Le jeu du Une erreur
A few remembrance (about Mario Monicelli)

Aux jeunes espoirs (de la chanson française)

un mardi, quinze jours plus tôt

 

Le couloir était étroit, mon temps de trajet minuté (j'étais en retard, presque, en fait) je n'ai pas pu prendre de photo. Mais je passais à Châtelet de la 14 à la 7, quand ces pubs, que d'habitude je m'efforce d'ignorer, m'ont sauté au nez.

Dans l'ordre, côte à côte, trois affiches pour des spectacles en cours ou à venir :

Dorothée, Joe Dassin et Chantal Goya.

Ce qui est bien en ce XXIème siècle étonnant, c'est cette floraison de jeunes et irrésistibles talents (dont un mort depuis longtemps).

Et une fois de plus j'ai cru à un canular, mais en fait non. Ça correspond bien à de vrais spectacles.

Commentaires