J'ai enfin compris ce que je ne comprends pas qu'ils ne comprennent pas
366 - Aujourd'hui petite violence

Ce soir, Marie, j'ai dîné au lit

 

J'avais bien d'autres projets d'écriture pour la soirée, mais je n'ai pas vraiment eu de soirée, j'ai dû me contenter de 

Dîner au lit

Longtemps que ça ne m'était pas arrivé, le dernier moment de semblable danger datait de juillet après une journée de cinéma à La Rochelle au cours de laquelle nous avions un peu trop .oublié de manger. Un Kebab encore ouvert à 0h30 m'avait sauvée alors que tout était fermé.

Ende gut, alles gut, pour cette fois encore.

Et sauf s'il pleut à verse, j'irai courir tout à l'heure. Non mais !

Commentaires