magasin [Biiiiio] malgré l'encombrement préalable des deux sacs.

De retour à son domincile vers 16h02, boitant un peu. 

 

(oui bon, je sais j'ai plutôt fait une filature qu'un fait divers, en fait ; trop lu Sophie Calle)

participation en rattrapée (deux ans après, les jours que j'avais manqués) aux :

366 réels à prise rapide - le projet 
366 réels à prise rapide - les consignes.

Commentaires