My own private Dalaï Lama mystery - QCDSM #2
C'est Raoul !

366 - chaussures

 

Elles m'allaient comme un gant ce qui est peut-être bizarre à dire pour des chaussures, mais voilà rarement modèle n'avait tant convenu à mes pieds.

Elles étaient d'un bleu électrique que je jugeais parfait.

Mais voilà, un jour j'ai voulu les cirer et le truc infâme que j'avais pris pour du cirage bleuté se révéla être une teinture tenace d'un bleu ciel agressif vaguement punkisant. Or une attitude No future ne convient à aucun de mes métiers successifs et une paire de chaussures portables aux seuls dimanche, c'est assez limité. 

J'ai donc fait une lessive de vêtements sombres, glissé les pompes dedans et les voilà d'un sinistre mais très politiquement correct bleu-marine à présent.

Le bleu électrique  cependant me manquait. 

Et puis la première paire quoique très solide, s'usait.

Un soir où les chagrins demandaient une diversion d'ordre supérieur, je me suis mise à chercher sur l'internet si par hasard ce modèle ancien quelque part existait.

Bien entendu, ô monde capitaliste moderne où il faut sans cesse "faire nouveau" pour survivre, il n'était plus par sa marque fabriqué, ni même commercialisé.

Mais je suis du genre têtue, bretonne (1), mule du pape, on ne me décourage pas si facilement que ça. J'ai donc fouillé. 

Et finalement d'occasion trouvé et la couleur et la paire et le modèle qui convenait. Et pour vraiment pas cher, sans doute quelqu'un qui se débarrassait. Elles sont vite arrivées. État impeccable. Comme ma première paire il y a quelques années.

Me voilà donc grâce aux greniers du net de nouveau pourvue, chaussures à mon pied.

De ce bleu électrique, assorti à tes yeux, qui me laisse espérer.


366 réels à prise rapide - le projet
 

366 réels à prise rapide - les consignes.

 

(1) Oui, je sais, préjugé, il n'empêche que j'ai des origines et que ça me semble être un tantinet fondé disons dans un pourcentage de cas voisinant les 70.

Commentaires