366 - Aujourd'hui Mal
Résumé de la journée

Interconnexions

 

Tu repars de cette soirée littéraire en compagnie de A1 et A2. Sachant les fins successives que tu as encaissées en 2013, ils se soucient délicatement de toi, et toi-même tu n'as pas du tout envie de larmoyer mais de savourer d'être ensemble alors la conversation s'oriente vers les moments magiques que l'on peut connaître en vivant à Paris lorsqu'on est sensibles aux choses culturelles. Je mentionne en particulier Natalia Gutman dont l'écoute m'a stupéfiée et précise que c'était un grand coup de chance car je devais les places à mon ami B1 dont l'ami B2 (hé, mais légalement, je peux dire "fiancé" maintenant ;-) ) est très occupé par son travail en ce moment, je mentionne que c'est au théâtre, qu'il y a une pièce qui démarre. A1 et A2 me disent qu'ils y sont allés récemment, au théâtre de C. qui joue une pièce formidable dans laquelle les acteurs sont tous excellents.

- Le théâtre de C. ? Mais c'est là que joue B2 !

#premièreboucle

 

Plus tard sur le chemin, nous parlons A1, A2 et mézigue de nos amis communs sur le mode prenons et donnons-nous des nouvelles de la famille. Ils me disent que X1 (professeur et écrivain) est allé causer devant des lycéens via leur entremise, pour une sorte de soirée littéraire de bienfaisance (la causerie était payante au profit d'une associations de jeunes atteints par une maladie assez rare), que ça avait bien marché que tous avaient été heureux - les jeunes qui organisaient, l'auteur, l'assistance assez nombreuses et eux-mêmes d'avoir servi de transmission -. Le métro arrive à destination, nous en sortons ... pour tomber nez à nez avec X1 qui s'attardait de converser avec l'un de ses amis, comme on le fait parfois au sortir d'un dîner, ce moment où l'on doit chacun rentrer chez soi mais où l'on s'aperçoit qu'on ne s'est pas encore tout dit. 

- On parlait de toi, à l'instant. (dit en riant, et lui riant aussi)

#deuxièmeboucle

 

J'oubliais de préciser qu'à l'aller j'avais déjà sur le quai à Duroc rencontré une amie avec laquelle j'avais partagé quelques stations et échangé les nouvelles. Nous ne nous étions pas vues depuis trop longtemps.

Jolie petite ville que Paris.

[Et je n'ai pas de photos pour illustrer ce billet, trop prise que j'étais par les conversations]

 

 

 

 

 

Commentaires