Un salon aux jardins
Petit pouvoir (magique) inversé

À quelque lettre près

aujourd'hui plus qu'hier, in a no-room of one's own

P6120095

Certains jours je suis muette par ici et causante par . Difficile de dire pourquoi. 

  

Si ce n'est que ce qui s'écrit par ailleurs, et pas comme je voudrais, qui ne me satisfait pas, me rend trop fragile pour m'exprimer ici comme je le faisais. 

 
Je mue.
L'ancienne peau n'y est plus, brûlée, cramée, accidentée qu'elle fut. Mais la nouvelle ne s'est pas encore tout à fait créée.

 

Ni non plus la place que j'ai. Je n'en suis pas à m'assoir à l'envers histoire de la chercher, mais parfois c'est presque. Les pires questions qui me minaient ont trouvé quelques réponses. Je patauge à présent dans d'autres perplexités, ou leurs moins cruelles cousines.

J'aimerais que la trêve dans les malheurs dure le temps que je puisse les élucider, et reprendre confiance et forces.
Rien n'est encore gagné.


[photo prise hier, walking from a talking place to another]

Commentaires