366 - un compliment (enfin plusieurs)
Le phishing qui fait semblant de mettre en garde contre lui-même

366 - difficile de

vendredi, fin de congés 

 

Difficile d'être triste lors d'une journée mère-fils. Elles auront jalonné ces années où j'avançais de chagrin en difficultés, parce que reculer n'est pas possible quoi qu'on traverse. À chaque fois une trêve, malgré les menaces qui n'aiment pas cesser - l'argent manque ou la santé, pour l'un ou l'autre d'entre la maisonnée -.

Difficile de n'être pas heureuse de voir un cousin de façon inespérée à l'heure du déjeuner. Et de les voir heureux de leur compagnie mutuelle. Le tirage au sort du sort m'a été en cousinages hautement favorable, je ne le dirai jamais assez. 

 

 

366 réels à prise rapide

100 au compteur

Commentaires