Cracheur à glaçons (?)
Une méprise favorable

"En attendant Éliane" (Alain Korkos)

 

C'est un message amical circulaire que j'ai reçu ce matin ; en ce jour de commémoration de la rafle du Vél d'Hiv., pour laquelle le pays où je vis aura mis tant de temps à reconnaître sa responsabilité, et après avoir vu circuler différents sondages qui indiquaient de façon plus ou moins alarmante que les nouvelles générations savaient peu de chose de ce passé pourtant récent - il concerne la génération de mes parents et grands-parents -, je me dis qu'il est important quand on le peut de relayer ce qui permet de transmettre (témoignages comme fictions).

Un an après la tuerie d'Utoya, il est plus que jamais crucial que l'on sache jusqu'où certaines idéologies assez vite peuvent mener.

Merci Alain, grand merci.

 

*        *        *

 

 

Objet : Rafle du Vél d'Hiv' / roman en accès libre et gratuit

Date : 22 juillet 2012 12:24:05 HAEC

 

 

Il y a soixante-dix ans, dans la nuit du 15 au 16 juillet 1942, eut lieu la Rafle du Vél d'Hiv'.

 

9 000 policiers et gendarmes français arrêtèrent à Paris et en banlieue 13 152 Juifs : 3 118 hommes, 5 919 femmes et 4 115 enfants. Ils furent tous conduits aux camps de Drancy, Pithiviers ou Beaune-la-Rolande avant d’être déportés vers Auschwitz, le plus grand camp d’extermination nazi.

 

Une quarantaine d’hommes y survécurent miraculeusement, jusqu’à l’arrivée des troupes de l’Armée rouge en 1945.

Aucune femme, aucun enfant n’échappa à la mort.

 

 

CouvElianeouebtrèspetiteEn attendant Eliane est un roman que j'avais écrit à ce sujet. Il a paru en 1996 aux Éditions Syros puis fut réédité en poche par Pocket en 2002.

 

Le voici aujourd'hui, en accès libre et gratuit.

 

Alain Korkos.

 

http://plumesetpinceaux.hautetfort.com/archive/2012/07/22/en-attendant-eliane.html

 

 

 

 

Commentaires