Mon beau sapin : on continue
Un salon (qui m'aura semblé) si vide (cette année)

Décalquée

PB300028
Je voulais écrire un billet d'ambiance sur le salon du livre de jeunesse de Montreuil que je ressens gris et vide cette année.

Mais la fatigue a gagné.

Je me demande comment parvenir à passer l'hiver. Cette impression que seule je n'y arriverai jamais.

[photo : in situ, aujourd'hui]

Commentaires