Pour Pierre Etaix
Parents mélomanes, planquez vos Tintin !

Des expressions illustrées par les auteurs mêmes

Ce soir à Montmartre

P4090028
Quand j'ai croisé l'an passé Siri Hustvedt j'ai compris immédiatement ce que signifiait exactement l'expression "une beauté renversante". Et si je n'ai point chu ce fut grâce à un regard malicieux d'A.M. Homes qui était bien placée pour comprendre.

Quand aujourd'hui nous des libraires et amis de l'Attrape-Coeur avons rencontré Tatiana Arfel pour "L'attente du soir", livre qui a fait frémir de bonheur tous ceux qui pour l'instant l'ont lu, j'ai compris physiquement ce que signifiait "sauter de joie", même si par un effort solide je me suis abstenue de joindre le geste au ressenti.
J'ai de vagues bouffées de dignité, parfois.

En effet sauf guerre civile, fusion ou fission du noyau nucléaire, réchauffement de la planète de plus de 10°C en 5 ans, tornade blanche ou plus sombre, crue millénaire de la Seine et autres dégâts des eaux, nous savons désormais que des livres il y en aura d'autres, qu'elle est un écrivain un vrai et que dans un avenir que je lui souhaite le moins lointain possible, elle pourra vivre du produit financier de son travail d'écrire.

Et le bonheur de me sentir parmi la poignée de privilégiés qui le sait déjà, me ferait volontiers sauter ou danser de joie.
Hé oui, notre belle époque commerciale et formatée laisse encore du champ pour les créations vivantes de sens. 

Courage et continue, Tatiana
(nous n'attendons que ça).

(et quelle belle soirée, que même Eliette a honorée de sa brève présence dans le café où hélas (pour nous) elle n'est plus)



[photo : in situ pendant la minute nécessaire des paparazzi, pour Sylvie de l'Attrape-Coeur et Tatiana Arfel]

Commentaires