"On a du mal à faire, à rendre le réel tel qu'il est" (Florence Aubenas)
Bon signe

La suite de la semaine sans

lundi matin, hall de l'immeuble

P2220006_2

Les anciennes n'étaient pas aux normes, et pas pratiques non plus. Je reçois souvent des livres et notre factrice devait me maudire à présent que leurs tournées sont quasi minutées d'avoir à perdre du temps à monter jusqu'à l'étage ou à attendre que je réponde puis dévale les escaliers.

Nous avons donc dûment payé de nouvelles boîtes à lettres de la vieille poste de sur la terre. Hé oui, le tout-numérique n'est pas encore possible.

Une date était fixée et une affiche apposée dans l'entrée de notre immeuble nous en avait prévenu : lundi 22 février les boîtes seront changées.

Elles l'ont été.

Première surprise, alors que la dépose des anciennes et la fixation des nouvelles devait quand même nécessiter l'emploi de perceuses ou autres appareils bruyants, je n'ai rien entendu du tout (?).

Seconde surprise : on se retrouve bête devant une boîte à notre nom dont on n'a pas la clef (1).Ce qui m'a bien fait rire, tant ça complétait presque logiquement cette étrange "semaine sans".

(1) Elles étaient en fait dans les anciennes boîtes posées par terre, mais comme rien ne l'indiquait je n'y ai songé qu'après.

[photo : in situ, flouté]

Commentaires