Please respect urban solitude
François, je t'aime (lui non plus)

Livres d'occase en anglais (petite réclame)

 

Il se trouve que je lis souvent en anglais, que je me fous pas mal tant que le texte y est de l'état des bouquins, et que j'évite depuis un long moment déjà autant que possible le grand machin qui maintenant vend de tout et exploite ses salariés. J'ai dit Autant que possible car comme souvent les entreprises qui se retrouvent dans des situations quasi-monopolistiques après avoir avalé tous leurs concurrents de gamme proche, ils se sont dans certains cas incontournables, si l'on cherche un titre ou un objet précis. Et leur moteur de recherche est redoutable.

Depuis quelques années, j'ai trouvé une alternative conséquente pour les livres en anglais. Ils s'appellent Better World Books, et en théorie pour chaque livre acheté chez eux un livre est fourni à des fondations ou des associations qui œuvrent dans le monde pour la diffusion de la littérature et l'alphabétisation. 

 

Book for Book™ by Better World Books from Better World Books on Vimeo.

Les expéditions sont souvent assez lentes parce que les livres viennent parfois de fort loin (j'en ai reçus de Nouvelle Zélande), et qu'ils tiennent à respecter des normes de respect du bilan carbone. Ce sont les champions du livre introuvable ; il m'est arrivé d'y trouver des pépites pour cinéphile fou (mais qui aimait lire au sujet du cinéma). On trouve aussi des livres très récents. J'avais acheté chez eux le JK Rowling qui n'est pas publié sous le nom de JK Rowling avant même qu'on sache qu'il était de JK Rowling (ou quasi). C'est dire. Récemment ils se sont mis aux e-books.

Certains des livres sont dans un état un tantinet rock'n'roll mais c'est toujours précisé ; beaucoup sont des réformés de bibliothèques avec parfois des marques à l'intérieur, des vestiges tamponnés de leur vie antérieure, des marque-pages abandonnés. Personnellement j'adore ça, mais soyons clairs : maniaques du livre en parfait état s'abstenir.

 

Comme j'ai déjà un bon morceau de vie derrière mois, je suis devenue très sceptique envers la plupart des mouvements caritatifs ; il y a presque toujours quelqu'un quelque part qui profite de ce que les autres font par générosité. Mais il se trouve que de ceux-là je suis à présent cliente depuis un paquet d'années et pour l'instant sans avoir rien appris ni constaté de trouble.

Ni non plus eu le moindre problème de réception, d'erreur de commande. L'expédition est toujours soignée.

Bref, si vous cherchez des bouquins en anglais dans un sale état et qui mettent longtemps à venir, mais que c'est pour une bonne cause, vous pouvez confier votre cas à ceux-là (1).

 

(1) et je ne gagne strictement rien à vous raconter ça, c'est juste que je viens de recevoir un lot d'Alan Bennett commandés le mois dernier dont je sens que je vais me régaler. 

PS : J'oubliais : et en plus ils cassent pas les pieds avec des "évaluez votre vendeur"

 

 

 

 

 

Commentaires